Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Immigration

Bourrage de crânes pro-migrants au collège

Beziers-2En assimilant Robert Ménard à un "dictateur nazi" et en voulant dénoncer son affiche comme de la "propagande fasciste", Jean Riad Kechaoui, professeur de collège, ne fait que mettre en évidence ce que beaucoup de parents craignent : certains professeurs de gauche utilisent leur statut, la réforme du collège et les cours d'éducation morale et civique pour faire de la propagande politique. Et ce professeur s'en vante sur internet ! Le verbatim des échanges avec ses élèves sont très révélateurs : 

"La campagne anti-migrants affichée dans toute la ville de Béziers à la demande de Robert Ménard fut l’occasion de faire un petit cours improvisé avec mes élèves de troisième. En début de chapitre sur les démocraties fragilisées par la montée du fascisme dans les années 30, l’analyse de l’affiche tombait à pic. Réforme du collège oblige, le petit dialogue avec la classe rentre aussi dans le champ de l’éducation morale et civique (…)

  • Un autre élève : Les migrants sont de dos, on ne voit pas leurs visages !
  • Moi : Très intéressant, continue !
  • Le même élève : Si on voyait leur tête on pourrait être compatissant.
  • Moi : Très bien, les gens qui regardent l’affichent ne doivent pas éprouver de la compassion. Avec un visage, vous avez une histoire, un itinéraire, un parcours, on les voit de dos, en capuches. À votre avis, quel est l’intérêt de l’avoir mis au premier plan avec sa capuche (un homme noir de dos avec une capuche grise) ?
  • Un élève : On dirait des voyous.
  • Moi : Cette capuche pour assimiler les migrants à des voyous ? Vous en pensez quoi ?
  • Un élève : C’est du racisme ! (…)"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

30 commentaires

  1. Ce type de comportement politique de la part d’un enseignant ne date pas d’aujourd’hui. Je me souviens parfaitement de ma prof d’histoire qui, il y a 50 ans nous vomissait sa propagande communiste pendant les cours…

  2. L’élève:
    Pourquoi sont-ils tous noirs?
    Le prof :
    Parce qu’ils viennent de Syrie.
    L’élève:
    Pourquoi ne sont-ils que des hommes ?
    Le prof:
    Parce qu’ils se sont enfuis de leur pays qui était en guerre..
    L”élève:
    Alors ils ont laissé leurs femmes et leurs enfants sous les bombes et eux se sont sauvés?
    Le prof:
    C’est plus compliqué…
    L”élève:
    Et toi tu en prendrais chez-toi des migrants ?
    Le prof:
    J’ai une trop petite maison pour les accueillir…

  3. Ce prof. n’aurait pas déparé comme encadrant d’un groupe de Hitlerjugend.
    Hélas, ils seront trop nombreux pour un tribunal de Nuremberg.

  4. Du racisme quand on voit un migrant avec un capuchon sur la tête ?
    Pourtant ils sont tous comme çà quand on ouvre la télé !

  5. Et quand on sais que le nazisme découle du socialisme national ,et qui pour ce partager la Pologne n’a pas hésité a embrassé son grand frère communiste sur la bouche ,ce prof est bien soicenthuitard agaagagaga.

  6. Hihihi très drôle ce prof ! Les hommes avec des capuches sont des voyous …..doit-on en déduire que les antifas sont des voyous ??????

  7. OK, pas de propagande politique à l’école.
    OK, Ménard a raison sur le fond.
    Mais désolé, son affiche procède de la manipulation aussi. Il caricature la vérité. Ce n’est pas digne, et dangereux.
    En même temps, comment nuancer ce genre de discours alors que des actions viriles et urgentes sont exigées par la situation?

  8. Le fait de traiter quelqu’un de “dictateur nazi” devrait pouvoir être condamné en justice

  9. Ce “professeur” sera décoré pour sa vigilance, sûrement ! Quand aux malheureux habitants de Béziers…

  10. “cours improvisé”
    Pas bien ça!
    Ce n’est a priori pas ce qui a la faveur des Inspecteurs Pédagogiques Régionaux!
    Contribue à laisser penser que les enseignants sont payés à ne pas faire grand’ chose…

  11. Rien ne pourra sauver le Sinistère de la Rééducation anti-Nationale.

  12. Et les enfants devraient étudier soumission de Michel Houellebecq afin de se préparer à leur futur.

  13. Homme avec une capuche = voyou et c’est immédiatement approuvé par le professeur ! Bel amalgame qui arrange ce prof.
    Vu le nombre de jeunes avec capuches qui déferlent en France ce professeur voit des voyous partout.

  14. et encore mieux le bourrage de cranes dans les cours dits de catéchisme

  15. Avec la nouvelle réforme du collège, le programme propose une “éducation” aux médias en 4e et tous les nouveaux manuels mettent en scène les migrants, euh pardon pour le mot inadapté (qui sera bientôt considéré comme nauséabond), plutôt les “réfugiés”. Propagande d’Etat quand tu nous tiens…

  16. Et voilà la propagande selon Peillon en pleine action ! Nos élèves sont nuls , illetrés , incultes , benêts et de futurs faites-valoir de la république , des idiots utiles.

