Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Boulette diplomatique

Lu ici, alors que le président syrien était l'invité de la France :

"Un incident qui aurait pu être à l’origine d’une crise diplomatique !
Mais le président syrien Bachar El-Assad a préféré ne pas y prêter
attention, considérant que 'des erreurs de ce genre peuvent se produire
dans toutes les Républiques'", rapporte Asharq Al-Awsat. Ce sont des
membres de l'ambassade de Syrie qui, remontant les Champs-Elysées dans
l’après-midi du 13 novembre, se sont aperçus de l’erreur. Au lieu de
drapeaux syriens, rouge, blanc et noir, avec deux étoiles vertes,
c'étaient des drapeaux irakiens, rouge, blanc et noir, avec écrit en
vert "Allah akbar" (Dieu est le plus grand), qui étaient suspendus tout
le long de la plus belle avenue du monde
."

Le président irakien est arrivé juste après.

Partager cet article

4 commentaires

  1. J’aurais préféré que cet incident diplomatique soit volontaire, déjà qu’on reçoit à nouveau avec pompe le fils d’un assassin syrien de soldats français au Liban, si en plus certains avaient fait exprès de mettre un drapeau différent cela aurait été amusant.

  2. “Peut-arriver à tout le monde”
    Mouais, sont vraiment des guignols au Quai d’Orsay / ou à la mairie de Paris, car le drapeau de la Syrie est en page de garde de tous les dictionnaire Larousse…

  3. Je crois la situation légèrement différente !
    La diplomatie différencie les visites officielles des visites d’état. Dans le 1er cas, un chef d’état ou un souverain se rend dans notre pays pour y rencontrer les “officiels” et y travailler. Dans le second cas, le chef d’état vient rencontrer non seulement les dirigeants mais aussi un pays et un peuple aussi la visite se fait plus protocolaire : la réception se fait en grande pompe, souvent dès l’aéroport, il est d’habitude de pavoiser certains axes de Paris et certains monuments…
    La France a reçu en quelques jours à la fois le président syrien et le président iraquien ; les drapeaux de ces deux pays sont tellement proches qu’il pouvait certes y avoir confusion ! Les drapeaux iraquiens ont sans doute été sortis trop tôt…
    Mais les drapeaux qui ont été sortis sont bien ceux destinés à honorer le chef d’état iraquien en visite d’Etat. D’ailleurs, l’Iraq a légèrement modifié son emblème en 2008 et les drapeaux qui pavoisent les rues de Paris sont bien conformes au dernier modèle adopté par ce pays !

  4. “Allah akbar” : berk ; c’est surtout ça pavoisant en France qui est dur à digérer…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services