Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Braquage d’un professeur : C’est quelque chose de banal parce que c’est en Seine-Saint-Denis

Braquage d’un professeur : C’est quelque chose de banal parce que c’est en Seine-Saint-Denis

Didier Delmond, secrétaire départemental du syndicat enseignant UNSA 93, a réagi vendredi après l’agression d’un professeur dans sa classe à Saint-Denis, braqué jeudi 11 avril devant ses élèves. Elle faisait cours à des quatrièmes quand des jeunes ont fait irruption. L’un d’eux lui a tiré dessus avec un pistolet à billes.

Je suis outré, je trouve que cet évènement est très, très grave. Je tiens à apporter mon soutien à ma collègue. Comme elle l’a dit c’est une situation assez régulière que ce soit dans le premier degré ou le second. Malheureusement, cela devient une banalité. C’est quelque chose de banal parce que c’est en Seine-Saint-Denis.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Et qelle est la cause sous jacente que ne nomme pas ce brave syndicaliste sur les causes de cette violence? Une immigration délirante et une impunité judiciaire.

  2. Dire que de mon temps , il eut pu y avoir un peu de chahut , voir un élève qui dormait au fond pres du radiateur, qui répondait avec un peu d insolence, voir avec humour pour faire rire les copains et se rendre intéressant à défaut d être reconnu comme un bon élève mais alors là, c est le summum. Peut encore faire pire avec un ” peu d effort” ces lumières de la diversité !

  3. Pardon “….peuvent encore faire pire…”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!