Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Boutin / Hirsch : de la légalité à l’illégalité

D Le ministre du Logement et de la Ville, Christine Boutin, a estimé que la condamnation à 12000€ d'amende de l'association Droit au logement (Dal) pour avoir monté des tentes sur la voie publique à Paris relevait de "questions d'ordre public".

"Je n'ai pas à m'en réjouir, je n'ai même pas à le commenter, d'autant plus que je crois savoir que le Dal va faire appel (…). Il s'agit d'une action en justice de la préfecture de police de Paris pour des questions d'ordre public".

En revanche, le Haut commissaire aux solidarités actives Martin Hirsch plaidera pour que

"l'Etat ne demande pas le produit des amendes […] on ne met pas à genoux ce genre d'associations en les condamnant à des amendes parce qu'elles ont fait ce type d'actions (…) qui sont nécessaires".

Michel Janva

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. C’est comme pour tout : il est interdit de critiquer, il est interdit de faire respecter la Loi.
    Il faut être TOLERANT : tout le monde doit se plier au relativisme et tout tolérer, sauf ce qui n’est pas politiquement correct.

  2. D’un côté un Etat sans pitié pour les associations caritatives, les automobilistes,le petit contribuable, etc.
    De l’autre une amnistie totale pour les ministres,(ex ;Tapie), des renflouements considérables pour les spéculateurs malhônnetes ou incompétents, des parachutes dorés pour des dirigeants à la limite.
    Je ne suis pas révolutionnaire, loin s’en faut, je constate simplement.
    Les conditions de l’insurrection étaient déjà réunies, elles sont désormais décuplées.
    Soeur Anne ne vois-tu rien venir ?

  3. “on ne met pas à genoux ce genre d’associations en les condamnant à des amendes”… les autres on peut les mettre à genoux, eux ?
    Les autres étant les particuliers, les non-gauchistes, les non-aimés-des médias… et j’en passe !

  4. Association qui – faut-il le rappeler – sont exclusivement financées par le contribuable dans les instances régionales et générales.
    Pour faire simple, une partie du pognon que l’Etat a filé au DAL va lui être remboursée. Il n’y a là vraiment pas de quoi nous faire un caca nerveux…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services