Bonjour Bayonne

Voici une action audacieuse et inédite menée samedi 16 février à Bayonne par les
opposants au projet de loi Taubira. Entre 10h et midi, alors qu'une quinzaine de bénévoles distribuaient des
tracts appelant à manifester le 24 mars à Paris, deux bateaux
qui se sont immobilisés sur la Nive, face aux Halles, et dont les
passagers étaient munis d'une grande banderole et de pancartes, ont
accaparé l'attention de plusieurs centaines de bayonnais qui profitaient
du beau temps pour faire leur marché
. Muni d'un porte-voix, ces
militants, que de nombreuses personnes encourageaient par des
applaudissements, ont ainsi pu rappeler les raisons de leur opposition
au projet de loi Taubira, qui ne correspond nullement aux priorités
économiques et sociales de l'heure ni aux préoccupations des Français,
qui dénaturerait l'institution du mariage, priverait
délibérément certains enfants du droit d'être élevés par un père et une
mère et ouvrirait la porte à la PMA voire à la GPA pour les personnes de
même sexe…

1
2
Cette "manifestation fluviale" sera suivie, dans les semaines qui
viennent, d'un certain nombre d'autres initiatives pour montrer que les
défenseurs des droits de l'enfant resteront mobilisés jusqu'au retrait
du projet de loi Taubira.

3
4

15 réflexions au sujet de « Bonjour Bayonne »

  1. Niko

    C’est original mais les drapeaux prennent trop de place aux dépends du message : il serait souhaitable qu’ils soient plus petits et moins nombreux. Ils n’en seraient pour autant pas moins identifiables mais feraient la part belle à la banderole et aux drapeaux de la manif pour tous.

  2. Robert Marchenoir

    Aaaah, très bien, la manif en barques ! C’est autre chose que les Femen à Notre-Dame !
    En plus, c’est horriblement crypto-chrétien : il suffirait de jeter un filet de pêche pour que cela devienne carrément nauséabond !

  3. jpr

    Pascal dit : “Ils avaient peur de se faire agresser par la foule ?”
    La foule ? jamais ! La foule réagit le plus souvent avec sympathie face à notre refus de la dénaturation du mariage.
    Ouvrez donc les yeux : les Femen (idem pour les groupuscules violents de gauche) ne sont pas la foule : elles ne représentent que leur nombril et les idées de ceux qui les achètent.

  4. nemo

    à Pascal
    On attend avec impatience vos “bonnes idées” …
    Pour ce qui est du “dialogue” je ne vois pas de différence entre des banderoles dans une barque et celles suspendues sur des autoroutes des périphériques des ponts de chemin de fer etc etc …
    il y a toujours des esprits chagrins …
    un “bayonnais”…

  5. AML

    A Pascal : le Christ ne se tenait-il pas sur une barque pour parler à la foule de temps à autre ? Sans se prendre pour Lui, ce n’est sans doute pas une mauvaise idée : ainsi on atteint plus de monde et on est vu davantage !

  6. terminator

    Encore des anarchistes ou de pauvres Francais qui ne comprennent rien.C’est marrant qu’avec tous ces moyens de communication, ils ne lisent pas et se renseignent un peu mieux. C’est sur en regardant juste BFMTV ou TF1, leur QI va rester proche de celui d’une huitre

Laisser un commentaire