Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Bouteflika est encore hospitalisé en France (add)

En termes de "restes mortuaires", la France préfèrerait récupérer ceux des moines assassinés de Tibéhirine plutôt que ceux de Monsieur Bouteflika. D'autre part, il serait peut-être opportun de remettre sur le tapis l'énorme dette de l'Algérie à la sécurité sociale française.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il y a peut-être une infirmière ou un médecin de l’ADMD qui pourrait l’euthanasier de façon “compassionnelle”…. ?

  2. Je le dis chrétiennement et en pleine charité : que Monsieur le Président Bouteflika aille finir de crever dans son pays. Le plus vite sera le mieux pour l’Algérie et les Algériens, d’ici comme de là-bas.
    Lui et ses copains ont voulu l’indépendance, ils l’ont eue. On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la vertu de la crémière. Il y a de la place à l’hôpital Mustapha d’Alger.
    Ce n’est pas à la France de soigner des gens qui passent leur temps à l’insulter et à tenter de la mettre à l’amende.
    Charité bien ordonnée commence par soi-même.
    Chacun chez soi et Dieu pour tous.

  3. La France soigne Bouteflika et n’honore pas les Harkis fidèles à la France!!!
    “Pas d’amalgames!!”
    Le corps des moines de Tibéhirine,ne fait pas le poids face aux gisements gaziers algériens dont la France bénéficie.
    Quant à l’énorme dette de l’Algérie à la Sécurité sociale française elle ne sera certainement pas à l’ordre du jour,du trou de la Sécu au gouffre,ce n’est plus un problème!!!!

  4. Honteux!
    Ce tueur de harkis et de français soigné avec nos impôts!!!!!!

  5. Je lisais votre lien d’information vers l’OBS et me souvenais que les musulmans sont exemptés par le Coran de dire la Vérité aux Chrétiens et non musulmans et même ont droit de leur mentir, donc il est normal pour l’Algérie de mentir à la France et d’affirmer qu’elle n’a pas de dettes envers Elle.
    D’autre part j’ai l’intime conviction que les musulmans étrangers présents sur le territoire de France considèrent comme un dû les prestations sociales gratuites pour eux.
    Je suis persuadée qu”ils” les considèrent comme faisant partie de la dhimmitude qui est dûe selon eux par tout juif et tout chrétien envers l’islam.
    Il est grand temps que nous ayons conscience de cela avant que ce fait devienne irréversible et que l’Etat prenne des mesures rapides de désolidarisation des caisses sociales des étrangers travaillant sur notre territoire. Tout étranger ne pouvant justifier du règlement de ses cotisations à sa caisse mutuelle étant immédiatement extradé.
    Ces mesures à mettre en place doivent naturellement s’accompagner de mesures draconiennes renforcées vis à vis des musulmans présents sur notre territoire.
    La paix et la Justice civile sont à ce prix, Nous ne pouvons pas faire confiance à des populations qui ont le mensonge permis envers d’autres qu’elles et donc ne savent pas ce que c’est que l’honneur qui est dû à tout homme quelque soit sa religion ou sa race.

  6. D’un château l’autre ? D’un congèle l’autre !

  7. Il crache sur la France mais n’hésite pas à venir s’y faire soigner ….gratis ?

  8. Justement M. Bouteflika est retourné à la maison, frais comme un cardon après deux jours passés à côté de son cardiologue favori, ex Val de Grâce.
    Enfin c’est ce que disent les journaleux. J’espère qu’il a payé tout le niveau qu’on lui a réservé si gentiment.

  9. Il sait très bien que les barbus auraient sa peau très facilement dans un hôpital d’Alger, sans compter tout ses “amis” qui veulent prendre sa place. Et puis la France a une longue pratique de soins et de liens d’amitiés avec tous les dictateurs africains…le commerce d’abord! puisque selon le grand Charles un Etat n’a pas d’amis, que des intérêts. Et enfin c’est déjà tellement le “souk” dans ces contrées qu’il vaut mieux ne pas en rajouter en Algérie, il y a déjà suffisamment de malheurs en cours pour essayer de ne pas déstabiliser ce pays en refusant de soigner son despote, l’exemple de la Libye suffit, d’autant que cela aurait cette fois des répercussions jusque dans nos quartiers.

  10. ET qui va payer la note? Après la fermeture du Val de Grâce, fermera-t-on aussi la clinique de Grenoble?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]