Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

“Black Friday” : les sauvages de la société de consommation

Déjà en 2008, alors que les Américains se ruaient dans les magasins, lors d'une journée traditionnellement consacrée à la consommation, un employé d'un magasin Wal Mart a été écrasé alors qu'il ouvrait les portes du magasin. L'homme, âgé de 34 ans, est mort de ses blessures. Au moins quatre personnes, dont une femme enceinte, ont été hospitalisés après cet incident.

"Quand on leur a dit qu'ils devaient partir parce qu'un employé avait été tué, ils ont commencé à crier : 'ça fait une journée que je fais la queue'. Et ils ont continué à acheter".

Voici une compilation de la folie qui s'est emparée des consommateurs compulsifs vendredi :

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

18 commentaires

  1. L’enfer!

  2. Je rentre de la messe. J’ai honte des pensées que m’a inspirées cette vidéo.

  3. Seigneur, ne nous laisse pas entrer en tentation…
    mais délivre-nous de Satan.

  4. Même si cette vidéo date de 2016, elle reste d’actualité. C’est le monde de satan. Et qu’imaginer si par un drame quelconque (guerre, catastrophe naturelle) ils perdent tout ça… ces gens deviendront des cannibales. Les films d’anticipations “Soleil vert” (“Soylent green” – 1974) ou “Rollerball” (1975) prennent le chemin de devenir de tristes réalités.

  5. Des sauvages, le terme est adéquat.

  6. Se battre pour la Patrie ? Non !
    On se bat pour Mammon…
    Quand l’AVOIR supplante l’ETRE.

  7. J’ai l’impression de voir des animaux… des fauves même, des êtres sans âme, prêts à écraser l’autre et à tout démolir pour s’approprier le bien de consommation qu’ils veulent à tout prix posséder.
    On a même l’impression qu’en fait, il n’y a pas de choix objectif de tel ou tel objet selon un besoin bien précis, mais plutôt une folie collective qui s’empare de cette foule dont les individus se jettent sur le premier rayon venu pour attraper le premier “truc” qui leur tombe sous la main, pour l’avoir eux plutôt que leur voisin, même s’ils n’étaient peut-être pas venus pour ce “truc”-là (mais il ne faut pas que le voisin l’ait, n’est-ce-pas ?).
    Cela fait froid dans le dos !
    Et il y a des parents qui emmènent leurs enfants dans cet “enfer” de la consommation, quitte à les faire tuer peut-être ! Bel exemple pour les gamins, d’ailleurs, de voir les adultes autour d’eux, dont leurs parents, en venir aux mains pour s’approprier le grand écran, la centrale vapeur ou le vélo d’appartement dernier cri…
    Et quand je pense que les grandes chaînes essaient d’importer ce sinistre “black friday” en France. Je me faisais la réflexion l’autre jour que c’est la première fois que je vois autant de pubs faire référence à cette expression.
    Business is business…
    C’est bien triste tout ça. Ohé, les gens, vous savez, Dieu existe et tout ce fatras dont vous avez fait emplette, vous ne l’emporterez pas avec vous à l’heure de votre mort ! Par contre, vous emporterez avec vous vos mauvaises actions de ce jour-là, coups, insultes, vols, mauvaises pensées, matérialisme… et cela pèsera lourd dans la balance du jugement !

  8. Je reprendrai la definition d’un economiste US: ils achetent des choses dont ils n’ont pas besoin avec de l’argent qu’ils n’ont pas.

  9. Barbares abrutis et possédés. Ils disparaîtront en premier… Eux seront étouffés sous le talon de la Sainte Vierge… Monde de fous.

  10. P.S. : Hystérie collective.
    Ma grand-mère disait “Il faut respecter le peuple mais se méfier comme d’une peste de la populace”…

  11. A (re)lire: “Le retour du Z” dans la série “Spirou et Fantasio” sur la société de consommation: j’ai cru voir la même chose sur cette vidéo, sans la caricature.

  12. Aux fous ! lâchez les chiens !

  13. Bien dit, Tite…
    Mais en lisant l’article et en voyant la vidéo, par moment je comprends les communistes…

  14. Je ne sais pas vous, mais moi (sans doute sont-ce mes lunettes), je n’ai pas vu beaucoup de Blancs dans ce chaos (bien que les races n’existent pas, bien entendu). Au début, c’est barbes et petit chapeau blanc, ensuite c’est plutôt Obama…

  15. Bande de tarés et de dupes !!
    Pitoyable ce bas peuple …………

  16. Quand ils retourneront brutalement à l’âge de pierre comme l’ont vécu les ex yougoslaves durant les guerres otaniennes et bosniaques, ils seront cannibales.

  17. Il ne faut pas oublier qu’il y a des dizaines de millions de vrais pauvres aux USA au lieu de stigmatiser ces gens.

  18. Tout ceci est aussi volontaire que malsain, il serait tout aussi profitable (et bien mieux gérable) pour le magasin de faire gagner à l’avance un certain nombre limité de bons de d’accès à ce “black friday”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services