Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Gollnisch, le précurseur

Bruno Gollnisch est interrogé dans Minute :

"Vous siégez au conseil régional de Rhône-Alpes depuis 1986. A quoi cela a-t-il servi ?

Malheureusement, le rôle de l’opposition, même constructive, s’apparente plus à celui de la vox clamantis in deserto: « La voix qui crie dans le désert ». Il est vrai que, dans l’Evangile, c’est celle de saint Jean-Baptiste, que les chrétiens d’Orient appellent « le Précurseur ». Nous sommes des précurseurs, indiscutablement.

Vous avez bloqué quelques funestes projets, mais avez-vous réussi à faire adopter des propositions ?

Disons qu’aujourd’hui on est bien contraint de nous rendre raison sur bien des choses que nous demandions à cor et à cri sans succès: la sécurité dans les lycées, par exemple. Quand nous parlions de les équiper à cet effet, il y a des années, on nous taxait d’obsédés sécuritaires, jouant sur des peurs irraisonnées, etc.! […]

Marine Le Pen s’appuie grandement sur les « valeurs républicaines » pour définir l’identité nationale de la France. Et vous, comment définiriez-vous cette identité ?

J’ai eu l’occasion de le dire publiquement à Lyon au ministre Eric Besson, en prenant le contre-pied de sa déclaration de La Courneuve, lors de laquelle il avait dit que la France n’était ni un peuple, ni un territoire, ni une langue, ni une religion, mais un conglomérat (sic). Pour moi au contraire, elle est un peuple (principalement européen, même si nous considérons nos compatriotes d’autres couleurs comme parfaitement français); elle est un territoire – hexagonal et ultramarin, âprement défendu au prix de leur sang par ceux qui nous ont précédés; elle est aussi une langue – l’une des plus belles et des plus précises; ainsi qu’une culture exceptionnelle, un art de vivre que le monde entier nous a envié. Enfin, si l’Etat ne favorise aucune religion, il serait aussi absurde de nier l’influence du christianisme sur la civilisation française qu’il le serait de nier celle du bouddhisme ou du shintô sur celle du Japon. Quant à la République, elle fait partie intégrante de notre Histoire depuis deux siècles (avec des éclipses), et naturellement de notre présent. Ceci est aujourd’hui une composante de l’identité française (et de beaucoup d’autres peuples). Mais la France a bien sûr existé avant la République.

Etes-vous toujours candidat à la présidence du Front national ? Si oui, qu’est-ce qui justifie cette candidature et qu’est-ce qui vous distingue, sur le fond, de Marine Le Pen ?

Je crois avoir en effet quelques titres et qualités qui me qualifient pour cette tâche écrasante. J’ai manifesté, à la suite de Jean-Marie Le Pen, constance totale et sang-froid dans les épreuves et les persécutions, sans jamais m’écarter de la défense de nos idéaux. J’ai aussi eu ma part dans les succès que le Front a connus, au plan local comme au plan national. Je crois être un élu assidu, compétent et pugnace, bon connaisseur des mécanismes d’Assemblée, et respecté à ce titre, même de mes adversaires. J’ai une doctrine, sans être doctrinaire. J’ai une expérience d’avocat international, d’universitaire, d’officier de réserve, acquise en France et à l’étranger. Je suis capable de rassembler au-delà de ma propre sensibilité, ce qui n’est pas toujours chose facile. Je suis également connu et reconnu de nos amis étrangers des droites nationales, dont j’ai présidé le groupe parlementaire, et dont je préside la coordination, etc. Ceci étant dit, le fait que je m’attribue ces qualités ne signifie pas que je dénie celle d’autres impétrants, et notamment Marine. Ce sera à nos adhérents de se déterminer, ainsi que cela se passe dans n’importe quelle entreprise, association, club sportif ou autre. Quant aux questions de fond, je ne crois pas devoir me positionner par rapport à Marine. Je ferai connaître mes positions le moment venu. Elles sont déjà connues, d’ailleurs."

Partager cet article

37 commentaires

  1. Bruno Gollnisch est indiscutablement un des meilleurs homme politique de sa génération et sûrement le meilleur pour conduire la droite nationale après Jean-Marie Le Pen.
    Homme de courage, homme de conviction, lucide, fidèle, loyal, honnête, cultivé et spirituel, il porte les qualités essentielles pour rassembler la droite nationale et catholique.

  2. Si monsieur Gollnisch lit les commentaires, merci de prendre note que le « au plan de » est des plus vulgaires (c’est d’ailleurs une faute de français, hélas courante aujourd’hui). On dit « sur le plan ».
    Sinon, bonne chance : c’est AMHA la dernière chance du FN de sauver la France de ce qu’on peut en juger aujourd’hui des concurrents à la présidence du FN…
    Sauf intervention de la grâce bien entendu.

  3. Bruno Gollnisch a toute la légitimité et les qualités pour prendre la direction du Front National. Il est le garant de sa fidélité et de sa continuité. Loin d’être un beau parleur ou un mirage médiatique aux contours flous, Bruno Gollnisch est un pilier solide et déterminé qui aura, je l’espère, la confiance des adhérents du Front National au prochain Congrès.

  4. vive Gollnisch !

  5. Bruno Gollnisch est le seul à pouvoir rassembler les nationaux de toutes tendances comme JMLP l’ a fait autrefois. Si il passe, je retournerai probablement au Front National ainsi que beaucoup d’autres du MNR, NDP et surtout au Parti de la France dont je suis membre.

