Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Brésil : Jeanne Smits vs Patrice de Plunkett

Suite aux posts d'une rare violence de Patrice de Plunkett sur l'affaire de Recife qui mentionne des informations douteuses (notamment une théorie du complot reçue par courrier…), Jeanne Smits argumente en posant des faits. Extraits :

"Le noeud de la question est bien le pronostic vital de la petite fille. J'invite Patrice de Plunkett à se réinformer à ce propos. Je n'ai pas encore noté, mais le fais donc ici, le fait que les assistantes sociales qui demandaient l'avortement immédiat insistaient pour qu'il soit fait au plus vite pour des raisons psychologiques, au motif que le traumatisme serait d'autant moins grand que l'intervention aurait lieu tôt pendant la grossesse. Il ne s'agissait pas de prendre une décision devant un risque mortel immédiat, bien au contraire : le directeur de l'IMIP où elle fut hospitalisée à Recife dans un premier temps a même déclaré devant témoins que, correctement suivie, la petite fille pouvait mener sa grossesse à bien, c'est-à-dire au moins jusqu'à un stade où on aurait pu donner une chance de survie aux deux petits enfants qui sont les grands oubliés de cette affaire. Ce témoignage-là me paraît capital. […]

P Patrice de Plunkett parle de «sophisme» à propos du fait que la fillette n'aurait pas pu quitter l'IMIP (institut maternel et infantile de Pernambuco) si elle avait été en danger de mort. Il se trouve que le personnel de l'IMIP aurait été prêt à réaliser lui-même l'avortement si elle avait été dans une situation d'urgence, il y a renoncé explicitement parce qu'elle n'était pas en danger de mort. Il a été dit aussi explicitement que l'IMIP n'aurait pu la garder dans ses murs que dans le cas où elle aurait été en danger de mort, et que son transfert l'aurait mise en péril. Et il est encore établi qu'elle a été transférée pour aller dans l'établissement CISAM qui lui, était prêt à réaliser l'intervention bien qu'elle ne fût pas en danger immédiat. […]

Patrice de Plunkett note que le père légitime, hostile à l'avortement, était évangélique, comme si ceci expliquait cela et prouvait son manque d'humanité. J'ai trouvé trace de cette assertion dans certains journaux nationaux brésiliens présentant très brièvement l'affaire ; mais rien de plus. Au contraire il a été positivement affirmé lors d'une interview (du curé de la paroisse, semble-t-il) que toute la famille concernée était catholique. Chose que semble corroborer le fait que le père légitime, M. Erivaldo, s'est fait assister du curé et qu'il a tenté de faire interdire l'avortement en s'appuyant sur les services diocésains d'Olinda et Recife, se faisant accompagner par leurs représentants médicaux, psychologiques et religieux. La question reste pour le moins ouverte. Je n'ai nulle part dans la presse brésilienne trouvé trace de manifestations évangéliques près de l'hôpital où la fillette était suivie et où, selon plusieurs témoins, elle se trouvait bien et jouait tranquillement lorsqu'ils l'avaient vue. Nulle part, même pas sur des sites évangéliques. Est-ce à dire qu'il n'y en eut point ? Peut-être pourrait-on connaître quelques sources à ce propos ; les miennes, je les ai données sur mon blog…

S Plunkett écrit que la fillette était «rachitique» et dénutrie et que ses «organes étaient à peine formés». Que «ses souffrances étaient insupportables». Le pronostic vital était engagé sans l'ombre d'un doute. Où est-il allé chercher cela ? Rachitique ? Les photos de la fillette parues dans la presse brésilienne ne le laissent pas deviner, et je ne trouve pas cette mention dans les relations de l'affaire dans la presse régionale de Recife ou d'Alagoinha, même s'il en est fait état sur des sites ouvertement anti-chrétiens. Dénutrie ? A 9 ans, elle mesure 1m30 et pèse 36 kilos. La courbe de croissance moyenne des petites filles françaises indique pour cet âge 1m28 et 27 kilos. Ses organes étaient-ils à peine formés ? Une conversation avec un médecin gynécologue m'a permis de comprendre que, son cycle menstruel ayant commencé, il n'y avait pas d'insuffisance en soi à ce niveau-là.  […]

