Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Brice Hortefeux défend le sacrifice halal

Mardi se tenait le dîner du CFCM, auquel participait notamment Brice Hortefeux. Polémia écrit :

H "Brice Hortefeux a été encore plus positif sur les repas halal en déclarant : «Nous avons également avancé ensemble sur la question de l’abattage rituel dont les conditions ont été consolidées en 2009 par un nouveau règlement communautaire de l’Union européenne. Je ne peux que me féliciter de la coopération établie en la matière entre les cultes israélite et musulman. En outre, je puis vous affirmer que nous restons vigilants, en particulier en ce moment où le sujet fait l’objet de nouvelles discussions devant le Parlement européen.» En fait, le gouvernement français s’est opposé à la norme halal autrichienne qui prévoit l’étourdissement de l’animal avant égorgement. On comprend la colère de Brigitte Bardot qui avait reçu des promesses de Nicolas Sarkozy sur la protection des bêtes d’abattoirs alors que l’égorgement sans étourdissement fait subir à l’animal une longue et douloureuse agonie ; et que «le référentiel halal français» en cours de préparation va interdire toute forme possible d’atténuation de la douleur animale."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. Puisque nous sommes devenus un pays musulman avec une forte minorité non musulmane, monsieur le ministre des cultes, peut-on avoir une certification non halal aussi?
    Par ailleurs, pourquoi les consommateurs ne peuvent-ils pas écrire au directeur de leur super marché:
    Monsieur le directeur,
    Je m’approvisionne chez vous depuis x années. Je suis père (ou mère) d’une famille nombreuse, c’est dire si j’ai acheté des kilos de viande de cochon, mais aussi des poulets, rôtis de boeuf, de moutons, voire steaks tartars. Dans la mesure où sauf pour le porc, je ne suis pas sûr (e) que les animaux que je souhaite consommer n’ont pas été abattus selon les modalités pratiquées d’une manière majoritaire et traditionnelle depuis des générations dans mon pays, à savoir animal étourdi avant d’être tué (*), je vais cesser sauf pour le porc de m’approvisionner chez vous. J’aurais peut-être également tendance à aller faire le reste de mes courses ailleurs.
    (*) il s’agit bien évidemment pour moi d’un animal tué pour être mangé à l’exception de toute autre signification. Mes convictions m’empêchent en effet de manger un animal sacrifié ( ce terme ne fait plus parti de mon vocabulaire et celui de mes ancêtres depuis deux millénaires), a fortiori tourné dans une certaine direction, la personne ayant assuré l’étourdissement et le traitement de l’animal, ayant une certification boucher tradition française y compris porcine.
    Je précise également que pour soutenir les éleveurs porcins français je souhaite que l’étiquetage des produits indique clairement Porc certifié français, pour que je puisse aussi choisir en toute connaissance de cause, l’animal dont j’ai décidé de déguster la chair.

  2. Calamiteux Horte”feux” dit “la voix de son Maître”
    Voilà des “feux” au contact desquels la racaille ne risque pas de se brûler.
    http://sitasecure.wordpress.com/2010/03/28/les-2-scandales-du-halal-abattage-barbare-et-impot-islamique-cache/

  3. J’avais lu sur le FC :
    – que d’après les chiffres officiels, un pourcentage très important (1/3 ?) d’animaux sont tués à la manière halal ;
    – qu’après cet abattage, on regarde le corps de l’animal ; et on lui décerne, ou non, le label halal. Si on ne lui décerne pas, l’animal est mis dans le circuit sans aucune mention. Les dhimmis sont donc contraints de manger du “sous-halal”, des cadavres d’animaux ayant souffert cette cruelle agonie – mais encore moins bons que ceux réservés aux musulmans.
    Nous en sommes donc réduits à manger du halal contre notre volonté, et dans l’ignorance totale.
    Nous en sommes réduits à essayer de défendre notre droit à ne pas manger de viande halal !!!!

  4. “le gouvernement français s’est opposé à la norme halal autrichienne qui prévoit l’étourdissement de l’animal avant égorgement.” (…) “«le référentiel halal français» en cours de préparation va interdire toute forme possible d’atténuation de la douleur animale.”
    Et personne ne hurle?
    Et les directives européennes, pour une fois censées, qui interdisent de faire souffrir un animal: on n’est pas chez les barbares mais en pays civilisé, non?

  5. Un article très circonstancié pour savoir ce qu’un catholique peut ou ne peut pas faire face à la viande “hallal” :
    http://www.laportelatine.org/archives/editos/2010/1009_2_Girod.php

  6. La viande des animaux non étourdis avant abattage contient de plus de nombreuses toxines qui peuvent rendre la viande impropre à la consommation.
    De plus la viande devient raide, dure, et doit être artificiellement attendrie.
    Bref, évitons le hallal, et gardons le hallel (הלל)

  7. c’i qui Driss Hortifeu ?
    C’i li ministre qu’il’ ime bien fire souffrir li zanimaux.

  8. que Mr hortefeux aille voir sur you tube comment on égorge les animaux façon allal ou qu’il aille ds un abattoir, cela m’étonnerait qu’il change d’idée, mais on sait jamais, il n’y a que les c…. qui ne changent pas d’idée, mais peut-être en fait-il partie!!!!
    ou peut-être qu’il s’imagine ce qui lui arrivera quand la charia sera imposée partout!!!!

  9. quand on sait que ce sont 2 sociétés juives à la tête du hallal, il y a de quoi se fendre la poire. Pour eux l’argent n’a pas d’odeur!!!!!

  10. Depuis longtemps, et avant qu’on ne parle de halal, les experts disaient que la souffrance des animaux avant l’abattage (par exemple transport trop long, sans boire ni manger, etc.) produisaient des toxines. Comme dit Tonio.
    Ou bien c’est faux, ou bien les Musulmans et les Juifs absorbent des toxines depuis des siècles et ne s’en portent pas si mal.

  11. Merci à belin pour les précisions importantes apportées par l’article en lien.
    Cet article de l’Abbé Ludovic Girod pourrait-il être repris et commenté par le Salon Beige ?

  12. Il faut absolument exiger une attestation ‘NON HALAL’ sur les produits que nous achetons et commencer à sensibiliser les commerçants sur ce sujet et déjà. boycotter les enseignes qui proposent des produits halal.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services