Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Bruno Gollnisch dénonce la propagande gay à l’école

Le vice-président du FN réclame aussi des aides publiques pour l'école libre, hors contrat.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Dénoncer la propagande gay à l’école: Bravo!
    Mais les aides publiques pour l’école libre: Non!
    Simplement parceque si il y a lien financier, il y a obligatoirement lien de subordination!
    Et dans ce cas, on ne peut plus parler d’école libre!
    A ce titre il est faux de parler d’écoles libres, quand on parle d’école sous contrats!
    Les seules écoles libres sont les écoles hors contrats!

  2. Eh bien ! demander une exemption d’impôt pour les parents dont les enfants font leurs études dans des écoles hors contrat.

  3. Dès lors que les écoles catholiques ont été subventionnées dans les années 1950/60, elle ne se sont plus appartenues. Que nous chante B. Gollnisch ? Pourquoi toujours plus d’assistance ?

  4. Hélas oui, l’école “libre” dès qu’elle est subventionnée par un état anticlérical perd une grande partie de sa liberté, et de sa flamme .
    Celui qui fut Président de l’Assemblée des Directeurs diocésains de l’Enseignement catholique français pendant 8 ans et négocia en 1993 avec Jack Lang, n’en vint-il pas à déclarer fièrement : ” L’école catholique se sent lavée de toute volonté de prosélytisme!”
    Malheur à celui qui n’annonce pas l’Évangile.

  5. Le bon scolaire pour chaque enfant, valable pour l’école choisie par les parents, quelle qu’elle soit. Voilà qui serait une vraie liberté.

  6. L’école sous contrat en France?= plus de prière le matin, plus de messe, plus de catéchisme… eh oui il ne faudrait pas oublier que beaucoup ne sont pas baptisés…alors il faut se faire discret… et ne plus exister… certaines ne sont rien de plus qu’une école publique payante…

  7. Gollnisch met en avant le fait que les parents qui mettent leurs enfants dans le hors contrat sont aussi contribuables et paient donc pour les écoles publiques. Il serait juste qu’il bénéficie d’un certain retour via le chèque scolaire proposée par le FN.

  8. Plus bureaucratique que le chèque scolaire, un système de “sécurité éducation” similaire à la “sécurité sociale”: de même que, quel que soit le praticien diplômé que vous consultez, dentiste, médecin, infirmier, …, vous êtes remboursé à concurrence d’une somme connue à l’avance, de même une famille devrait pouvoir choisir l’école de ses enfants, et être remboursée d’une somme connue l’avance (mettons le coût estimé par l’Education nationale pour ses propres établissements).
    Double avantage: tout le monde saurait ce que coûte l’école, à commencer par les familles fréquentant l’école “gratuite”; les parents dubitatifs sur l’efficacité de cette école n’auraient pas à payer deux fois (une fois pour la scolarité de leurs enfants, et une fois, par leurs impôts, pour la scolarité des autres).
    On pourra ensuite concevoir une “carte vitale scolaire”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services