Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Bruno Gollnisch et les points non négociables

Citations extraites de l'émission de Radio Courtoisie de lundi par le blog des jeunes avec Gollnisch, durant laquelle Bruno Gollnisch était interrogé :

  • «Je pense que c’est la crise morale qui détermine la crise politique et la crise économique
  •  «Je pense que l’économie doit être subordonnée à la politique, et la politique à la morale»
  •  «La loi civile doit se conformer à la loi morale. »
  •  «Il y a une phobie de nos adversaires politiques qui, toutes les fois que l’on veut revenir aux valeurs de droit naturel, disent : « ce serait abominable, ce serait l’ordre moral », à quoi ils préfèrent de manière manifeste le désordre moral. »
  • «Il y a une identité française qui est charnelle, qui est matérielle, qui est spirituelle, et qui ne se réduit pas à la devise républicaine : « Liberté, Egalité, Fraternité », laquelle, dans ce qu’elle a d’acceptable, pourrait être la devise de quantité de nations de par le monde ».
  • «La laïcité, ce n’est pas une valeur. (…) Cette laïcité, qui est une sorte de neutralité de la puissance publique, de tolérance en présence d’un mal plus grand, ne fournit pas des raisons de vivre. Elle n’est pas un idéal : elle est une recette de gouvernement pour gérer le problème des disparités, religieuses ou philosophiques, qui peuvent exister dans une société à un moment donné.»
  • «Je n’aurais pas organisé la suppression de 200 000 enfants à naître chaque année depuis trente ans pour m’apercevoir ensuite que le renouvellement des génération n’est pas assuré »
  • «Je suis totalement hostile au mariage homosexuel, et plus encore à l’adoption d’enfants par les homosexuels dont on nous rebat les oreilles en ce moment. Les homosexuels choisissent un mode de vie (…) qui ne comporte pas la procréation. Ils ne sauraient par conséquent en toute justice se prévaloir de je ne sais quel droit à l’enfant. L’adoption existe dans l’intérêt de l’adopté, et non pas exclusivement dans l’intérêt de l’adoptant. »
  • «Je suis personnellement favorable à la liberté scolaire, c’est-à-dire au coupon scolaire ou chèque éducation, qui rétablit la liberté de choix des familles, qui introduit une saine et légitime émulation entre les établissements. »
  • «Nous ne sommes pas là pour faire le boulot que les évêques et les curés ne font pas, à savoir la conversion des musulmans qui sont en France. (…) Je combats l’islamisme, je combats la prolifération de mosquées, surtout quand elles sont financées par des Etats musulmans qui ne respectent pas la liberté du culte chrétien, mais je dis que si on veut le faire de façon efficace, il faut premièrement inverser le courant de l’immigration, et deuxièmement il faut qu’il y ait dans le reste de la population française un renouveau spirituel qui tarde vraiment à se manifester."

Partager cet article

15 commentaires

  1. Merci au Blog les jeunes avec Gollnisch d’avoir fait cette recension éclairante! Un travail fastidieux mais très profitable! Bruno Gollnisch est définitivement l’homme de la situation!

  2. Je crois que Monsieur Gollnisch est sincère dans ses convictions. Malheureusement je me demande ce qu’il fait au FN avec Marine Le Pen ? C’est le jour et la nuit.
    Il aura une change de faire valoir ses idées le jour où il fondera un nouveau parti avec des bases vraiment chrétiennes. Le reste n’est que de la poudre au yeux.
    Merci !
    JFL

  3. Gollnisch survivra t il au Ceaucescu père et fille……

  4. Gollnisch doit l’emporter si on veut voir survivre la droite nationale! Tous avec Bruno Gollnisch!

  5. Excellent Bruno Gollnisch, plus ça va, plus il me plaît !
    Pourvu qu’il prenne la tête du FN.
    Pour répondre à Jacques-François, M. Gollnisch aura une chance de faire valoir ses idées quand il sera à la tête du FN et pourra alors l’orienter selon ses vues, tout en profitant de la force de ce parti. A quoi bon faire une énième dissidence, on a vu ce que ça donnait. Rien…

  6. Merci monsieur
    nous espérons que vous gagnerez

  7. Bravo Bruno
    votre émission a été concrète, et passionnante
    Amitiés Nanou
    Que DIEU nous garde

  8. Pour ceux qui souhaitent que Bruno Gollnisch prenne la tête du Front National comme il le souhaite, un moyen bien simple : s’inscrire au Front National ( par internet, 50 €) et voter pour lui le moment venu.

