Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI à l’université de Ratisbonne : christianisme et raison

A la suite de ses méditations lors de la Messe de ce matin, le Pape s’est penché cet après-midi sur l’harmonie qui existe dans le christianisme entre la Foi et la raison.

Il a noté que cet accord ne se retrouve pas dans l’Islam, où "Dieu est absolument transcendant. Sa volonté n’est liée à aucune de nos catégories, pas même celle de la raison"; ni dans le positivisme occidental, qui heurte les peuples religieux au point de rendre impossible le nécessaire "dialogue des cultures".

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Phrase très importante du Pape qui va à l’essentiel.
    Juste une remarque sur la première partie de la phrase papale qui montre que les visions de Dieu dans l’islam et dans le judéochristianisme (et la théologie ‘naturelle’) sont incompatibles. Avec donc tout ce qui en découle : le rapport au monde crée, donc à l’homme, donc à la vie de l’homme en société etc etc
    Il faudrait voir le texte allemand car ‘absolument transcendant’ est ici bizarre : le christianisme comme la théologie naturelle (Aristote) pensent bien que Dieu est absolument transcendant. C’est un point capital à maintenir. Mais il l’est d’une toute autre manière dans la pensée coranique comme l’a très bien résumé le Pape. En bref, ce n’est pas parce que Dieu n’est pas absolument transcendant comme le pense l’islam, qu’il n’est pas absolument transcendant. C’est plus qu’un détail car il est à prévoir que plus d’un commentateur dans quelque temps va faire dire au Pape que Dieu n’est pas absolument transcendant donc un peu immanent etc etc et finalement on aboutit à un immanentisme relativiste, très conforme au positivisme libéral occidental -dont parle aussi le Pape- qui ignore entièrement cette transcendance en la remplaçant par une sorte de GADLU.

  2. J’ai beaucoup lu de commentaire sur la déclaration de Benoit XVI du 12 septembre mais n’ayant pas eu l’occasion de l’entendre j’aimerais que vous m’en fournissiez le texte, si vous le pouvez, afin de m’en faire une idée et de pouvoir voir ce qu’il poyvait y avoir de si choquant autant sur l’Islam que sur le positivisme…
    Merci à vous.
    Mm Anne-Marie JOBIN

  3. Moi aussi j’aime avoir le texte intégral du Pape,les commentaires n’ajoute que de nouvelles intérprétations à l’origine, ce qui cause une érosion dangereuse de la première intention.

Publier une réponse