  17. “un homme noir de dos avec une capuche grise”
    Y-a-t-il des noirs dans les pays arabes déstabilisés avec l’aide de l’Otan (Irak, Libye et Syrie) ? Très peu. Pourquoi ? Parce que les Arabes castraient leurs esclaves noirs, contrairement à l’Amérique.
    S’il y a de nombreux noirs, ils viennent d’autres pays. Ils ne sont donc pas des réfugiés mais des opportunistes.
    Difficile de croire que les hommes politiques l’ignorent. Il y a donc une volonté manifeste de créer un “Grand Remplacement”.
    Peut-être que l’on pourrait remplacer ce prof qui ne voit pas le danger, par un “noir” francophile au SMIC, pour qu’enfin il commence à adopter un discours moins politisé envers ses élèves.

  18. “la montée du fascisme dans les années 30” : il voulait sans doute parler de la montée de l’Islam radical qui touche 50 % des Français musulmans de 25 ans…

  19. malheureusement de ces profs au lieu de leur enseigner leurs matières,ils sont trop nombreux à faire de la politique, quand j’étais au primaire mon instit il y a plus de 60 ans nous parlait de la Pucelle d’Orléans en termes peu élogieux. Ca ne date pas d’aujourd’hui qu’ils sont des fanatiques de la socialie et des cocos mais un petit tour en Corée du Nord ne pourrait leur être que salutaire un petit camp de rééducation et Ménard deviendra un ange.
    Ceci dit Bravo Mr Ménard, les chiens aboient et la caravane passe et les biterrois sont ravi hormis les indécrotables admirateurs de Mao, Staline PolPot et autres Castro

  20. C’est l’Union Européenne qui veut ce Grand Remplacement. Mais cette U.E. est devenue totalitaire. Ce libre échange, aussi bien des capitaux, des gens que des marchandises, ne profit qu’aux multinationales et à la haute finance. Pas du tout aux peuples. Ce prof ne semble pas connaître le dumping social qu’expérimentent déjà de nombreux corps de métiers. Que dira-t-il le jour où on le mettra en concurrence avec un clandestin prof qui acceptera d’être payé deux fois moins que lui ? Sans doute se mettra-t-il à écouter des gens tels que Bruno Gollnisch sur ce problème, tant qu’il aura encore le droit de parler (JM Le Pen ne vient-il pas d’avoir son immunité parlementaire d’enlevée pour un simple mot ? :
    https://www.youtube.com/watch?v=CGl-VWp4fcg

  21. Il s’est bien gardé de rappeler que ceux que l’on appelle “migrants” sont des immigrés clandestins dont 90% n’ont pas obtenu le droit d’asile en France. Ils sont donc chez nous illégalement et comme tels devraient être reconduits à la frontière si la loi était appliquée.

  22. La montée du fascisme dans les années 30 n’est que le résultat de la politique des socialistes italiens et allemands.
    On a vu ce que cela a donné : Un cataclysme dont le monde ne s’est pas encore remis.
    Heureusement que les socialistes d’aujourd’hui sont des larves, personne ne veut les revoir avec leurs chemise brunes, noires ou vertes.
    Empaffés.

  23. Certains camarades professeurs et zélés commissaires politiques n’ont pas attendu la réforme du collège pour manipuler les jeunes qui leurs sont confiés.

  24. méthodes nazies ou soviétiques au choix !aussi loin qu’on s’en souvienne (en tous cas depuis les années 50) les profs ont toujours été d’extrême gauche ou communistes et cherchaient tous régulièrement a savoir sous prétexte d’un devoir politiquement orienté avec un questionnaire quelles étaient les opinions de nos parents ; alors , que la France soit devenue un postillon soviétique de l’UE quoi d ‘étonnant en 2016 ?

  25. C’est pour cela que je ne m’émeus pas quand un prof prend une gifle.
    Je trouve normal que des gens qui ont foulé leur propre autorité aux pieds prennent des baffes.
    Ce n’est que la conséquence de leur idéologie.
    Ca serait moi, il ne s’agirait pas de baffes mais d’autre chose.

  26. d’accord avec Christian : l’affiche de Ménard n’est pas digne, et manipulatrice. Les migrants ont droit à un minimum de respect . La Bible souligne le devoir d’accueil de l’étranger . Reste à en définir les conditions pour le pays d’accueil : ce n’est pas sans limites. Et il faut qu’ils s’intègrent, en contrepartie de l’accueil offert.

  27. Les parents qui ont préservé leur intelligence, doivent impérativement s’en servir pour remettre chaque fois les vérités historiques ou autres en place, et faire comprendre à leurs enfants qu’il faut dire les conneries pour la forme ( éviter donc le pire) mais savoir qu’on les trompe à leur détriment, comme çà , au final, les dégâts seront limités, voire, annihilés.