  6. La Droite nationale, populaire, sociale, catholique et identitaire, après de multiples crises, est actuellement fragmentée, comme cela a été le cas à certaines périodes. Même si le FN demeure la structure la plus performante en termes de résultats électoraux (quoique en perte de vitesse par rapport aux années 80-90) il n’empêche que les multiples fractures qui divisent le mouvement national enrayent le bon fonctionnement du FN comme des autres structures.
    Aujourd’hui, le seul homme politique crédible et responsable capable de :
    1) rénover le Front National
    2) rassembler l’ensemble du mouvement national
    c’est indubitablement Bruno Gollnisch. Par la fidélité, l’intégrité et l’amitié, par son expérience, son professionnalisme, il est reconnu et apprécié UNANIMEMENT par tous les cadres et responsables du mouvement national, au FN, au MNR, au PdF, au MPF, chez les identitaires. Quand quelqu’un fait l’unanimité, c’est un signe. Nous avons besoin d’être unis pour être forts. Bruno Gollnisch est le seul en mesure de garantir cette unité humaine et structurelle autour des valeurs nationales et chrétiennes.
    Désigner un autre président pour le FN, c’est signer à terme l’arrêt de mort du FN et la paralysie du mouvement national pour au moins 15 ans. Mais peut-être que cela a été compris par le Système, lui qui occulte et diminue sans cesse Bruno Gollnisch au profit d’une autre candidate qui, loin s’en faut, ne présente pas les mêmes qualités. Elle ne représente en effet que son courant (jacobin libéral), sa stratégie (médiatiquement correcte), sa personne (douteuse). Elle est incapable de rassembler au delà de son fan-club.
    En avant avec Bruno Gollnisch !

  7. Où en est cette lettre aux évêques qui nous avait été annoncée ?
    J’ai hâte de la lire…

  8. Malgré toutes ses qualités, le clan familial ne laissera jamais Bruno Gollnisch prendre la direction du FN dont les jours semblent comptés en raison de ses lourds problèmes financiers.
    Plusieurs solutions :
    – Marine Le Pen est l’unique candidate au Congrès du FN et Gollnisch n’obtient pas le parrainage nécessaire de 20 secrétaires départementaux (nommés et démis par le Bureau Politique à 90% pro-Marine)
    – Gollnisch est autorisé à se présenter car Marine est assurée de l’emporter grâce à un appareil entièrement acquis à sa cause et l’appui de son père.
    – Le Pen père se pose en garant de l’unité du FN, reste président et fait désigner la candidate à la présidentielle par le bureau politique.
    – Le Pen père dissout le FN criblé de dettes et un nouveau parti sur mesure est créé pour et par Marine Le Pen.
    Dans tous les cas, Gollnisch échouera. C’est un constat pessimiste mais je suis prêt à prendre les paris que ça se passera comme ça. Le clan Le Pen a déjà statué sur son sort.

  9. Plutôt que d’espérer que ceux qui sont restés adhérents du FN choisissent Bruno Gollnisch, et de compter sur eux pour l’élire à la présidence du mouvement, il vaudrait mieux adhérer avant le congrès pour pouvoir contribuer soi-même à son élection… Un peu de logique s’impose. Il ne sera pas élu si ses partisans restent spectateurs…

  10. A HB2: Gollnisch aura évidemment ses “signatures” pour pouvoir se présenter à la présidence du FN. Il y beaucoup de secrétaires départementaux qui sont pour lui et même chez les autres, Gollnisch a une popularité certaine. Nier cela, c’est méconnaître le FN… (mais bon rien d’étonnant de votre part)
    Lorsque Carl Lang est arrivé au secrétariat général en 1990, lui aussi a procédé à la nomination de nombre de secrétaires départementaux, et je crois même pouvoir dire qu’il a fait plus de “ménage” que Louis Aliot…
    Sinon ce sont les militants (adhérents) qui votent, les voix de l'”appareil” ne représentent pas grand chose. Les adhérents sont libres, même s’ils seront influencés par l’un ou l’autre camp (et c’est bien normal)
    Lorsque la campagne commencera, il est évident que cela profitera à Gollnisch, puisque quasi-absent habituellement… un peu comme Le Pen lors des campagnes présidentielles. Il y aura un “rééquilibrage” dans le traitement médiatique entre autre…
    d’accord avec Yves: c’est aux partisans de Gollnisch d’adhérer pour voter pour lui. Les amis de Carl Lang, en ayant quitté le FN, ont scié la branche sur laquelle ils étaient assis… puisqu’ils ont laissé davantage de champ libre à Marine.
    Je reviens aussi sur les problèmes financiers: outre que le FN a un actif supérieur à son passif (il faut le rappeller, certains sont sourds), un parti ne meurt jamais pour des problèmes d’argent. Il meurt pour un manque d’hommes (or le FN compte de plus en plus d’adhérents) et à défaut d’idées.

  11. M. Gollnish est bien évidemment l’homme qui doit prendre la tête du FN.
    Cela dit, nous verrons comment cela se passera, et je pense exceptionnellement adhérer pour pouvoir voter en sa faveur.
    Même si je trouve qu’il n’a parfois pas le sang froid nécessaire devant certaines actions entreprises contre lui (je pense au ridicule procès intenté contre lui à propos de sa déclaration concernant le fait qu’il faut laisser les historiens décider à propos de ce qu’on n’a pas le droit de nommer). Il a mis du temps à reprendre pied face aux attaques dont il a été la victime.

