Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI a levé le tabou du laïcisme

Dans Le Figaro, André Grjebine (Directeur de recherche au centre d’études et de recherches internationales de Sciences po) ne partage pas la pensée de Benoît XVI sur l’alliance entre la foi et la raison exprimée dans ce qui restera la célèbre conférence de Ratisbonne. Néanmoins, il semble que, lui, a compris la pensée du Pape :

"en prétendant réintroduire l’idée de Dieu dans les fondements d’une éthique sociale, c’est toute la conception de la séparation de la religion et du politique, héritée des Lumières, que Benoît XVI remet en question".

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

20 commentaires

  1. Vous avez tous lu ce “fameux” cours je pense.
    c’est comme si BXVI, par un pic maitrisé et voulu avait forcé le monde entier a poser son regard sur ce texte afin qu’il y decouvre une autre vérité nettement plus importante

  2. De fait, quand on lit le texte papal abstraction faite de la fausse polémique montée par l’intelligentsia occidentale qui veut faire croire que la pape s’en prend à l’islam, ou quand on a eu la chance de lire le texte quasi immédiatement en allemand avant la polémique, on voit clairement que la ‘pointe’ du texte est contre le rationalisme laïciste, l’esprit des soi-disant ‘Lumières’ (encore qu’il lui trouve quelques aspects positifs à conserver !) et non contre l’islam. -A cet égard, on pourrait même trouver que la prore prise de distance papale vis à vis de sa propre citation de Paléologue est en réalité très lénifiante (puisque en son essence l’islam est violence dans sa naissance historique, dans son fondement théorique du Coran, dans le modèle de son fondateur qu’est Mahomet)-
    Grjebine n’admet pas la pensée du pape mais il l’a bien comprise.

  3. Si le pape réintroduit Dieu dans le champ politique et social et que ce Dieu est censé être le même que celui des musulmans (1), alors je ne suis pas sûr que cela soit un progrès pour notre ensemble civilisationnel et je le dis sans avoir beaucoup d’estime pour les idées universalistes issues de la Révolution.
    Si le pape dit en effet que les chrétiens et les musulmans adorent le “même Dieu unique” et que le catholique romain fidèle que je crois être n’admet pas adorer le même Dieu que les musulmans, que se passe t-il?
    J’aimerais vraiment que quelqu’un puisse m’éclairer là-dessus.
    (1)comme cela a été précisé lors de la dernière mise au point papale vis à vis de son discours de Ratisbonne
    [Il y a erreur : le Pape ne dit pas que nous adorons ni que nous croyons au “même” Dieu. La Pape a dit : “les musulmans qui adorent le Dieu unique”. MJ]

  4. Les chretiens adorent un seul Dieu en suivant Jésus, le Fils de Dieu…la vérité est là: la ressurection, les miracles,paru dans la Bible…
    les musulmans adorent un seul Dieu en suivant mahomet, un prophète?, mais qui est ce Mahomet ? pas de miracles, pas de ressurection ,ce sont des illuminés …
    Alors la Religion et la Raison ?

  5. IN GOD WE TRUST (USA)
    GOD SAVE THE QUEEN (GB)
    et en France??????????
    la citoyenneté? ah ah ah!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Il est important de réintroduire l’idée de Dieu dans l’ordre politique pour assurer le fondement de la Nation

  6. “Les chretiens adorent un seul Dieu en suivant Jésus, le Fils de Dieu…la vérité est là: la ressurection, les miracles,paru dans la Bible…”
    Donc, en contredisant le pape sur “l’unique Dieu” que nous serions censés partager avec les mahométans, je reste un vrai catholique.
    Est-ce à dire que le pape, s’il suit l’esprit intégrationniste de Vatican II, est moins catholique que moi?
    J’avoue que la question me perturbe.

