Bernard Accoyer tient à travailler le dimanche

D Le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer a estimé que le texte sur l'ouverture de magasins le dimanche, qu'il a cité comme l'une des "réformes importantes" pour 2009, avait besoin d'une "explication supplémentaire".

"J'ai noté que le gouvernement n'avait pas, pour le moment, réinscrit les dérogations d'ouverture dominical [à l'ordre du jour de l'Assemblée]. Je ne peux pas vous dire quand il l'inscrira [une nuit entre 2 et 3h du matin ? NDMJ]. Il y a un besoin d'explication supplémentaire y compris au sein de la majorité […] Je n'ai pas à décider de l'ordre du jour. C'est au gouvernement d'apprécier si sa majorité peut surmonter l'obstacle que constituent 7.400 amendements".

Michel Janva

5 réflexions au sujet de « Bernard Accoyer tient à travailler le dimanche »

  1. o Rei Sebastiao

    je vous avoue que tout ce tintamarre sur le travail le dimanche me fait un peu marrer!
    Car quoi! tous ces gens qui ne fouttent jamais plus rien pendant la semaine,avec leurs 35h,leurs 25h,leurs RTT,leurs maladies, absentéisme, “Bons week-end” (qui commencent le vendredi midi jusqu’au mardi matin etc) on arriverait à les faire travailler le dimanche?
    Vous croyez au Père Noel
    Finalement, est-ce que ce ne serait pas de nouveau la théorie du complot: on va parler du travail le dimanche pour faire croire aux gogos qu’on travaille déjà toute la semaine, et lutter (pour le droit des travailleurs à ne plus travailler du tout)

  2. HB

    Est-ce une caractéristique essentielle de la démocratie que ne jamais écouter la voie du Peuple?
    Non, on n’en veut pas de cette réforme Bernard Accoyer !
    On a tout compris, et c’est pour ça qu’on n’en veut pas.
    Manifestement Bernard Accoyer, lui, ne comprend pas le Peuple, ou il ne l’entend pas: allez donc consulter un oto-rhino-laryngologiste, cher Docteur!

  3. placide

    Votre titre est assez spécieux à mon avis…
    Accoyer ne veut pas travailler le dimanche il veut faire travailler ceux qui ne pourront faire autrement que dire oui sous peine d’être mal vu et mal noté.
    Car finalement, il y a bien longtemps que M Accoyer touche sa solde des groupes qui le commandent, et il y a bien longtemps aussi qu’il ne travaille plus. Sous réserve que parfait politicien du système, il n’est jamais travaillé.
    Mais @HB le jour ou nos politiques prendront le temps de faire ce que nous leur demandons et pas ce qu’ils désirent faire, n’est pas encore prévu dans les calendriers futurs.
    Et tout cela au nom de la démocratie.

Laisser un commentaire