  12. @ Scat :
    Je vous mets au défi de me donner les noms d’une vingtaine de secrétaires départementaux qui signeraient pour Gollnisch. Sans compter que les nombreux “chargés de mission” n’ont pas cette prérogative. D’ailleurs, l’ambiance est telle au FN marinisé qu’aucun pro-Gollnisch n’ose se déclarer comme tel. Ce qui n’est pas le cas des marinistes.
    Quand on voit le parti pris de Nations Presse Info, de Nations Presse Magazine, des responsables de la com’, de la direction nationale du FN, de son Président, etc, on comprend vite que Bruno Gollnisch part avec un handicap certain puisqu’il a déjà tous les moyens de communication interne contre lui.
    Si de nombreux militants et adhérents ont quitté le Front Familial, c’est bien parce qu’ils ont compris que le clan Le Pen préférera saborder le navire plutôt qu’en confier le gouvernail à Bruno Gollnisch. Il ne sera jamais président du FN de par la volonté de Le Pen lui-même. C’est comme ça, il faut se faire une raison.
    Quant au “passif” du Front, il doit vraisemblablement atteindre les 10 millions d’euros et le Paquebot ne les vaut plus aujourd’hui vu que Le Pen a trop tardé à le vendre et que les acheteurs potentiels connaissent les difficultés financières du FN. Si ça continue, le bâtiment va être saisi et revendu juste ce qu’il faut pour rembourser les principaux créanciers. Et il restera toujours plusieurs millions de dettes.
    Et pour la vague massive d’adhésions au FN, c’est d’une crédibilité…

  13. Vu que tous les lecteurs de ce blog ont l’air d’accord qu’il faut absolument que Mr Gollnisch prenne la tête du Front (ce qui parait logique, puisque ce blog est catholique). Il faut, comme le dit Yves, que tous les lecteurs adhérent, avant le congrès pour que Mr Gollnisch deviennent président du FN; et surtout pour le bien du FN et de la France (les alternatives de la droite nationale n’ont aucune chance, et l’on risque d’assister à une nouvelle étape de son émiettement)

  14. entièrement d’accord avec Yves. Plutôt que d’espérer que Gollnisch prenne la tête du Front, il vaut mieux adhérer pour y contribuer. Contrairement à HB2, je pense que cette solution est parfaitement crédible, car je ne crois pas que le nombre d’adhérent soit très important.

  15. @hb2 et Solange ou Catherine
    La lecture de vos commentaires démontre l’incapacité de beaucoup à sortir d’une vision passéiste de la droite nationale.
    Le FN a eu et a encore ses insuffisances, ses erreurs, la principale étant ne pas se renouveler dans la thématique et la manière de la présenter aux Français, faute largement partagée par les ex de tout poil, qui découvrent brusquement le fil à couper le beurre national qu’ils avaient en poche quand ils dirigeaient le FN avant de le quitter. Parce qu’avant de critiquer 2007, les mêmes devraient se souvenir que B. Mégret, puis Carl Lang et Bruno Gollnisch réunis après le départ de B. Mégret, dirigèrent en seconds le FN durant 20 ans : ils avaient le temps de faire ce que certains réclament en leur nom en 2010. Souvent abusivement pour ce qui est de B. GOLLNISCH, dans une position bien inconfortable, parce qu’on se sert de lui pour en faire un ennemi de JM LP et de M Le Pen : cela le dessert considérablement. Cela risque de le faire apparaîtret comme l’agent dormant de dissidents qui veulent l’utiliser pour régler leurs comptes. Peu intelligent : B. GOLLNISCH est un homme, une personnalité, droite et loyale, et nul ne peut le soupçonner sérieusement de vouloir réintégrer des personnes qui tentent actuellement d’empêcher le FN dans 8 ou 9 régions d’atteindre le second tour, sauf dans la sienne : les candidats et militants qui risquent d’être ainsi battus par les listes marginales alliées objectives de l’UMPS, n’auront aucune envie de voir revenir ceux qui leur auront tiré dans le dos à coups de minarets, de chrétienté, d’avortement, de Solidarité, autant de moyens pour cacher sous le manteau le couteau qui vise à tuer leurs listes. Les cadres et militants du FN qui lisent que ceux qui leur empoisonnent actuellement la vie et polluent la campagne dans leurs régions seront réintégrés ne voteront jamais B. GOLLNISCH, si certains persistent à le présenter ainsi.
    Ce qui est déplorable, c’est qu’au lieu de penser aux électeurs et aux Français, les mêmes ne songent qu’à des manoeuvres dérisoires dans leurs enjeux et leurs objectifs.

  16. @ Michel JANVA
    En faisant avec humour de B. GOLLNISCH un nouveau St Jean-Baptiste, un Précurseur, selon l’expression des Chrétiens d’Orient, vous laissez croire qu’il annonce quelqu’un de plus grand que lui, comme le fit le dernier prophète. Je ne vous suis plus très bien : qui annoncez-vous ainsi ? Mais c’est également une pointe d’humour de ma part.
    [Je ne sais pas qui il annonce, mais j’ai comme l’impression qu’il crie dans le désert. MJ]

  17. En tout cas, une chose est sûre : si Gollnisch annonce quelqu’un de plus grand que lui, ça ne peut CERTAINEMENT PAS être Marine Le Pen qui a réussi l’exploit de faire passer le mouvement de 18% à 7% en l’espace de 5 ans !
    Mais il est vrai que pour certains lepénistes, 7% est un score SPLENDIDE, étant donné que Laguiller et Besancenot font des résultats moindres… Hihihi !

  18. A pg,
    A Mégret, Lang et Gollnisch, pour ce qui est des vingt dernières années, je ne reproche que les tentatives de dissidences infructueuses des deux premiers, surtout de 1998, quand le FN était en train de faire éclater le RPR et l’UDF. Gollnisch et Lang ont avec LE PEN redressé la barre pour mener leur candidat au second tour en 2002. On ne peut pas en dire autant, pour l’instant du moins, de ceux qui ont pris leur place. Le renouvellement de la droite nationale s’il concerne la forme, est déjà à l’oeuvre sans plus de résultat depuis cinq ans sinon les divisions,et s’il concerne le fond, je suis curieux de connaître son contenu. Enfin “nul ne peut soupçonner [BG] sérieusement de vouloir réintégrer des personnes qui tentent actuellement d’empêcher le FN dans 8 ou 9 régions d’atteindre le second tour.” Je ne comprends pas en quoi cela serait gênant, le FN a bien réintégré Briois et Nicolas Bay qui ont eu la même démarche auparavant.

  19. @ PG,
    Deux questions simples après votre énième long discours :
    1) Quel rapport avec ce que nous disons ?
    2) Où voulez-vous en venir ?
    J’ai l’impression que plus nous avançons dans le temps (et plus les événements confirment nos analyses), plus votre refus de la réalité vous isole dans une espèce de discours décalé voire hermétique. Je comprends de moins en moins ce que vous écrivez et je ne parviens plus à vous suivre dans vos constructions mentales acrobatiques. Ce n’est pas en compliquant le problème (sans doute pour ne pas l’admettre) que vous donnerez des solutions.
    Un peu de simplicité vous ferait le plus grand bien ! Bien cordialement, Solange.

  20. Ceux qui cherchent, par obsession et esprit revanchards, à opposer systématiquement Bruno Gollnisch et marine Le Pen ne connaissent rien du Front National.
    Ce sont d’ailleurs ceux qui cherchent à lui nuire, comme le note avec force justesse pg, en tentant de l’empêcher d’obtenir des élus dans plusieurs régions avec des listes de supplétifs de l’UMP.
    J’aime beaucoup Gollnisch, sa mère est édahérente de notre fédération.
    J’aime aussi beaucoup Marine, qui possède d’autres qualités, et les deux, contrairement aux fausses opinions relayées ici, ne se combattent pas comme l’ont fait autrefois les “2 Bruno” (Gollnisch et Mégret) mais s’estiment profondément.
    C’est pourquoi au FN, nous sommes sereins sur l’avenir. Qui sera fait par les seuls adhérents du FN à jour de cotisations, sûrement pas par ses contradicteurs hostiles.
    Et au fait, oui, pg a raison, nous avons effectivement beaucoup plus d’adhérents nouveaux depuis environ 1 an que durant les 5 ans précédents. et on s’en félicite.

  21. “Dans tous les cas, Gollnisch échouera” :
    Non, au contraire, il est gagnant, à tous les coups :
    – soit, il prend la tête du FN, et tous les “exilés” reviennent,
    – soit, il perd la tête du FN, et il est accueilli, à bras ouverts, par Carl Lang, et Marine Le Pen n’a plus qu’une coquille vide à diriger..
    Nombreux sont ceux et celles qui vont adhérer ou ré-adhérer au FN, pour voter, lors du Congrès.
    Le problème de ce Congrès, d’ailleurs, ce n’est pas la date, mais le LIEU : quelle ville va accepter ???

  22. A HB2: je ne vais évidemment pas vous donner les noms des secrétaires départementaux qui sont davantage favorable à Gollnisch qu’à Marine Le Pen. Vous le dîtes vous-même: “D’ailleurs, l’ambiance est telle au FN marinisé qu’aucun pro-Gollnisch n’ose se déclarer comme tel”. Mais je pourrais vous en donner. J’en connais personnellement.
    Je relève votre défi. Gollnisch sera candidat.
    De toute façon, même un “mariniste” peut parrainer Gollnisch, car cela serait bénéfique pour l’image du FN que d’opposer un concurrent à Marine Le Pen.
    Quant aux “chargés de mission”, ceux-ci ne peuvent peut-être pas parrainer un candidat, mais, étant nommé par Louis Aliot, ils sont “marinistes”, n’est-ce-pas?
    “Et pour la vague massive d’adhésions au FN, c’est d’une crédibilité…”
    Vous avez des infos allant dans votre sens? moi j’ai des infos allant dans mon sens…
    Nous sommes en période électorale, n’oublions pas, et dans ces occasions, le FN a toujours augmenté son nombre d’adhérents, d’autant qu’il y a un effet “Marine” et que la situation politique, économique et sociale française est très bénéfique pour le FN. On parle même d’adhésions spontanées de personnes qui adhèrent sur le terrain en rencontrant les militants en campagne électorale. Ce n’est pas de l'”intox”, un “coup de pub”. C’est une réalité. Les meetings, les réunions électorales sont remplis à bloc et les adhésions sur place sont nombreuses. C’est comme cela. Même si ça ne vous plaît pas.
    Le gros problème c’est que vous ne voyez le FN que de très loin…
    et donc vous ne le connaissez au mieux que d’une façon partielle.
    Mais à part cela, tout ce que vous dîtes n’est pas faux.

