Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Bourrage de crânes à l’école du 16 au 21 mars

Najat-Valaud Belkacem s'est engagée personnellement à ce que cette semaine soit un summum du bourrage de cranes pour les enfants scolarisés au sein de l'Education nationale :

"La Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme se déroule du 16 au 21 mars 2015. Elle associe l'ensemble de la communauté éducative et pédagogique, dont les parents d'élèves et les personnels des établissements scolaires, les organisations étudiantes et lycéennes, ainsi que les associations complémentaires de l'éducation, en particuliers qui concourent à la lutte contre les discriminations, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme."

Image2

Voici un florilège de ce que les écoliers, collégiens et lycéens vont subir :

Académie de Dijon : Lycée Hilaire de Chardonnet, Chalon-sur-Saône : conférence sur le thème de "l'évolution" afin de lutter contre le concept erroné de race

Académie de Reims : Collège Saint-Rémi (Reims). Les minorités. Dans le cadre des cours d'Histoire-Géographie, les professeurs mettront l'accent au cours de cette semaine sur la partie du programme d'éducation civique consacrée aux droits de l'homme et à l'Europe, notamment "la place des minorités en Europe" 

Collège Raymond Sirot – Gueux : rencontre avec Jean Solé, illustrateur/dessinateur de bande dessinée, ami des dessinateurs de Charlie Hebdo : Les élèves de 6ème ont travaillé avec leur professeur d'arts plastiques sur le projet 'les animaux objets" et doivent rencontrer ce dessinateur pour débattre de son travail et de la liberté d'expression

Collège Stéphane Malarmé – Fère-Champenoise : La Brigade de Prévention de la Délinquance des Jeunes de la Gendarmerie Nationale et la LIgue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme interviendront auprès des élèves de 3ème pour leur expliquer ce que prévoit la loi en cas d'expression de propos racistes, antisémites, discriminatoires ou d'apologie du terrorisme. Ils reprendront aussi avec eux ce qui relève de la liberté d'expression et ce qui est interdit par la loi.

Académie de Nice : Ecole François Jacob de Mouans-Sartoux. Suite à la diffusion d'une vidéo, "Appartement à louer", les élèves de l’école François Jacob de Mouans-Sartoux vont échanger sur le choix du propriétaire parmi les différents locataires

A Lille, le MRAP s’implique dans la semaine d’éducation contre le racisme avec tous ses partenaires, avec des actions à destination des élèves des écoles, des collèges et des lycées. Un appel est même lancé aux équipes enseignantes pour qu’elles fassent appel à l’association d’éducation populaire. Par exemple, le MRAP propose à Douai le mercredi 18 mars à 19 heures, au café citoyen L’Entracte, place du Barlet, de mettre en avant le vivre ensemble avec une sensibilisation à la montée du FN et, en parallèle, le risque d’une liberté d’expression vecteur de haine.

Si l'Education Nationale est aussi efficace cette semaine que le reste de l'année avec les vrais fondamentaux éducatifs, gageons que nos enfants ne seront pas trop intoxiqués… 

Partager cet article

10 commentaires

  1. Cette « Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme » sera probablement suivie, le printemps étant venu, …
    … par un mois de sensibilisation contre l’antichristianisme, contre la haine de la France et contre le racisme anti-blanc.
    Mais cette fois, les politiques et les médias seront aussi mobilisés, faits et preuves à l’appui pour dénoncer ces horreurs. On en profitera pour commémorer le génocide Arménien commencé il y a tout juste un siècle en avril 2015.

  2. Même pas entendu parler en salle des maîtres !!!
    Rien reçu sur la boîte académique.
    Tout baigne, mes élèves ne seront pas intoxiqués, sur le temps de classe au moins.

  3. Beaucoup d’annonces donc beaucoup d’agitation, de communication voire d’hystérie mais quand on voit les résultats scolaires, nous n’avons pas trop à nous inquiéter.
    Je crains pour le ministre que les enfants ne soient guère réceptifs à ces billevesées.

  4. Jusqu’au 21 mars, comme par hasard… Pour que les gamins soûlent leurs parents avec ce qu’ils ont entendu à l’école afin de les détourner du FN ? Et puis, parce que le FN fait de très bons scores chez les jeunes…

  5. On peut même parier que, totalement écœurés par ce bourrage de crâne sans nuances et en total décalage avec ce qu’ils vivent et subissent chaque jour, les élèves deviendront de futurs électeurs du FN pour la plupart.

  6. Ce n’est pas parce qu’on fait parfois n’importe quoi au nom de l’anti-racisme, qu’il faut critiquer tout ce qui se fera à l’occasion de cette semaine. Parmi les actions relayées, certaines sont discutables, d’autres sont bonnes.
    Le racisme a toujours été un sujet de lutte pour l’Eglise, le SB pourrait prendre sa part de cette préoccupation et s’engager pour le combattre. Ca n’empêchera pas de critiquer l’immigration de masse et les problèmes qu’elle pose.
    A quand un discours équilibré sur le SB? C’est tellement décourageant de voir tout ce qui se fait de bon sur ce site en partie gâché par des excès de langage et des critiques systématiques qui cherchent à créer du sensationnel. Vous valez mieux que ça!

  7. Une semaine de la haine en somme …

  8. Aux vrais enseignants de réagir !

  9. Démagogie debile et propagande partisane, elle est belle l’école de la. République ! Beurk! Vive l’enseignement libre catholique qui n’a d’ailleurs jamais connu un tel succès. On comprend bien pourquoi…

  10. Après le droit à être avorté, le droit à être euthanasié, voilà le droit à être décervelé, mais « l’éducation » »nationale » fait cela à longueur d’année et dans toutes les matières, exceptées peut être les maths.

Publier une réponse