Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Bientôt l’Etat condamné pour des contrôle au sweat LMPT ?

Pour la première fois, l’Etat a été condamné, mercredi, pour des contrôles d’identité au faciès. La première chambre de la cour d’appel de Paris était saisie des plaintes de 13 hommes d’origine subsaharienne ou maghrébine qui avaient dénoncé des contrôles qu’ils estimaient abusifs, non suivis d’une quelconque poursuite judiciaire. Pour cinq d’entre eux, la cour a condamné l’Etat pour « faute lourde » et ordonné un dédommagement de 1 500 euros pour chaque plaignant.

Nous attendons avec gourmandise la condamnation de l'Etat pour les multiples contrôles abusifs effectués par des policiers en raison du simple port d'un sweat LMPT…

Partager cet article

6 commentaires

  1. J’attends avec gourmandise le moment où ces nervis seront condamnés. Car si c’est l’état qui paie, ce sont des individus nommément désignés qui ont commis ces délits voire ces crimes.
    C’est la première marche vers la justice, ils vont en gravir beaucoup d’autres prochainement.
    Sans clémence, sans indulgence, sans compréhension.
    Les faits sont têtus, ils sont là. Il faudra payer.

  2. J’attends avec gourmandise le moment où ces nervis seront condamnés. Car si c’est l’état qui paie, ce sont des individus nommément désignés qui ont commis ces délits voire ces crimes.
    C’est la première marche vers la justice, ils vont en gravir beaucoup d’autres prochainement.
    Sans clémence, sans indulgence, sans compréhension.
    Les faits sont têtus, ils sont là. Il faudra payer.

  3. L’occident, pays de la liberté ! Avec en première place, les USA !
    Bien que seulement 1 personne sur 20 dans le monde réside aux Etats-Unis, 1 prisonnier sur 4 de la planète est enfermé dans une cellule américaine. Au total, 2,3 millions de personnes sont incarcérées aux Etats-Unis. Depuis 1970, la population carcérale américaine a augmenté de 700%. Il y a maintenant 14 fois plus de détenus dans les prisons américaines qu’au Japon, 9 fois plus qu’en Allemagne et 5 fois plus que dans les prisons britanniques.
    Un adulte américain sur 35 est soit derrière les barreaux, soit en libération conditionnelle.
    Un homme afro-américain sur 3 passera une partie de sa vie en prison. La situation est si grave que pour 100 femmes noires libres, on ne compte que 83 hommes, et c’est l’une des raisons pour lesquelles tant de femmes noires élèvent seules leurs enfants.
    Depuis 1994, le nombre de prisonniers en Amérique qui sont âgés de plus de 50 ans a augmenté de 300%. La prise en charge de ces détenus âgés coûte aux contribuables plus de 68.000 dollars (environ 60.000 euros) par prisonnier par an. Le coût moyen est de 34.000 (environ 30.000 euros)
    Le système pénitentiaire coûte 80 milliards de dollars (environ 70 milliards d’euros) chaque année au contribuable américain, soit un montant comparable au PIB de Cuba.
    49.000 personnes sont incarcérées pour des peines de perpétuité sans aucune possibilité de sortir de prison. (A titre de comparaison: en Angleterre et au Pays de Galles, on en recense exactement 55).
    Les recherches menées par Pew Charitable Trusts montrent qu’un prisonnier qui a été libéré en 2009 avait été détenu en moyenne trois ans. En 1990, il n’avait été détenu « que » 2 ans en moyenne.
    Un rapport d’Amnesty International montre que des milliers de prisonniers passent 22 heures par jour dans des cellules sans fenêtres, sans accès à l’éducation ou à toute autre forme de stimulation intellectuelle. La plupart des prisons du Texas ne disposent même pas d’air conditionné, ce qui, combiné avec l’humidité et la chaleur en été, donne le sentiment que la température dépasse 60° C.

  4. Il faut cesser de croire au Père Noêl ! Les lois de surveillance (et de répression) votées ces derniers sont faites justement pour légaliser des pratiques illégales jusqu’alors.

  5. Ne rêvons pas. Ces pauvres clandestins sont victimes de la méchante, méchante société des abominables colonisateurs. Un digne juge du kandubien DOIT réparer cette ignominie.
    Les porteurs de sweat LMPT SONT le kandumal, alors pas de pitié. Haro sur le facho, ce pelé, ce galeux !!
    Ça va, j’ai bon ?

  6. Quentin
    “Un homme afro-américain sur 3 passera une partie de sa vie en prison.”
    Aux Etats Unis, les noirs sont un peu plus de 13% de la population. Ils fournissent 65% des crimes et délits, et la quasi totalité de la violence inter-raciale. Au regard de cela, non seulement il n’est pas étonnant qu’ils soient souvent et nombreux dans les prisons, mais encore il est étonnant qu’ils n’y soient pas davantage.
    Mais çà, la fameuse “ONG” Amnesty International ne le précise pas. Pour un spécialiste du libéralisme social et politique, ce n’est pas étonnant.
    Contrôle au faciès ? Les criminels et délinquants immigrés en France ne ciblent-ils pas abondamment au faciès ? ah si. Mais vous n’avez pas vu cela dans les publications d’Amnesty, ni aucune émanant de groupes transpolitique de ce type. D’ailleurs savez-vous qui finance Amnesty que vous aimez tant citer ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services