  28. Merci de bien vouloir ne pas censurer ce commentaire :
    Et pourtant elle tourne !
    Et pourtant, les migrants sont pour l’essentiel des hommes jeunes, de nationalités et d’origines ethniques variées, dont beaucoup de noirs (cela ne me gêne pas mais c’est une description réelle, un fait) et beaucoup d’entre eux portent un vêtement à capuche … pour cacher leur visage… ou pas !
    Le reste, ce sont eux qui le disent, prof et élèves manipulés.
    Le prof : « Cette capuche pour assimiler les migrants à des voyous ? » Donc, pour ces profs et éducateurs racistes, ceux qui portent des capuches sont des voyous. Dont acte !
    Un élève : « …Ils ont mis une église derrière car ils parlent de racisme pour les religions en fait … » Donc Mitterrand qui a mis une église en arrière-plan d’une de ses affiches faisait du « racisme des religions », expression d’ailleurs stupide.
    Le prof : « … Oui, effectivement, car de nombreux pays peuplés majoritairement par des musulmans sont en guerre,… » Donc, les guerres ont lieu surtout dans des pays musulmans (presque toutes, en fait). Merci de l’avoir précisé.
    Un élève : « On dirait que le maire il a peur pour la réputation de sa ville. On est dans une démocratie, il devrait demander aux habitants de sa commune. » Comme quoi les élèves sont, parfois plus intelligents que leur minable prof idéologue. En effet, rien de tel qu’une consultation (référendum local, votation) des habitants de la ville qui sont inscrits sur les listes électorales de celle-ci. Mais il paraît que c’est interdit la démocratie en France, une partie du pouvoir étant en ce moment aux mains de petits dictateurs …
    Un élève : « Une question Monsieur, c’est les migrants qui ont décidé de venir dans la ville de Béziers ? »
    Le prof : « Non, c’est l’État via les préfectures » ! Donc, une fois de plus, absence totale de démocratie locale et pas de référendum national non plus ; on n’est pas en Suisse !
    Et pour finir, ce n’est pas la peine de caricaturer le prof bobo et limité ; il le fait très bien lui-même : « dans mon imaginaire ça me renvoie au gars qui boit son petit blanc à 9h du mat’ au comptoir du bar PMU et qui refait le monde à sa sauce très alcoolisée » On sent là toute sa haine, son mépris pour la France et les Français, pour les petites gens qui n’ont plus le droit d’aller au bistrot… Dictature, toujours et racisme anti-blanc, probablement …
    Le prof : « Un homme a tiré à la carabine sur le centre en signe de bienvenue il y a quinze jours. Il avait peut-être parlé de ton affiche dans le bar PMU du coin. » Les Français n’ont plus le droit non plus d’aller au PMU et de pratiquer les jeux…
    Le prof : « Un habitant a même hurlé lors de la réunion publique : ’’ on ne mangera pas halal ! ‘’ ». Moi, en tout cas, je n’en mangerai pas (risques sanitaires). Cela dit, c’est très drôle ! Alors que la France vient de déclarer que les animaux sont des êtres sensibles, ce qui n’est pas faux, voici un pseudo écolo qui s’insurge sans doute contre les corridas mais défend le cruel abattage rituel d’un animal dont on a mis la tête dans un carcan et coupé la gorge, le faisant gigoter pendant de longues minutes dans d’inimaginables souffrances !
    En conclusion : Ce prof ne supporte pas les églises et encore moins les cathédrales, il déteste la façon de vivre et traditions françaises (bistrots, PMU…), il veut faire interdire les jeux, il aime l’Islam dont les pays sont en guerre mais déteste la démocratie, qu’elle soit nationale ou locale, il veut nous faire manger halal !
    Au secours, un radicalisé !
    Meltoisan
    http://www.politis.fr/blogs/2016/10/merci-robert-menard-34150/
    Note : Définition CNRTL
    « radicalisé » : Rendu radical, intransigeant. Relatif au radicalisme. (Exemple : Parti radical).

  29. Ce ne sont de toute façon pas des MIGRANTS !!!
    Des hommes jeunes et seuls, en âge de combattre,
    cela porte un nom, un seul, DES MERCENAIRES.
    Ils reçoivent 40 euros par jour soit un SMIC mensuel
    ce qui porte également un nom, UNE SOLDE
    Le gouvernement est simplement entrain d’installer des TROUPES
    Et il va très prochainement les ARMER.
    Vous voici prévenus.

  30. les “migrants” plutôt “immigrants”´. Ce terme employé au masculin (ici il n’est pas rajouté de “e” comme professeur(e)ou auteur(e)).
    Les auteur(e)s de ce terme, n’ont pas à se donner la peine de faire un calcul démagogique – car en effet il n’y a que des hommes. Le titre de la chanson de Patrick Juvet “Où sont les femmes ?” trouve sa justification:

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services