Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Bordeaux, 3 avril : contre la répression judiciaire, tous devant l’Ecole Nationale de Magistrature

B_1_q_0_p_0

De Résistance républicaine et Riposte laïque :

"Alors que de plus de plus d'internautes, de patriotes, d'hommes politiques, d'écrivains, de cinéastes, se retrouvent devant les tribunaux, et parfois menacés de prison, ce gouvernement vient d'annoncer, par la voix du Premier ministre Edouard Philippe, la mise en place d'une nouvelle loi, encore plus répressive que la précédente, qui faisait pourtant partie des plus sévères du monde.

Le prétexte annoncé est de lutter contre le racisme. Celui du Coran, de Merah, des imams officiant dans des mosquées sous haute surveillance ( ou pas ) ? Vous n'y êtes pas. Il n'en est même pas question. Il s'agit de respecter à la lettre l'esprit du politiquement correct, des associations dites antiracistes et de ce régime. Quiconque osera s'attaquer à l'invasion migratoire sera accusé de racisme. Quiconque osera protester contre l'islamisation de notre pays, et dira la vérité sur la réalité de l'islam, se verra accusé d'inciter à la hain.

L'objectif de ce gouvernement est clair : faire pression sur les hébergeurs pour qu'ils éliminent d'eux-mêmes tous les textes qui seront signalés par de véritables cafards du net, recrutés par la Dilcrah, et payés avec l'argent de nos impôts. Les juges, dont certains se sont illustrés dans le scandale "Murs des cons" auront toute latitude de faire supprimer un article dans les 48 heures, voire de fermer un site.

Cerise sur le gâteau, 400 personnes vont être recrutées pour aller dans les écoles (qui n'ont sans doute pas d'autres priorités) et laver le cerveau de nos enfants, pour leur apprendre ce qu'est la bonne presse, et les éloigner de la réinfosphère.

C'est donc à une véritable déclaration de guerre contre la liberté d'expression et contre l'information alternative permise par Internet que nous sommes confrontés. Nous voilà plus près des modèles totalitaires que de la tradition française !

Nous appelons tous ceux qui, dans ce pays, sont attachés aux libertés publiques, qui faisaient hier que la France était enviée dans le monde entier, à se mobiliser pour mettre en échec ce mauvais coup. Nous organiserons, pour lancer ce mouvement de protestation, un rassemblement symbolique, le 3 avril, devant l'Ecole Nationale de Magistrature de Bordeaux, à partir de 18 heures. Une dizaine d'intervenants, dont des avocats, militants associatifs, politiques, intellectuels et animateurs de site, prendront la parole. Nous appelons les habitants de Bordeaux et de la région à venir nombreux, et encourageons, partout où cela est possible, les amoureux de la parole libre à multiplier ce genre d'initiative."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Tout se met lentement en place… pour faire taire les voix qui, de plus en plus nombreuses, s’élèvent pour parler vrai !
    J’attends avec impatience le retour de manivelle qui fera, je l’espère, le plus de dégâts possibles dans le petit monde ridicule de la bien-pensance !

  2. Soyons nombreux à apporter notre soutien aux patriotes persécutés par le régime et notamment à Christine Tasin et à Pierre Cassen.
    Il est urgent de riposter face à l’offensive du régime contre notre liberté en organisant des actions de masse récurrentes pilotées par un collectif rassemblant toutes les chapelles de notre famille politique : Identitaires, patriotes, souverainistes, nationalistes, catholique traditionalistes et militants des partis politiques de la mouvance nationale (FN, DLF, Parti de la France, Les Patriotes, SIEL, Sens Commun etc…)
    Espérons que l’enjeu vital que constitue ce rassemblement l’emportera sur l’esprit de chapelle, les égoïsmes et les ambitions .

  3. la dictature en marche. Saint Climaque ne disait-il pas ceci: a l’intérieur c’est une grande pourrie même si à;l’extérieur c’est une jolie figure” et pourtant il ne connaissait pas notre micron national et il en parle si bien!

  4. La stratégie de la déconstruction de la France éternelle, y compris, voire surtout, par l’islamisation, devient de plus en plu évidente.
    Ayons une pensée consternée pour tous ces pauvres centre-droits séniles, qui ont voté Macron pour éviter les horreurs d’un état national-“fachiste”.

  5. Il ne fallait pas voter pour le dauphin de Hollande.

  6. Beaucoup de franc-maçons dans la dite justice, tout s’explique, tous pourris ou presque.

  7. C’est grave, et les magistrats y sont pour grand chose. Une mobilisation unitaire regroupant plusieurs sensibilités politiques est nécessaire, LR devrait participer, car il a bien été victime des mises en examen à géométrie variable, exemple Fillon et Sarkozy. Mais LR est-il un parti d’opposition? Même question pour le FN.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services