  23. Oui, Bruno Gollnish est l’homme qu’il nous faut. Dieu veuille qu’il reste assez d’instinct de survie dans notre pays pour que l’on fasse appel au meilleur…que j’écris au singulier : connaissez-vous un seul homme politique dans ce pays?….des bouffons, des gougnafiers, des lâches et des menteurs, oui, il n’en manque pas…
    Précurseur de qui ? mais du Roi, bien sûr, le vrai, le descendant des Bourbons.

  24. Pour le moment l’opposition entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch n’a pas éclaté au grand jour du fait de la discrétion et de la courtoisie de Bruno Gollnisch : “Je ferai connaître mes positions le moment venu”.
    Je rappelle les piques assassines de JMLP et MLP ces dernières années :
    – Gollnisch est vieux (sic),
    – Gollnisch ne passe pas à la TV
    – Gollnisch traîne des casseroles
    – etc, la dernière attaque émanant de l’organe mariniste NPI (Nazion Pravda Intox) :
    http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/02/nation-presse-infos-prend-parti-pour-marine.html
    Bruno Gollnisch n’a jamais répondu aux attaques : comme il le dit lui-même, il sait garder un sang-froid à toute épreuve. Quand la campagne aura commencé, nous verrons bien si MLP et ses sbires sont si sereins que cela… Donc, il y a de quoi rire quand on entend chanter “Tout va très bien Madame la marquise…” !
    Pour revenir au sujet de départ, j’aimerais simplement dire que ces réactions de Bruno Gollnisch plaident en sa faveur : sa patience, sa maîtrise de lui-même, son abnégation, son dévouement pour la cause nationale démontrent que c’est l’homme de la situation. MLP ne lui arrive pas à la cheville !
    En avant avec Bruno ! Réadhérons, faisons réadhérer et faisons élire notre ami Gollnisch, le seul en mesure de rénover le Front et rassembler l’ensemble du mouvement national !

  25. @ Xtophe:
    Dire que Marine Le Pen a fait passer le FN “de 18 à 7% en 5 ans”… est faux
    quelques chiffres d’abord:
    2002: Le Pen: 16,86% (et non 18% car il ne faut pas mentionner le score du deuxième tour (17,79%) qui rassemble au-delà de l’électorat FN)
    5 ans après… c’est donc 2007.
    En 2007: Le Pen: 10,44% (et non 7%)
    donc vos chiffres sont faux.
    A moins que vous ne compariiez 2002 et 2009 (16,86 et 6,34% aux européennes)
    sauf que:
    – c’est en 7 ans et non 5
    – et surtout vous comparez ce qui n’est pas comparable puisque les européennes constitue le scrutin le plus défavorable pour le FN- en 2004: le FN faisait 9,8% alors qu’aux régionales 2 mois avant: 14,8%)
    Vous comparez le scrutin le plus favorable au FN (présidentielles) avec celui le plus dévavorable (européennes) – c’est un peu malhonnête cela.
    En vérité la chute -relative- du FN est connue: il y en a deux principales:
    – contre coup de la présidentielle de 2002: le vote FN est paru comme inutile car “bloqué” par le “systême”
    – et surtout l’entreprise de séduction de Sarkozy sur l’électorat FN (eh oui le candidat UMP n’est plus le même: Sarkozy ce n’est pas Chirac -toujours cette façon de comparer ce qui n’est pas comparable)
    D’autres causes peuvent aussi être avancées: l’âge de Le Pen (l’électorat agé l’a davantage quitté), l’insuffisance de militantisme (bien qu’il n’y avait pas beaucoup de différence entre 2002 et 2007).
    L’influence de Marine Le Pen joue mais cela reste marginal. Même Gollnisch remplaçant Marine Le Pen n’aurait évidemment pas empêché la baisse du score de Le Pen en 2007.
    Car sinon comment expliquer que Marine Le Pen est depuis ces dernières années la candidate FN qui obtient les meilleurs résulats?
    des chiffres?
    législatives de 2002: circonscription de Lens: le FN avec Marine Le Pen se maintient au second tour pour la première fois dans cette circonscription (24,24% puis 32,3%)
    législatives de 2007: elle est la seule candidate FN à pouvoir se maintenir au second tour:
    1er tour: 24,47% (soit une progression de 4,41 points par rapport à 2002) et 41,48% au second (soit une progression de 9,4 points)
    Gollnisch lui dégringole passant de 23,23% en 2002 à 6,95% en 2007. Il est un des candidats FN qui baisse le plus. (son score est divisé par 3,3 contre 2,7 en moyenne nationale)
    municipales de 2008: Hénin-Beaumont: meilleur score FN (29%), en nette progression par rapport à 2001.
    2009: 39,34% puis 47,62% au second tour
    européennes 2009: Marine Le Pen fait le meilleur résultat de tous les candidats FN (malgré la liste de Lang), la seule à faire +de 10% et surtout elle est la candidate FN qui fait le moins baisser le score du FN entre 2004 et 2009. (une baisse de 20,8% par rapport au chiffre de 2004 contre 35% de baisse à l’échelon national).
    Les choses sont donc claire: ce n’est pas Marine Le Pen qui fait baisser le FN. Sur son nom, elle a à chaque fois fait progresser le score du FN.
    Les raisons sont à chercher ailleurs.
    Actuellement le FN est crédité de 9 à 10% (Marine Le Pen est créditée de … 17% soit le meilleur score avec Le Pen (entre 16 et 19%) mais il est fort à parier que le FN fera au final plus de 10%.