  9. Je respecte Bruno Gollnisch, mas il ne répond pas aux préoccupations majeures des Français, les préoccupations économiques et sociales.Mon choix est clair: c’est Marine qui incarne le populisme.
    Bruno Gollnisch veut rassembler des gens qui electoralement ne représentent rien et dont les préoccupations sont aux antipodes de celles des Français.

  10. En tant que catholique, à première vue, je préfère Bruno Gollnisch à Marine Le Pen.
    En tant qu’électeur et stratège, je préfère Marine Le Pen:
    – pas de phrases douteuses et polémiques alors qu’on a souvent l’impression que JM Le Pen et Bruno Gollnisch s’y complaisent.
    – plus médiatisée, même si c’est injuste pour Bruno Gollnisch, mais elle passe mieux, c’est comme ça et il faut en profitter.
    – Bruno Gollnisch est trop associé à la droite catholique, il aura du mal à aller chercher des électeurs au delà (même si pas impossible).
    Ceci étant dit, j’espère qu’elle ne fera pas l’erreur d’être moins à droite, et de trop s’approcher de l’UMP et d’oublier les idées que le FN défende à la base…

  11. Pour répondre à Coligny
    Choisir un secteur electoral très favorable aux idées du FN avec la conséquence de ce parachutage , le départ de certains cadres ulcérés par ces manoeuvres ne constitue pas un exploit , Gollnisch est près du peuple, il a une faconde et une écoute que que sa concurente n’a pas dans son ADN, c’est comme ça.
    Quant à représenter ou non l’électorat, chirac en 94 , à 6 mois des élections culminait à 6% dans les sondages , pourtant il a gagné !
    Alors adhérons tous ( j’ai pris ma carte la semaine dernière ) et votons pour monsieur Gollnisch pour le rassemblement de tous les patriotes

  12. Apparemment, dans cette émission, excellente, et très instructive, Bruno GOLLNISCH n’a pas demandé la suppression immédiate de la loi VEIL, ce que certains reprochent véhémentement et sans relâche à Marine LE PEN : cela tendrait à prouver que celle-ci applique à ce douloureux sujet une stratégie politique semblable à celle préconisée par Bruno GOLLNISCH. Car à la lecture de ces extraits, je ne vois rien de différent entre les deux candidats à la succession de JM LP.
    Autrement dit, la loi naturelle demeure bien défendue par le FN, par chacun de deux, ce qui devient une évidence, chaque fois qu’on entend et lit Bruno GOLLNISCH ( relire le Forum Catholique récent).
    Que cela fâche certains propagandistes est possible : mais c’est désormais une certitude.

  13. Pour répondre à Cyrano en particulier mais cela s’adresse à d’autres, on ne doit pas suivre et voter pour une personne parce qu’elle “passe bien dans les médias”, “est connue, aimée”, “rassemble mieux”, “ne fait pas de “dérapages” etc
    On doit voter pour la personne qui est la meilleure pour redresser la France.
    Tout simplement pour celle qui a les meilleures idées.
    En gros on doit donner de l’importance avant tout au fond. La forme c’est bien mais reste secondaire.
    Et pour moi le meilleur c’est Gollnisch, même si on peux penser qu’il “passe moins” (etc) ce qui d’ailleurs n’est pas sûr (personne n’est madame Soleil)… il l’a d’ailleurs montré par le passé…… (par le passé à Lyon il a réalisé jusqu’à 30% au second tour)
    D’autant plus que s’il devenait président, il “passerait” davantage dans les média etc (et Marine serait toujours là)
    Je suis d’accord avec Guillaume: Marine a d’autant mieux réussi qu’elle s’est présentée dans des circonscriptions avec un fort potentiel FN (ouvrier, jeune, en crise). Gollnisch lui est implanté en Rhône-Alpes, plus UMP, plus bourgeois. Il n’a pourtant pas moins de mérite.

  14. Quand Bruno affirme que “la loi civile doit être subordonnée à la loi morale”, cela implique évidemment la suppression conséquente de la loi Veil. C’est logique. Il y a bien une différence entre Bruno et la fille de Le Pen, laquelle, laïciste à outrance, s’est souvent déclarée hostile à l’abrogation de l’infanticide légalisé.
    Bravo Bruno ! Tu as notre entier soutien !

  15. D’accord avec tout ce qu’il dit. Mais ce qui le sépare de Marine Le Pen devrait être de l’ordre du secondaire par rapport à ce qui les rassemble : ils appartiennent au même parti tout de même, et ils y tiennent !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]