Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration / Non classé

Bernard Tapie découvre les “bienfaits” de l’immigration en France

Bernard Tapie découvre les “bienfaits” de l’immigration en France

Bernard Tapie vient de découvrir toute la richesse de l’immigration-invasion qu’il a tant vantée, tout d’abord au service de François Mitterrand et de SOS Racisme, toujours pour contrer politiquement ceux qui s’y opposaient :

Cambriolage au domicile de Bernard Tapie : parmi les 4 agresseurs cagoulés, 3 sont de “type africain” et 1 de “type nord-africain”, selon une source policière. Le couple a été violenté, attaché avec des câbles électriques et séquestré. Rolex et bijoux volés. [source]

Emmanuel Macron s’est chargé de téléphoner personnellement à Bernard Tapie pour se soucier de son état, contrairement aux milliers de Français qui sont victimes quotidiennement de l’immigration qui ne bénéficient pas de cette mansuétude. Nous nous limiterons donc à remettre la vidéo ci-dessous où Bernard Tapie voulait “en mettre une ” à Eric Zemmour dans ce débat où il défendait les bienfaits de l’immigration en France. Succulent :

Et une petite archive du Monde de 1990…

Partager cet article

37 commentaires

  1. Succulent, en effet

  2. Bravo pour cet article. Effectivement, dans ce débat, Tapie reprend pratiquement mot pour mot le discours d’Yves Montand trente ans auparavant sous Mitterrand (cela ne nous rajeunit pas) expliquant dans une grande émission télévisée qui avait fait sensation que sans les immigrés, les Français seraient perdus, plus personne ne viderait les poubelles, on n’aurait plus Noah et une bonne partie du show biz etc. Comme quoi, on peut vivre trente ans en France en fermant les yeux, sans comprendre ce qu’il se passe. On peut être aveugle dans un domaine et être comme Montand très doué pour les variétés.

  3. Succulent en effet. N’oublions pas également les nombreuses victimes financières de la victime du jour, eux qui resteront hélas les oubliés de toujours!
    Pour revenir au “communiqué” annonçant le cambriolage, j’ai relevé cette phrase: “Le couple a été violenté,” violenter quelqu’un c’est le violer ou lui faire subir une tentative de viol…..pas lui donner un coup de matraque sur la tête ! Dans ce cas on peut dire le couple a reçu des coups violents, le couple a été frappé etc…

    • Non. Pour une fois le journaliste emploie un vocabulaire tout à fait correct. C’est vous qui vous trompez.
      Définition du verbe Violenter dans le Dictionnaire de l’Académie: Contraindre, faire faire par force. Les pères et les mères ne doivent point violenter leurs enfants dans le choix d’un état, d’une profession. Violenter les inclinations de quelqu’un.

      • Voilà ce que c’est que de n’avoir qu’un Larousse. Le violenter dont vous parlez est d’un usage littéraire. Vos exemples démontrent bien qu’il ne s’applique pas à un coup de matraque sur la tête. Il s’applique à une violence morale et non physique. Violenter les inclinations de quelqu’un c’est autre chose que de brutaliser son corps…

        • Étant correcteur dans l’édition depuis quinze ans, j’ai, rassurez-vous, d’autres dictionnaires que Larousse dans ma bibliothèque ! Le Nouveau Littré dit, sans plus de précision: “Faire faire par force”. Petit Robert donne également les deux sens. Je vous épargne les autres dictionnaires, dont aucun ne se limite au sens auquel vous êtes seul à réduire ce verbe. D’ailleurs, ce que vous appelez “littéraire”, c’est tout simplement le bon français devenu trop rare.
          Quant à Larousse, il se trompe parfois, figurez-vous. Il n’y a qu’à lire sa définition “nouvelle” du mot “mariage” 😉
          Mais j’ai d’autres exemples d’erreurs moins “polémiques”, encore présentes dans la dernière édition du Petit Larousse que j’aie achetée, et qui m’ont été confirmées par le Service du Dictionnaire de l’Académie.
          Bref, si je suis d’habitude plutôt du côté des partisans de la précision dans l’usage du vocabulaire, ici c’est vous qui endossez le rôle de l’ayatollah.

