Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Big Brother veut être papa à la place des parents

Bigbrother1984_sml Le gouvernement britannique vient de lancer la constitution d’une base de données géante rassemblant des informations sur les 12 millions d’enfants d’Angleterre et du Pays de Galles. Le fichier sera alimenté par tous les acteurs institutionnels avec lesquels la famille entrera en contact, et évaluera entre autres les résultats scolaires de l’enfant ou la capacité des parents à être de "bons modèles" pour leurs enfants.

Les motifs affichés de ce projet de 400 millions d’euros : prévenir la maltraitance, mais aussi détecter de futurs criminels… pour pouvoir les aider, bien sûr. Si deux intervenants qualifient la famille de "à risque", une enquête sera diligentée.

Fait inhabituel, le Daily Mail (tabloid de droite) et le Guardian (le Libé anglais) se font l’écho des mêmes inquiétudes. Pour une éditorialiste du Guardian, ce plan

…(qui inclut paraît-il des contrôles pour savoir si les enfants mangent 5 portions de fruits et de légumes par jour) fournit à l’Etat une licence effarante pour intervenir dans le rôle des parents, mais beaucoup d’entre eux ne sont pas conscients de la gravité de la situation.

Pour son homologue du Daily Mail,

Cette affaire est vraiment effrayante : il s’agit une administration devenue complètement ivre de pouvoir. […] L’Etat a toujours été, et sera toujours, un parent déplorable. Parce que même les meilleurs travailleurs sociaux et les meilleurs bureaucrates ne sont pas programmés pour aimer et protéger les enfants aussi bien que les parents, y compris certains des pires parents.

Lahire reviendra dans les jours qui viennent sur la loi de "protection de l’enfance" adoptée il y a dix jours par le Sénat français – sans déflorer le suspens, elle comporte elle aussi des points fort inquiétants.

Le contre-poison ? Comme d’habitude, le catéchisme qui rappelle que l’éducation revient aux parents par droit naturel, pas par une délégation octroyée par l’Etat.

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Attention ! Blair,Sarkozy, même combat.
    Bientôt la puce et le code-barre, pour notre bien, of course..!!!

  2. Cela peut être dangereux. Surtout si ils veulent aussi s’intéresser à l’opinion politique des parents.
    D’un autre coté, il serait peut être bon d’avoir un moyen de détecter les gens qui font de “l’élevage de racailles”.
    Mais cela devrait pouvoir ce faire à un autre niveau.

  3. D’un côté, des racailles impunies pour des méfaits graves (brûler une voiture, caillaisser des policiers) voire gravissimes (tuer, violer, etc.) et l’ “autorité” qui jette le gant.
    De l’autre côté, on se focalise sur l’honnête citoyen: ne pas dépasser de 2km/h la vitesse autorisée, donner 5 portions de fruit (surtout pas 4) à son enfant, … à quand le fil dentaire obligatoire sous peine d’astreinte?
    MARRE MARRE MARRE !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique