Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Besancenot s’entoure d’un terroriste

Françoise Besse, la veuve du PDG de Renault assassiné le 17 novembre 1986 par Action Directe, explique sa colère de voir l’ancien terroriste Jean-Marc Rouillan s’engager en politique.

R "Si je réagis, c’est en tant que citoyenne. Je trouve que, en recrutant Jean-Marc Rouillan, Olivier Besancenot se conduit de façon honteuse. Il trompe les électeurs. Avec son bon sourire, M. Besancenot présente son nouveau parti, le NPA, comme anticapitaliste et démocratique. Or, il utilise la triste célébrité de Rouillan d’une manière qui ne va pas vraiment dans le sens de la démocratie. En faisant appel à un ancien membre d’Action directe, il travestit la réalité: il affirme que Rouillan s’engage en politique pour parler de la condition pénitentiaire et pour raconter combien il a souffert en prison. Je rappelle que d’autres ont souffert dans leur tombe…

Mais Besancenot cautionne du même coup ce qu’a été l’action terroriste du groupe, ainsi que les déclarations présentes de Rouillan. Ce qui est bien différent de la seule réalité pénitentiaire. Cette attitude me paraît à la fois désinvolte, fortement cynique et de nature à abuser les citoyens. Voilà pourquoi je suis en colère."

L’autre scandale, c’est que cet assassin ne regrette pas ses crimes :

R "Il faut clarifier les choses: le processus de lutte armée tel qu’il est né dans l’après-68, dans ce formidable élan d’émancipation, n’existe plus. Mais en tant que communiste, je reste convaincu que la lutte armée à un moment du processus révolutionnaire est nécessaire.

Dans Le Monde, Françoise Besse, la veuve de Georges Besse, a évoqué à votre propos un "honteux recrutement". Regrettez-vous les actes d’Action directe, notamment cet assassinat?

Je n’ai pas le droit de m’exprimer là-dessus… Mais le fait que je ne m’exprime pas est une réponse. Car il est évident que si je crachais sur tout ce qu’on avait fait, je pourrais m’exprimer. Mais par cette obligation de silence, on empêche aussi notre expérience de tirer son vrai bilan critique."

Jean-Marc Rouillan est en semi-liberté.

Michel Janva

Addendum 16h :

Le parquet de Paris va demander la révocation de la semi-liberté accordée à Jean-Marc Rouillan, après son entretien à l’Express. Jean-Marc Rouillan bénéficie depuis décembre 2007 d’un régime de semi-liberté et travaille actuellement dans une maison d’édition marseillaise, après vingt années passées en prison, depuis février 1987. Il lui est interdit d’évoquer les faits pour lesquels il a été condamné. C’est au juge d’application des peines de Paris, qui a compétence en matière terroriste, qu’il revient de se prononcer sur la révocation ou non du régime de semi-liberté.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Rien de surprenant à cela. Toutes les personnes sensées savent depuis longtemps que si Besancenot était au pouvoir, cela ressemblerait plus à Pol Pot qu’à la petite maison dans la prairie !

  2. Ça a au moins le mérite d’être clair et cela ouvrira peut-être les yeux de certains de nos compatriotes! Tous ceux qui se sont laissé séduire par la bonne bouille de Besancenot

  3. Rien d’étonnant en effet. Et on trouvera toujours à “brailler” contre Le Pen. Par contre là…

  4. Ainsi Besancenot (qui séduit tant de jeunes paumés) révèle au grand jour sa véritable nature.
    Je me souviens avoir vu dans des églises, de grand panneaux expliquant aux paroissiens que voter Le Pen était un péché mortel(apparemment le seul dans la tête de certains clercs “engagés”!) verra-t-on des panneaux semblables mettant en garde contre le parti de Besancenot? J’en doute fort !

  5. Le vrai scandale, n’est pas que Besancenot embauche Rouillant!
    Le vrai scandale est que Rouillant soit en semi-liberté!
    Une foi de plus la “justice” française à la solde de la Franc-maçonnerie montre son visage immonde et pervers!
    De par ces régimes de semi-liberté, ces libertés anticipées, cette absence de peine de mort et cette absence de prison à vie, de combien de mort par assassinats, la ‘justice” française est-elle coupable ?
    Sans même parler des viols, des violences et de la sauvagerie de toutes sortes.
    Il faudra bien un jour faire le procès de la « justice » française !
    Monsieur Nicolas Sarkozy de je ne sais plus quoi, n’êtes-vous pas responsable de la sécurité des Français ?
    Que faites-vous donc de votre temps en dehors du people ?

  6. va écrire à institut pour la justice et vous verrez de quoi il va vous répondre !!!
    http://institutpourlajustice.blogspot.com/2008/09/colloque-neutraliser-les-grands.html

  7. Communistes assassins !
    Rouillan s’exprime sans oser s’exprimer il a la trouille le Rouillan, il a peur de dérouilleur de la part de la “justice bourgeoise”, le Rouillan, c’est un lâche, le Rouillan, mais on sait ce qu’il veut dire, il a jeté le deuil dans une famille, il a fait une veuve et des orphelins et il la ramène cette ordure!
    Pour tirer que des gens sans défense, il était là, mais pour dire ce qu’il pense, il se fait pipi dessus.
    Toujours aussi fou, toujours aussi fanatique, toujours aussi dangereux, il se pavane dans les rues pendant que sa victime est dans son cerceuil. Et elle, la victime, ne peut s’exprimer, mais lui oui et même faire de la politique, ce qui doit être réservé aux gens vertueux, grâce au faux facteur et vrai millionnaire.

  8. Ah vous avez loupé la phrase qui tacle Besançenot :
    “Quand on se dit guévariste, on peut simplement répondre que la lutte armée est nécessaire à certains moments.” (in “Le Monde”)
    Eh ben oui, que les jeunes méditent cela quand ils arborent des t-shirt du Che, Guevara est bien un adepte des armes, il prône les meurtres politiques…

  9. Au moins, on voit clairement ce qu’est la perpétuité…
    Ce sera pareil pour l’assassin de la petite Jeanne-Marie dont on a reparlé aujourd’hui…
    Bravo la France.

  10. et vous croyez que cela va “réveiller” une société mais elle commencera à “se bouger” lorsque la démocratie… populaire sera en place et le réveil sera alors brutal mais bien tardif.
    comment voulez-vous qu’une société qui a les yeux remplis de guano se réveille alors que l’invasion de la France par l’islam la laisse dans l’indifférence.
    commencez par mettre vos télés à la poubelle au lieu d’absorber l’intoxe quotidienne des médias officiels!

  11. Pas sûr que Bensancenot trompe les électeurs.
    Il montre le vrai visage de son groupuscule communiste révolutionnaire, toujours attaché à cette idéologie criminelle qui a fait tant et tant de victimes dans le monde.
    Ceux qui, réellement, trompent les électeurs, ce sont les médias (TV et radio) qui par leur commentaires tendancieux cherchent à nous faire croire que ces adeptes d’un système politique inhumain et sanguinaire seraient en fait de doux agneaux.
    Ceux qui, réellement, trompent les électeurs, ce sont aussi les politiciens moux et complaisants, qui depuis des années n’osent condamner cette idéologie abominable.
    A quand un nouveau procès de Nuremberg pour juger cette idéologie qui a ensanglanté toute la terre et qui continue à tuer en Chine, à Cuba et ailleurs…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services