    • Ma réponse imprécise et incomplète: Violenter a les deux sens.
      Et, donc, son emploi ici est parfaitement correct.

  4. Finalement c’est les africains qui lui en ont collé une à tapie…

  5. Tapie, molesté par “4 chances pour la France”…ahahah

  6. L’actualité nous offre parfois de ces grandioses délectations, on peut se le passer en boucle sans lassitude, c’est notre petite joie d’un weekend de Pâques. Combien donnerait-on pour que cet odieux personnage nous donne aujourd’hui le fond de sa pensée concernant les bienfaits de l’immigration ?

  7. Après le tapie volant, le tapie volé !

  8. J’apprécie généralement beaucoup les articles du Salon Beige, mais regrette la teneur de celui-ci. Même si nous ne partageons les idées de Tapie, il est vil de jubiler ainsi à propos d’une agression qui frappe une femme et un malade. La plus élémentaire charité chrétienne imposerait plus de compassion, la politique ne justifie pas tout.

    • “Qui fait l’ange fait la bête”, nous sommes d’accord. ‘Il est vil de jubiler’ me semble un propos un peu outrancier quand on voit la teneur de l’article et les commentaires. Tapie a ruiné des familles, il vit avec des millions ‘volés’, c’est un truand au regard de votre expression charitable. Qu’il y ait parfois, en apparence, de temps en temps, une sorte de justice immanente ne peut que nous faire du bien au moral. Correction fraternelle avec notre ami Jésus qui se façonne un fouet pour agresser les marchands tu temple, les changeurs de monnaie. Tapie est malade dans sa chair, son corps, mais il fut malade dans sa tête les quarante années précédant son agression par les gars du bled. On rit du gars qui chute dans un cirque médiatique.

    • C’est aussi de la charité de se réjouir de voir une personne confrontée aux conséquences de ses erreurs pouvant ainsi se remettre dans la voie de la vérité.

    • Avez vous idée de l’ampleur du mal déclenché par les idées de Tapie ??
      Les répercussions sur des dizaines de milliers de gens ??

      “Tout âme qui s’élève, élève le monde”
      mais ceux qui s’abaissent, abaissent le monde !

  9. le retour du bâton ce n’est pas si mal, heureusement qu’il y a une justice. Que ceux qui les aiment tant les prennent chez eux et arrêtent d’em… le petit peuple

  10. Oserais-je dire que l’ancien ministre de la ville découvre aujourd’hui que c’est con, la ville.
    Et l’on fait pleurer dans les chaumières en rappelant lutte avec courage contre plusieurs cancers, sue sa femme a dû être hospitalisée, qu’il en est dévasté mais a eu le courage de ne pas se faire hospitalisé…
    … et dans les heures qui suivent, la PJ de Versailles est saisie de l’enquête. Et aujourd’hui, nous avons le profil des odieux criminels qui ont perpétré cet attentat.
    Un peu comme lorsque Julie Gayet (si ma mémoire ne me trompe pas) avait été épouvantablement cambriolée : le surlendemain, le coupable (aux mêmes origines socioculturelles) était appréhendé et placé sous mandat de dépôt.
    Tous les jours, des multitudes de faits analogues se déroulent partout en France : au mieux un entrefilet en 20ème page du quotidien régional, aucun coupable n’est appréhendé et, si par extraordinaire, cela se produit, il fait l’objet, au mieux, d’une convocation devant la “justice”‘ fixée aux calendes grecques ou à la Saint Glinglin…
    Lady Marre-l’haine a beau parler d’égalité devant la loi, je préfère ma ranger aux côtés de notre bon Monsieur de la Fontaine et parler de “justice” à 2 vitesses.

    • Cher ami, il faut comprendre que le journalisme doit gagner sa vie. Le buzz autour de Tapie fait vendre les feuilles de choux. Regardez le rôle des journalistes en 1789-1800 ! Et nous sourions de voir l’homme de la ville se faire rouler par un homme du bled. Comme la fable du rat des champs et celui de la ville.

  11. Message corrigé :
    Oserais-je dire que l’ancien ministre de la ville découvre aujourd’hui que c’est con, la ville ?
    Et l’on fait pleurer dans les chaumières en rappelant sa lutte héroïque contre plusieurs cancers, que sa femme a dû être hospitalisée, qu’il en est dévasté mais a eu le courage de ne pas se faire hospitalisé…
    … et dans les heures qui suivent, la PJ de Versailles est saisie de l’enquête.
    Et aujourd’hui, nous avons le profil des odieux criminels qui ont perpétré cet attentat.
    Un peu comme lorsque Julie Gayet (si ma mémoire ne me trompe pas) avait été épouvantablement cambriolée : le surlendemain, le coupable (aux mêmes origines socioculturelles) était appréhendé et placé sous mandat de dépôt.
    Tous les jours, des multitudes de faits analogues se déroulent partout en France : au mieux un entrefilet en 20ème page du quotidien régional, aucun coupable n’est appréhendé et, si par extraordinaire, cela se produit, il fait l’objet, au mieux, d’une convocation devant la “justice”‘ fixée aux calendes grecques ou à la Saint Glinglin…
    Lady Marre-l’haine a beau parler d’égalité devant la loi, je préfère me ranger aux côtés de notre bon Monsieur de la Fontaine et parler de “justice” à 2 vitesses.

  12. Adalbert je suis de votre avis. Pour un blog chrétien la on manque à la charité jubilatoirement et pour Pâques !

    • Vous n’êtes pas sans savoir que chrétien ne signifie pas parfait. Le Christ est venu pour les malades et non pour les bien portants, bienheureux malades que nous sommes ! Et, si “Son royaume n’est pas de ce monde”, il peut nous arriver d’apprécier à leur juste mesure des manifestations – rares- de la justice immanente.
      Nous ne nous réjouissons pas des coups reçus par cet homme et son épouse, nous nous réjouissons de la leçon qu’ils vont pouvoir en tirer…peut- être !

  13. Cher Adalbert
    Cet article du SB est tout ce qu’il y a de mesuré et je ne vois pas ce qu’on peut lui reprocher. S’il est bien évident que l’on doit souhaiter aux agressés un prompt rétablissement ainsi que l’arrestation des auteurs, le SB ne fait qu’illustrer très à propos la célébrissime phrase de Bossuet : Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences des causes qu’ils chérissent. Si monsieur Tapie veut faire preuve d’honnêteté il ne lui reste plus qu’à dire ” j’assume ” car j’ai subi la cause directe de ce que je préconisais il y a quelques années ou mieux ” je reconnais m’être trompé, j’avais tord et je présente mes excuses à ces milliers de mes compatriotes qui ont subi les conséquences de mes idées folles ” et n’ont pas eu le ” secours ” du président de la république…

    • Cher Cro-Magnon, merci de votre commentaire qui exprime bien que je ressens, et qui, je pense est partagé par beaucoup dans les commentaires.

      Je ne me réjouis pas de cette agression, mais malheureusement pour lui M. Tapie n’a que les conséquences de la politique qu’il a prônée, espérons que cela lui ouvre les yeux.

  14. La charité c’est ” caritas in veritate “

  15. Une question : ce sont peut etre des ex Génération Identitaire déguisés en Afrcains qui font de l’agit prop ?
    condoléances au malheureux Tapie au vu de son état.

  16. la charité chrétienne consiste aussi à dire la vérité à ceux qui refusent de la voir!

  17. @René Clémenti : ne croyez vous pas qu’il serait plus judicieux de dire : brutalisé , terme sans ambigüité

  18. Une note d’humour : après l’agression dont a été victime Bernard Tapie, un responsable du club de foot OM a déclaré qu’il souhaiterait que les agresseurs soient incarcérés à la prison des Baumettes où on leur apprendrait la politesse.
    Il faut savoir que les Marseillais amateurs de foot sont reconnaissants à Tapie d’avoir mené l’OM jusqu’à la victoire.
    Pour ma part, je n’aime ni Tapie ni ses idées ni la façon dont il a fait fortune mais je n’aime pas non plus les salopards qui non contents de voler brutalisent aussi leurs victimes.
    Ce qui est arrivé à Tapie peut arriver à chacun de nous.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services