Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Bioéthique : à la recherche du témoignage pro-vie à gauche

Témoignage chrétien aurait réussi à trouver des députés de gauche ayant une voix discordante sur les questions bioéthiques

  • Anny Poursinoff, député Europe Écologie, est contre les mères porteuses
  • Michel Vaxes, député communiste des Bouches-du-Rhône, s’oppose à l’extension aux homosexuels de l’aide médicale à la procréation (mais il est pour l'adoption)
  • Catherine Genisson, député PS, est hostile à la levée de l'anonymat du don de gamètes

A la fin de l'article, on a l'impression d'avoir été floué : aucun député de gauche ne semble hostile à la recherche destructrice d'embryon.

Partager cet article

6 commentaires

  1. On ne peut que se réjouir s’il y a à gauche des personnes opposées aux évolutions actuelles bioéthiques.
    Malheureusement, le résultat est vraiment décevant si la moisson de TC se résume à cela.
    Si la situation est bien telle, cela montre qu’il reste un petit avantage à voter à droite en tant que chrétien, même si les fissures à droite sont de plus en plus importantes comme le SB le montre.

  2. “Il faut que les citoyens, par l’intermédiaire d’un débat au parlement, puissent s’exprimer sur la question.”
    1) Il faudrait d’abord que les “citoyens” soient correctement informés (en se bornant à un apport de faits scientifiquement acquis -que recouvre cette belle formule “recherche sur des cellules souches”, demandez à votre entourage ce qu’est une cellule-couche, s’il y en a diverses variétés, … la conformité aux faits n’est pas gagnée!-)
    2) pourquoi “par l’intermédiaire d’un débat au parlement”: de peur que le peuple vote mal, comme pour la constitution européenne?

  3. A gauche c’est culturel:
    “En 1954, l’Union Soviétique choqua le monde en dévoilant la preuve de sa supériorité scientifique : un chien à deux têtes. La créature était le fruit du travail de Vladimir Demikhov, un des plus grands chirurgiens du pays qui avait été envoyé faire ses experiences dans un centre de recherche secret. Demikhov avait créé son cerbère en greffant la tête et les pattes avant d’un chiot sur le cou d’un berger allemand.
    Il fabriqua en tout 20 hybrides de ce genre, mais à cause d’infections post-opératoires, la plupart ne vécurent pas longtemps : le record fut de 29 jours.”
    http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/2011/06/frankenstein-science-ii.html

  4. De toute façon, (contre-)témoignage chrétien n’a de chrétien que le nom, et n’est pas vraiment du genre à défendre le pape et l’église notre mère, au contraire. Il aurait été bien de trouver des députés de gauche opposés sans condition à l’avortement, mais bon il ne faudrait pas trop leur en demander.

  5. vous vouliez dire “favorable à la levée de l’anonymat des donneurs de gamètes” non ?
    [Extrait de l’article :
    “Catherine Genisson se prononce aussi contre la levée de l’anonymat de gamètes. Il lui paraît plus important, a-t-elle affirmé en séance, de mettre en avant le projet familial que les données biologiques et génétiques.
    « Si on lève l’anonymat, il y aura sans doute une chute des donneurs. Mais cet argument a une validité conjoncturelle. Je pense que certains parents qui n’ont pas assumé leur décision ont mal informé leurs enfants. Et cela crée ce genre de problématique. Le plus important est d’accompagner ces derniers. »”
    MJ]

  6. […]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services