Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Billère : la fresque des expulsés doit être effacée

Le rapporteur public du tribunal administratif de Pau donne raison au préfet qui demandait l'effacement de la fresque des expulsés. Le tribunal administratif de Pau rendra sa décision le 12 janvier prochain concernant la demande du préfet des Pyrénées Atlantiques. Le représentant de l'Etat en appelait à la neutralité des bâtiments communaux et avait demandé en urgence l'effacement de cette fresque réalisée en septembre dernier sur un bâtiment communal pour dénoncer les expulsions de sans-papiers. L'inauguration avait alors été perturbée par des militants du Bloc identitaire. Le maire de Billère n'avait même pas consulté le conseil municipal.

Dans un premier temps, le juge palois des référés avait refusé l'effacement. Le tribunal administratif vient de réxaminer l'affaire sur le fond, et cette fois-ci, le rapporteur public a réclamé la suppression de la peinture. Dans la mesure où les juges suivent la plupart du temps les demandes du rapporteur, on peut s'attendre au nettoyage du mur.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique