Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Bolivie et cocaïne

Evo Morales, président bolivien, veut maintenir et développer la culture et l’économie de la coca, "feuille sacrée", et a demandé aux Nations unies de la retirer de la liste noire des stupéfiants. La culture du cocaïer, qui occupe probablement près de 200 000 hectares en Amérique latine produirait annuellement environ 300 000 tonnes de coca soit potentiellement quelque 1000 tonnes de cocaïne. Elle est responsable d’une part non négligeable de la déforestation et de la pollution des cours d’eau dans les pays concernés.

Morales prétend que cette culture est essentiellement destinée à l’usage traditionnel (la mastication de la plante aurait des vertus médicinales) dans son pays et non pour la production de cocaïne. Mais c’est justement l’inverse. Et la cocaïne est une des drogues les plus utilisées dans le monde.

En Europe, 3 à 3,5 millions de personnes consommeraient de la cocaïne.

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. 🙂
    Pour paraphraser la marionnette d’un célèbre rappeur: “et les autres européens, ils font quouaaaah?” 🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services