Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Bioéthique : rappeler les points non négociables

Dans Famille Chrétienne, Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune rappelle que la révision des lois de bioéthique requiert, de la part des catholiques, trois préalables aux débats :

  • M L'unité. L'Eglise rappelle d'une part "que la science est libre, mais ne saurait se retourner contre l'homme". D'autre part, Elle constate aussi que "l'homme commence au début et finit à la fin de sa vie". Par conséquent, Elle conclut que "si la technoscience attente à la vie et à la dignité de l'homme, de ses premiers instants à son dernier souffle, ce n'est pas un bien". Par exemple : la congélation des embryons n'est pas un bien pour l'homme. Il faut donc s'entendre sur ces fondamentaux qui "ne sont pas du ressort de la foi, mais de la bonne foi".
  • La méthode. Il rappelle que les réponses aux questions touchant à la vie et à la mort sont du ressort du principe. Ainsi, "respecter la vie de l'enfant à naître, notamment quand il est malade ou handicapé, n'est jamais négociable".
  • Le courage. Jean-Marie Le Méné rappelle que "96 % des enfants trisomiques dépistés sont avortés, éventuellement jusqu'à 9 mois, en pleine cohérence avec les lois de bioéthique de 1994 et 2004" et s'interroge sur le fondement de cette politique d'éradication et d'aversion pour la trisomie qu'il n'a pas peur de dénoncer comme de l'eugénisme. Les moyens à déployer par les catholiques doivent être à la hauteur des enjeux. "Aurons-nous le courage de les déployer cette fois-ci ?" conclut-il.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Et la fondation Lejeune est la preuve que l’engagement respectueux de l’homme créature de Dieu est possible, car elle finance une recherche à la pointe sans jamais céder aux pressions. Et le courage du catholique lambda peut aussi passer par une aide financière à ce genre d’organisation

  2. Question que je me pose depuis quelque temps: que fait-on (fera-t-on) des embryons congelés qui ne font pas partie d'”un projet parental”?
    Si qq un a une réponse je suis preneur.

  3. D’après ce que j’en sais, les embryons qui ne font plus l’objet d’un “projet parental” peuvent être utilisés pour la recherche.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services