[La polémique] se résume essentiellement en cette question : doit-on admettre que l'avortement est permis et même recommandé dans un cas comme celui-ci ? Je suis certaine, à lire la lettre de Mgr Fisichella, que ce n'est pas ce qu'il dit, ni ce qu'il a voulu dire, puisqu'il parle de situation d'urgence absolue et dit son respect de médecins dont il a pu ignorer au moment d'écrire qu'ils mettent leur point d'honneur à pratiquer des avortements. Mais c'est en ce sens que sa lettre a été interprétée par une presse trop contente de voir l'Eglise, comme cette presse voulait le croire, justifier l'avortement en lui-même."

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. Plunkett est ridicule ! Depuis qu’il est catholique, son occupation est de traiter tous ceux qui étaient catholiques avant lui de “non catholiques”. Bientôt, naître catholique, ne pas avoir perdu plusieurs décennies de sa vie au GRECE va être une tare…
    Dans son post, il multiplie les sous-entendus à l’égard de certains blogs dont sans doute e-deo. Il prétend notamment qu’évoquer les soupes au cochon et la défense de la vie est un signe de basculement dans l’idéologie racialiste (je résume). Il faudrait donc être liberticide, phobique du cochon et de notre identité pour faire plaisir à nos frères musulmans ! Où plutôt pour faire plaisir à Patrice de Plunkett car les musulmans ont déjà leurs soupes halal ! D’ailleurs, je ne vois pas où il est question de la race là-dedans…
    Les multiples connexions du personnage avec les milieux écolo-dingues et son malthusianisme prononcé ne lui permettent pas de donner de leçons aux catholiques.

  2. STOP! Cette exégèse à base d’articles de presse brésiliens et de courbes de croissance est complètement ahurissante et ne mène à rien.

  3. Bravo et merci à Jeanne Smits pour sa justesse de ton et son professionnalisme ! Enfin une journaliste digne de ce nom ! On est loin des anathèmes et partis pris de M. de Plunkett qui exclut tout débat et méprise ceux qui ne pensent pas exactement comme lui. Au lieu de critiquer sans cesse la communication du Saint-Siège, il ferait bien de revoir la sienne…

  4. De toutes façons, vu les dissimulations, les révélations, les mensonges, les aveux, etc. Cette affaire n’a pas fini de diviser.

  5. Je ne crois pas que J Smits ait raison sur ce coup là :
    1)comparer la taille de la fillette de 9 ans avec des tailles de fillettes françaises de 9 ans ne prouve pas que la Brésilienne pouvait mener sa grossesse à terme.
    2) on sait que les menstrues ont été déclenchées par les viols qu’elle a subis, l’existence des règles ne prouve pas que le pronostic vital n’était pas en jeu chez elle.
    3) on sait que l’utérus d’une grossesse normale prend dans les 35 centimètres vers le haut, que dire d’une grossesse gémellaire : la fillette n’aurait probablement pas supporté cette croissance de l’utérus…
    4) enfin dire du mal de Patrice de Plunkett n’a jamais été un argument.
    [Votre 4) est malhonnête : je ne vois pas où JS dit du mal de PdP. En revanche, l’inverse est criant. Pour le reste, n’hésitez pas à lire l’intégralité de l’argumentation de JS sur son blog. MJ]

  6. Devant autant d’imprécisions, on se demande bien pourquoi Patrice de Plunkett a été viré du Figaro. Il y avait manifestement toute sa place! :-))

  7. Il ne faut pas que je m’énerve, il ne faut pas que je m’énerve, restons calme, Plunkett n’en mérite pas la peine…
    Bon, faut que je me détende, moi.