  26. ah oui… dernière chose: Je défends Marine Le Pen dans ce cas-ci mais cela ne m’empêche pas d’être un partisan de Bruno Gollnisch et je suis d’accord avec Solange quand elle affirme qu’il est le seul à pouvoir rassembler la droite nationale.
    Seulement, à la différence de certains, j’essaie de me rapprocher de la vérité.
    Je n’essaie pas, comme certains, d’opposer Marine le Pen à Bruno Gollnisch car ils sont complémentaires et amis dans la vie; Etre un partisan de Bruno Gollnisch ne m’oblige pas à être “anti-Marine”
    Contrairement à certains, c’est peut-être une haine qu’en moi je n’ai pas…

  27. Bravo TFP ! Vous venez d’illustrer avec vos chiffres la lourde responsabilité de la fille de Jean-Marie Le Pen dans les déboires que connaît le Front Familial.
    – Passer de 11,5% à 4,5% en 5 ans (législatives).
    – Passer de 17% à 10,5% en 5 ans (présidentielles).
    – Passer de 11% à 7% en 5 ans (européennes).
    – Passer de 14% à 6% en 6 ans (cantonales).
    Mais certains pinailleront sur le demi-pourcent omis ici ou là. (“Non, ce n’est pas 6%, c’est 6,2%.” – “Ouh là là, mon Dieu ! En effet, ça change tout !”).
    Personnellement, je me moque éperdument de l’avenir du FN (je le sais définitivement scellé), car je n’ai pas l’intention de voter ni pour ce parti, ni pour le clan Le Pen. Je me fais même un plaisir de voter contre eux !
    Avec Marine Le Pen, ce sera la mort du FN. Et c’est tant mieux ! On passera enfin à autre chose. Le Pens polluent la politique depuis trop longtemps.
    Je précise que LA SEULE personnalité que j’apprécie au FN pour sa cohérence, son honnêteté, sa droiture, sa constance et son courage est Bruno Gollnisch. Mais je sais d’emblée qu’il ne sera pas le prochain président du FN. Je fais confiance aux magouilles de Marine et de son clan pour l’en évincer.

  28. Je viens sur ce site depuis peu et connais mal les differences entre B.gollnish et M.le pen mais vous m’éclairez…les partisans de B.gollnish sont donc tous ceux qui haîssent le FN et son président, qui apprécient les traitres qui veulent faire chuter le FN aux élections régionales.
    Merci pour cet éclairage…maintenant mon choix est plus facile:je ne voterai sûrement pas gollnish au prochain congrès!

  29. @ Xtophe, Solange ou Catherine
    @TFP a répondu par des chiffres précis à vos affirmations. Vous me trouvez trop peu simpliste à votre goût : la nuance est à l’opposé de la propagande. Vous continuez à nier les chiffres. J’en ajoute d’ autres : entre 1988, (directeur de campagne Mégret), et 1995 (idem), le FN a stagné aux présidentielles, puis il a reculé aux européennes après la scission MNR en 1999 (Gollnisch et Lang étant les seconds de JM LP), et perdu des élus en 2004 (idem) face aux listes MNR lui barrant la route du deuxième tour, avec en plus un changement de scrutin. Marine Le Pen n’y est pour rien. Ensuite face à SARKOZY, le FN était à contre pied, et 2007 ne pouvait que le souligner.
    Vous refusez de voir que depuis les années 90, sous l’influence de B. Mégret, le FN a rétréci son champ de vision, se cantonnant à l’insécurité et immigration, abandonnant ses revendications de rupture libérale et de desétatisation massive pour faire du gaullisme social : ni Carl Lang ni bruno Gollnisch n’ont corrigé cela après B.Mégret et avant Marine LP.
    Vous avez tort d’utiliser Bruno GOLLNISCH pour régler les comptes de toutes les dissidences et scissions du Fn depuis 15 ans, et de laisser croire qu’il en serait le soutien ou le drapeau au sein du FN : c’est formidablement injuste à son égard. Annoncer qu’il réintégrerait tous ceux qui en ce moment tentent par tous les moyens d’empêcher les candidats et cadres FN d’atteindre le second tour, c’est d’une maladresse étonnante et un mensonge le concernant : B. GOLLNISCH est l’un des deux candidats à la succession de JM LP, il n’est pas le candidat de la revanche des dissidents, m^me si les dissidents veulent le compromettre en ne présentant pas de listes contre lui. Cela facilite heureusement sa victoire, mais ne pensez pas qu’il soit dupe des motivations obscures qui président à cette absence.

  30. J’ai des doutes sur la fiabilité du message de Mahaut et des certitudes quant à la dimension illogique des assertions contenues dans son message.
    1) Personne ne veut faire chuter les résultats du FN, l’équipe de bras cassés qui dirige le parti s’en charge très bien toute seule. Critiquer la direction actuelle du FN ne signifie pas combattre le parti en lui-même. Il y a là une nuance de taille.
    2) Ce message est une forme dangereuse de propagande mariniste. En effet, interdire les critiques fondées contre les dérives actuelles du parti sous le prétexte qu’elles desserviraient le candidat Gollnisch, c’est essayer d’écraser la résistance à la marinisation par la trouille : “Attention, ne critiquez pas Marine, car les adhérents ne vont pas comprendre, et cela va se retourner contre Gollnisch”. Or, Bruno Gollnisch ne va pas taire ses différences, sinon cela veut dire qu’il ne va plus faire campagne…
    Ne nous laissons donc pas prendre à ce piège. Ne tombons pas dans celui des querelles stériles. Il y a des faits irréfragables qui parlent d’eux-mêmes : l’expérience, les qualités, la constance d’un homme unanimement reconnu qui s’appelle Bruno Gollnisch. C’est sur ce terrain de la réalité que nous devons nous battre pour BG, tout autre domaine n’est que pure diversion.
    En avant avec Bruno Gollnisch !

