Bienheureuse Hildegarde Burjan, député au service de l'Evangile

BA Vienne lundi, le Cardinal Christoph Schönborn a célébré dans sa cathédrale une messe d'action de grâce pour la béatification, dimanche dernier, de Hildegard Burjan, que Benoît XVI a défini à l'angélus un beau témoin de l'Evangile. D'origine juive et prussienne, née en 1883, elle fit ses études à l'Université de Zurich et se maria. A la suite d'une maladie elle découvrit le christianisme et fut baptisée en 1909.

Etablie en Autriche, elle devint député, vivant son action politique comme un service de l'Evangile. Inspirée par Rerum Novarum de Léon XIII, Hildegard Burjan défendit les travailleurs opprimés, puis créa en 1912 l'association des ouvrières chrétiennes à domicile. Elle constitua aussi un réseau d'assistance familiale et lutta contre le travail des mineurs. Elle fonda en 1919 la congrégation des religieuses de la Caritas Socialis, tout en vivant pleinement sa vie de famille. Les médecins ayant recommandé à sa fille Lisa d'avorter, elle s'y refusa. Assoiffée de justice, elle reconnaissait Jésus dans les pauvres et les malades:

"On n'aide pas les personnes au moyen des aumônes mais en leur redonnant confiance en elles, en leur faisant comprendre qu'elles sont quelqu'un, capable de faire quelque chose".

Dans on homélie, l'Archevêque de Vienne a dit que la bienheureuse Hildegard Burjan prouve qu'il est possible d'atteindre la sainteté dans l'action politique:

"Elle a annoncé l'Evangile en agissant… Sa béatification vient à propos pour montrer que l'agir est le noeud de toute question. Elle fut une chrétienne qui convainquit sans trop de paroles car elle agissait. Il nous faut de nouveau apprendre aujourd'hui ce que signifie être disciples. Et pour ce, pas besoin de théories mais d'exemples et de personnes parlant par des actes".

Une réflexion au sujet de « Bienheureuse Hildegarde Burjan, député au service de l'Evangile »

Laisser un commentaire