  7. “Les chretiens adorent un seul Dieu en suivant Jésus, le Fils de Dieu…la vérité est là: la ressurection, les miracles,paru dans la Bible…”
    Donc, en contredisant le pape sur “l’unique Dieu” que nous serions censés partager avec les mahométans, je reste un vrai catholique.
    Est-ce à dire que le pape, s’il suit l’esprit intégrationniste de Vatican II, est moins catholique que moi?
    J’avoue que la question me perturbe.

  8. à Un Ours qui pose la question de savoir si les musulmans adorent le même dieu que nous : les juifs adorent-ils le même dieu que nous ? “Dieu est trinitaire” au micro de Radio-J, ça donne quelles réactions à votre avis ? Ah, vaste sujet.
    Où l’on voit poindre certaines limites de l’oecuménisme, ce qui ne l’empêche pas d’être dans le vrai.
    Oui, le pape a bien ‘traité’, et en beauté, cette affreuse palissade de séparation entre foi et raison, dressée par les laïcistes optus. C’est le ‘scoop’ à faire circuler..

  9. “Les musulmans […] adorent le Dieu unique”
    Quand on dit le Truc, est-ce qu’on peut se référer à deux Trucs différents, sans avoir le cerveau qui explose ?
    Si le pape avait écrit “les musulmans adorent un Dieu unique”, la question ne se poserait pas.
    Mais ce n’est – a priori – pas ce que le pape a dit.

  10. On peut comprendre cette phrase sur le Dieu unique comme la réaffirmation qu’il n’y a en effet qu’un seul Dieu; si un musulman veut prier (son âme est attirée par Dieu), en toute bonne volonté, il prie forcément Dieu, tout en se trompant sur qui Il est. Le Pape ne dit pas que les musulmans le prient en Vérité, (puisqu’ils n’ont pas la révélation ni l’Esprit Saint), et c’est pour cela précisément qu’il nous demande de proclamer cette Vérité.
    Il ne faut pas chercher des iatus dans la pensée de Benoit XVI, s’il en est un qui unifie Foi & Raison c’est bien lui! Mais il faut certainement un a-priori de confiance intellectuelle pour se laisser mener dans son raisonnement et enfin atteindre le point de vue qui permet de comprendre.

  11. des commentaires un peu stupides polluent cet article mis à part les premiers commentaires. Ne cedez pas à la provocation de certains qui aimeraient au contraire de BEnoit XVI voir les musulmans et les chretiens s’affronter. En tant que chretien j’ai pour les musulmans le respect que je dois à tout homme et si jamais je me sens proche de la foi des musulmans c’est de celle de certains mystiques musulmans qui ont souvent des intuitions chretiennes profondes comme les soufis… L’islam est une religion intrinsèquement violente et bien difficile à défendre par la raison, il reste que je ne peux donner aucun jugement sur la foi de chacun… qui connait les coeurs? Nous avons tous interêt à un dialogue ferme et franc… Et les seuls qui semblent oser un vrai dialogue avec l’islam et pour le bénéfice de tous ce sont les chrétiens… Quant au laicisme remis en question… c’est bien interressant.

  12. A l’inconnu
    “si jamais je me sens proche de la foi des musulmans”
    Si jamais, aurez vous une foi aveugle ?

  13. Ce qu’il y a de faux dans l’article de Grjbine , c’est de dire que Benoît XVI veut impérer arbitrairement Dieu dans la vie sociale et dans l’éthique sociale.
    Lisez bien Benoît XVI, il ne dit pas cela, il sépare même la question de l’éthique (personnelle d’ailleurs) de celle de l’existence de Dieu.
    Il montre au contraire que la raison doit être une des sources de la théologie en raison de l’analogie entre Dieu et l’homme. La raison doit, aussi être au centre de l’éthique.
    Ce qu’il réfute c’est l’idéologie positiviste qui énonce que la raison doit être étangère aux recherches théologiques, sauf par le biais de la psychologie et de la sociologie. Il remarque que cette évacuation est préjudiciable au dialogue interculturel, elle est aussi contraire à la foi catholique qui est une synthèse entre la théologie juive et la raison grecque, synthèse historiquement initiée par les juifs.
    Il fait remarquer qu’une théologie et une éthique qui évacuent la raison n’ont plus de vrai repère. “L’éthique et la religion perdent ainsi leur force de créer une communauté et tombent dans le domaine de l’arbitraire personnel.” C’est bien l’évacuation de la raison des question théologiques et morales qui est condamnable, pas l’inverse.
    Il est entièrement faux de prétendre que Benoît XVI s’en prenne au laïcisme des institutions, j’y vois même l’inverse, il les approuve.