  31. A Xtophe:
    Vous ne savez pas lire apparemment.
    Ou vous ne savez pas réfléchir tout simplement.
    TFP vous a prouvé par A+B que ce n’est pas Marine qui est la première responsable de la baisse du FN.
    Aux présidentielles de 2007, ce n’était pas Marine qui se présentait mais Le Pen. Les évlecteurs généralement s’en fichent de savoir qui est le directeur de campagne… Oui Avec Gollnisch, ç’eut été pareil.
    Vous avez été mouché séveremment par TFP mais inutile de prendre la mouche quand même… Cela vaudrait mieux pour vous de reconnaître vos torts.
    Car enfin TFP vous a montré, chiffres à l’appui, que Marine Le Pen est la seule a avoir offerts de bons scores au FN ces dernières années.
    Vous n’avez sans doute même pas remarqué que Marine Le Pen est plus populaire que son père. Un sondage la donnait à 29% de popularité; son père à 22 je crois.
    Donc votre raisonnement ne tient pas.
    Mais vous êtes aveugles. Ou bornés tout simplement.
    Vous voulez la mort du FN? bel aveu en tout cas; cela montre votre haine, votre bêtise au moins.
    Oui c’est bien vrai: vous n’avez finalement que ce que vous méritez.
    A Mahaut: je pense que votre message est quelque peu ironique mais il n’est pas faux de faire remarquer que certains partisans de Gollnisch desservent leur champion. Par leur “haine” anti-Marine et parfois anti-Le Pen, ils ne se rendent pas compte qu’ils desservent Gollnisch.
    Mais ces gens-là ne représentent qu’une minorité. En général les partisans de Gollnisch sont quand même “lepénistes”
    Il est globalement faux d’affirmer que “les partisans de B.gollnish sont donc tous ceux qui haîssent le FN et son président, qui apprécient les traitres qui veulent faire chuter le FN aux élections régionales.”
    Mais c’est vrai que certains imbéciles agissent ainsi.

  32. @ scat,
    Il y a en effet un apparent pardoxe :
    1) MLP ferait chuter les scores du FN au plan national ;
    2) MLP enregistrerait sur son nom les meilleurs scores du FN.
    Ces deux affirmations ne sont pas exclusives :
    1) Au niveau national MLP a organisé la pasteurisation du FN, cela nul ne le nie, pas même l’intéressée qui a appelé cela la “dédiabolisation”, avec les résultats que l’on sait suite à la calamiteuse campagne présientielle de 2007. Ce n’est peut-être pas Marine qui s’est présentée mais c’est bien elle la directrice de campagne et la responsable :
    – du discours de départ de la campagne à Valmy (symbole maçonnique et révolutionnaire) qui a fait dérailler la campagne dès le début en dégoûtant les catholiques et les nationaux ébahis ;
    – de l’affiche électorale démagogique présentant une beurette faisant des réclamations, laquelle a déconcerté les Français de souche qui souffrent au quotidien de l’immigration ;
    – du discours de la dalle d’Argenteuil (désignant les immigrés comme des “branchages de l’arbre France”…), négation totale du programme fondamental du FN, à savoir l’arrêt de l’immigration et l’inversion des flux migratoires ;
    – de ce que Carl Lang a justement appelé la délepenisation de JMLP au moment où Sarkozy lepénisait son discours ;
    – etc.
    2) MLP ferait les meilleurs scores… dans le Nord à la place de Carl Lang où le système UMPS oppose à la fille Le Pen comme à Hénin-Beaumont des candidats pourris (PS), ou inconsistants (UMP). MLP aurait-elle des bons scores si elle venait défendre son bilan catastrophique en IDF ? Quel serait son score ? Elle ne ferait pas 10% et elle le sait puisqu’elle a quitté la région ! De même pour JMLP : le propriétaire parisien se présente en PACA (où il n’habite pas) parce qu’à cet endroit le FN (et non Le Pen en personne) fait des bons scores. Quel score ferait Le Pen en Bretagne ? 4,6%…
    Donc il n’y a pas contradiction entre la décadence doctrinale et électorale du FN et la surmédiatisation de MLP dont les scores électoraux sont gonflés par le système UMPS qui y trouve un intérêt non démenti.
    Je confirme : le seul qui peut garantir la paix et l’union au FN et le rassemblement de toutes la droite nationale, c’est Bruno Gollnisch.
    PS : pour ce qui est de votre deuxième argument (notre enthousiasme desservirait BG) je vous renvoie à mon précédent message.
    Cordialement, Solange.