  8. …Le “où est-il allé chercher cela” (en parlant de PP) est quand même limite.
    [Non c’est une vraie question : PdP pose des arguments sans les sourcer. Soit il indique ses sources, soit il se tait. MJ]
    D’autre part je pense que J Smits a lu ce qu’écrit Mgr Fisichella et qu’elle devrait donc cesser de polémiquer et surtout d’accuser toute une catégorie de catholiques d’être pour l’avortement.
    [Mais qu’est-ce que c’est que cette accusation ? Lisez le post de JS en entier svp. MJ]
    […]

  9. Il suffit d’aller voir le blog de De Plunkett pour constater sa haine pathologique des tradis et de la droite nationale et les insultes à l’égard des jeunes gens qui sont intervenus contre act up sur le parvis de Notre Dame.
    Pauvre Patrice qui s’est toujours trompé : maurassien critiquant la bourgeoisie Figariste en 70 à la Tribune de la Mutualité, il devient, 15 ans après rédacteur du Figaro !!
    Néo-paien du GRECE au milieu des années 70 (relire son Maurras contre Maurras vaut son pesant d’or) il devient catho dans les années 80/90….puis viré du Figaro…
    Visiblement, M. de Plunkett cherche à se faire pardonner son passé précédant à toutes les périodes de sa vie…il va finir par avoir le tourni…

  10. Le post de Plunkett est une honte mais on s’en serait douté. Rien que le premier paragraphe est bourré d’assertions non fondées :
    1. l’académie du vatican pour la vie comme toutes les académies vaticanes n’est qu’un organe d’experts consultants. En la matière celle qui a autorité d’enseignement ecclésial c’est une Congrégation de Curie qui est (il faudrait vérifier et je n’ai pas le temps) le Conseil pontifical pour la Famille; en tous cas pas une académie.
    2. Depuis quand les jugements de Golias en matière de ‘vatican’ sont ils des autorités crédibles et fiables ? pourquoi pas radio moscou ? et cela de la part de PP … il est donc en fait du côté Terras moi qui le croyait du côté abbayes tradis?
    3. en quoi la compassion de Mgr Fisichella est elle bouleversante ? est il allé tous les jours réconforter la famille comme le curé du lieu qui ne s’est pas contenté de pondre un papier mais qui a fait chaque fois 230 km ?
    4. où a-t-il trouvé cette blague que le pape relit les papiers de l’osservatore avant impression ? (faut pas confondre NS et B16 quand même) il faut etre au comble de l’ignorance et de l’imagination fantasque pour écrire ce genre de choses. Ou alors en donner une preuve convaincante. C’est grave de lancer ce genre de bobards dans le public, et après on se plaindra des laicards qui voient de l’inquisition partout.
    5. même si le pape par pure fiction avait relu l’article avant, cela n’autorise pas à dire que attaquer (raisonnablement) l’auteur, c’est attaquer le pape … puisque le pape ne l’a pas signé. Ce sophisme pour gogos est lamentable. Grossièrement inepte.
    6. pourquoi affirmer sans donner de raison que l’excommunication de la mère serait indéfendable ? elle est majeure et dans la mesure où elle aurait consciemment apporté son coucours à l’avortement provoqué, elle encourrait simplement la peine prévue. On ne peut pas l’exclure par principe comme PP semble le faire. Et en l’occurrence c’est le diocèse de Recife qui, en ayant la compétence propre -et pas un blogueur ni même un prof romain- qui est hablité à le faire après avoir examiné les circonstances et il faudra attendre le résultat de l’enquete de la police civile du Brésil qui a constaté que la mère est ‘ambigüe’.
    Quand à la suite du même tonneau, c’est du pur délire qui projette simplement sur ses ennemis imaginaires les défauts dont il est victime.