  33. Scat, je ne veux pas la mort du FN. Je la prédis. Et rira bien qui rira le dernier. Et en effet, je me réjouis d’avoir raison. Car tout aveugle que je suis, je vois bien mieux que les lepénistes qui se bercent d’illusions en s’imaginant des rebonds, des surprises, des succès…
    Quant à Marine, si elle est autant balaise que vous le prétendez, pourquoi a-t-elle fui son bilan en Ile de France ?
    Allez, je ne vous en veux pas. Je réagissais exactement comme vous il y a six ans… Je soutenais mordicus Le Pen et le Front National en trouvant toutes les excuses possibles et imaginables aux critiques (certaines à tort, d’autres à raison) dont la hiérarchie frontiste était l’objet… Mais vous soutenez le clan lepéniste, comme la corde soutient le pendu. Ce n’est pas constructif, et votre passivité relève davantage du larbinisme que de la fidélité.
    Vous refusez de regarder la réalité en face. Grand bien vous fasse. Je m’en moque. Quand on parle des résultats du FN, on parle de tendances lourdes (ici, à la baisse) ; mais vous, vous choisissez de pinailler sur la décimale du score enregistré. Cela en dit beaucoup sur votre capacité à vous remettre en cause.
    Les événements me donneront raison. On constatera donc le 14 mars qui aura vu juste dans cette affaire. Et en toute modestie, je vous informe que les prédictions que j’ai fixées pour les dernières élections européennes et cantonales se sont avérées exactes, en dépit des fantasmes dont nous ont abreuvés les lepénistes.
    Regardez la réalité en face, remettez-vous en cause, faites votre auto-critique, analysez les causes réelles de vos échecs ; et vous pourrez surmonter les épreuves futures.
    Au FN, c’est “tout va très bien Madame la Marquise.” La mort du parti vous guette ; et vous ne la voyez pas… A moins que vous refusiez de la voir.

  34. X Tophe
    Quelles sont vos prédictions pour les régionales ? Combien de listes de la droite nationale ayant des élus, et combien ratant de peu le deuxième tour du fait de la présence de listes fragmentant le vote droite nationale, ainsi qu’en 2004 ?

  35. Premier élément de réponse à PG (si je peux répondre à la place de Xtophe) : JMLP ne fera pas mieux que Guy Macary en 2004… symptomatique, non ?

  36. A Xtophe: On ne va pas continuer ce dialogue de sourd plus longtemps. C’est inutile. Je partage néanmoins une partie de vos opinions. Entre autres l’incapacité du FN a se remettre en cause. Mais vous n’avez rien à me reprocher là-dessus (je ne suis même pas adhérent!)
    Mais n’oubliez pas qu’on a enterré le FN régulièrement (en 1984 “feu de paille”, en 1986, en 1988, en 1994, en 1999 etc) et pourtant il est toujours là. Pourquoi? parce que, malgré ses insuffisances, malgré ses divisions, il occupe un créneau porteur et qu’il dit la vérité sur la politique française. C’est peut-être un paramètre que vous oubliez trop facilement. Alors que ceux qui sont partis du FN, qui le critiquaient constamment et ont tenté l’aventure seuls ont toujours lamentablement échoué. Et de manière très dure.
    Mais… réponse en partie le 14 mars pour savoir lequel de nous deux a raison (sans doute la vérité se trouve t-elle au milieu?)
    En dessous de 10% oui ce sera l’échec.

  37. A Solange:
    Je partage une partie de votre discours mais je voulais revenir sur la campagne de Le Pen en 2007.
    On lui reproche souvent: le discours de Valmy, celui de la Dalle d’Argenteuil et l'”affiche de la beurette”
    Je vais vous donner mon opinion.
    Franchement je ne pense pas que le discours de Valmy a joué car les électeurs FN s’en fichent complètement de ce symbole “républicain”.
    D’une part 99% des électeurs FN n’ont pas lu le discours de Valmy;
    D’autre part les électeurs FN ne sont pas anti-républicains. Ils votent FN parce qu’ils sont opposés à l’immigration de masse, à l’islamisation, à l’insécurité; parce qu’ils sont partisans des valeurs traditionnelles (famille, vie etc), parce qu’ils sont patriotes etc
    D’ailleurs les sondages de cette époque ne donnaient pas un Le Pen en baisse…
    La “dalle d’Argenteuil”: sans doute une erreur de stratégie de la part du FN en pensant récupérer une partie des électeurs immigrés excédés par des problèmes comme l’insécurité, du chomage etc.
    Bonnes intentions au demeurant mais ce discours ne pouvait raisonnablement pas être compris par les électeurs traditionnels du FN… et “séduire” un nouvel électorat radicalement différent de celui du FN était chose impossible en l’état.
    Mais sur le fond, moi cela ne m’a pas choqué. Et dans mon entourage aussi d’ailleurs.
    Mais je suis d’accord sur le fait que Le Pen aurait du éviter cela pour les raisons suivantes: le risque de troubler l’électorat FN et de créer un malaise au sein du FN.
    Reste l'”affiche de la beurette”
    Là je ne comprends pas du tout.
    En effet le FN a procédé à l’élaboration de différentes affiches traitant de plusieurs thèmes: chomage, jeunnesse, retraite etc
    Ainsi concernant l’emploi/ chomage, le FN a utilisé un jeune homme en costume (style jeune cadre dynamique)
    Concernant le sujet de l’enfance/ école on prend un enfant…
    Donc l’affiche concernant l’immigration (nationalité etc), on utilise… une personne immigrée. ça ne me parait pas anormal!
    Cela ne voulait pas dire, il me semble, que le FN se résigne à une société multiculturelle.
    Alors, Solange, qu’en pensez-vous?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services