  11. Bon alors là, j’crois qu’on est complètement perdus!!!
    Pour faire simple, la mère de la jeune fille de 9 ans est aussi excommuniée ou pas? (“aussi”, car l’équipe de médecins, pas de doute…)
    Merci de votre réponse.
    [Sur ce sujet, il faut rappeler la chronologie des évènements. L’évêque de Recife a déclaré à la presse, la veille de l’avortement, que cet acte encourait l’excommunication. Il ne semble donc pas que la mère, qui a subit des pressions et a été trompée, soit excommuniée. MJ]

  12. [@ Martine, puisque vous demandez le silence, montrez-nous l’exemple en cessant de nous insulter de “pharisiens” à l'”esprit perverti” et de “sépulcres blanchis”.
    Et si vous vous demandez encore pourquoi je n’ai pas publié votre prose, sachez que sur le Salon Beige on ne considère pas que l’insulte fasse office d’argument, comme sur le blog de Monsieur de Plunkett sur lequel vous vous répandez.
    Michel Janva]

  13. je trouve désolant que tout le monde s’e…. à coups d’arguments : il y a des articles intéressants sur tous les blogs , ds choses moins bien ou avec lesquelles on n’est pas d’accord mais il faut savoir trier ! cependant je suis d’accord avec vous les allusions ce n’est pas normal , on doit référencer .
    Quant à cette affaire du Brésil à force de lire tout et son contraire on ne sait plus que penser. Par contre moi ce qui me pose un vrai problème c’est le viol d’un enfant qui pour moi est aussi abominable que l’avortement ! j’imagine que la situation de cette famille (misère, manque d’éducation etc ) est à l’origine de tout cela ! alors jeter l’anathème sur le cardinal ceci ou cela ! le résultat le plus grave dans tout çà c’est la pierre supplémentaire jetée sur le Pape ! en cette fin de ligne droite avant Päques est ce qu’on pourrait prier les uns pour les autres?

  14. P de Plunkett attaque dans une note de son article La Sapinière, en latin ”Sodalitium Pianum”, ce réseau d’information créé avec le soutien de Saint PIE X. Or ce réseau axé sur la lutte anti moderniste, permit de lutter contre les déviations épiscopales, en faisant connaître à Rome les opinions réelles des candidats aux responsabilités dans l’Eglise. L’abandon de ce réseau sous PIE XI provoqua la montée en puissance des courants modernistes et sillonistes au sein de l’épiscopat, ce qui produisit certains des errements de l’après concile Vatican II. P de P. s’appuie sur les travaux de l’historien POULAT, notoirement progressiste, bien qu’ayant été brillant historien, qui a consacré un livre très partial sur ce réseau anti moderniste. Ce faisant P de Plunkett agit étrangement, comme si dévaluer le passé sans nuances et avec les arguments de l’adversaire pouvait permettre d’analyser intelligemment notre époque. De plus se servir de tels éléments pour attaquer PRESENT, le journal de Jean MADIRAN, qui est l’un des piliers de la lutte anti moderniste depuis 1945, a qq chose d’assez sidérant psychologiquement et intellectuellement.

  15. [@ Martine
    Je n’ai pas l’habitude de me laisser insulter sur mon propre blog. Je vous laisse vous épancher sur celui de Patrice de Plunkett, comme vous l’avez fait : lui aime manier l’insulte, le mensonge, la diffamation et il aime quand ses lecteurs insultent de concert avec lui.
    Mais cela ne fait toujours pas un argument. Et les faits rapportés par Jeanne Smits demandent des réponses.
    Sinon cela s’appelle un mensonge, une atteinte à la vérité.
    Michel Janva]

  16. Quand on pense que PdP faisait des conférences BCBG à l’Opus Dei pour vendre son canard de l’époque et venait faire de la retape pour ses bouquins (vendu en vitrine de la librairie du Petit Pont) sur RC il y a encore quelques mois, on voit qu’il y a beaucoup de chapelles dans l’Eglise….et certaines donnent sur les arrières cours.
    Je me souviens de ces blagues de conférencier du Figaro à l’Opus devant une salle comble et des témoins par dizaines, se moquant des journalistes qui écrivaient leurs articles au bar du Hilton du coin….tout le monde riait. Moi je n’avais pas compris car j’ai cru qu’il parlait des journalistes du Figaro. Ca permettait aussi de juger de la naiveté de son public….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services