  14. Qui est ce Dieu Unique qui semble déchainer toute cette verve ?
    Qui nous montre le vrai visage de Dieu ?
    Pour moi , catholique , c’est le Christ qui nous rappelle qui est ce Dieu que nous avons trop tendance à dénaturer …
    C’est la foi qui nous fait reconnaitre en Jésus,le Christ , le Fils du Dieu vivant .
    Dieu nous permet de Le reconnaitre , à nous de nous raisonner pour suivre de notre mieux ce Fils qu’Il nous envoie pour que l’on puisse se rapprocher de Lui .
    Soyons surs de notre foi . Cette foi qui nous appelle à témoigner et à l’image du Christ , à nous exposer , à oser risquer notre vie …afin de devenir des coopérateurs de la Vérité .

  15. Qui a lu l’Apocalypse dans le texte et entre les lignes comprend bien qu’un seul personnage cadre avec celui que St Jean appelle le “faux prophète”, c’est Mahomet lui-même et personne d’autre.
    Aucun des insignifiants gourous des multiples sectes qui sévissent aujourd’hui n’a une telle dimension.
    Mais ça, c’est dur à faire avaler aux tenants à tout prix du dialogue interreligieux.

  16. @polemikon
    “Si le pape avait écrit “les musulmans adorent un Dieu unique”, la question ne se poserait pas.”
    cette phrase aurait encore moins de sens. il n’y a qu’un seul Dieu (et c’est ce qui nous lie avec les bedouins) donc tu ne mets pas un impersonnel devant Dieu : cette phrase sous entendrait qu’il y a plusieurs Dieux uniques : ce qui est d’un illogisme total.
    Si les musulmans disent qu’ils adorent le Dieu unique, c’est forcément qu’ils adorent le Dieu trinitaire des chrétiens (il n’y a pas le choix, il n’y en a pas d’autres). Ils l’adorent en même temps qu’ils le combattent

  17. @polemikon
    “Si le pape avait écrit “les musulmans adorent un Dieu unique”, la question ne se poserait pas.”
    cette phrase aurait encore moins de sens. il n’y a qu’un seul Dieu (et c’est ce qui nous lie avec les bedouins) donc tu ne mets pas un impersonnel devant Dieu : cette phrase sous entendrait qu’il y a plusieurs Dieux uniques : ce qui est d’un illogisme total.
    Si les musulmans disent qu’ils adorent le Dieu unique, c’est forcément qu’ils adorent le Dieu trinitaire des chrétiens (il n’y a pas le choix, il n’y en a pas d’autres). Ils l’adorent en même temps qu’ils le combattent

  18. Voilà un extrait du passage des Actes des Apôtres (Discours de Paul devant l’Aréopage, Ac, 22-31) que j’évoquais hier à propos de l’expression “le Dieu unique” :
    “Athéniens, à tous égards vous êtes, je le vois, les plus religieux des hommes. Parcourant en effet votre ville et considérant vos monuments sacrés, j’ai trouvé jusqu’à un autel avec l’inscription : “Au dieu inconnu”. Eh bien ! ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l’annoncer”.
    Remplaçons, “Athéniens” par “musulmans” et “au dieu inconnu” par “A Allah” (même si je sais que les chrétiens arabes utilisent aussi ce mot), et cela donnera peut-être un aperçu de ce que nous pouvons comprendre quand le Pape s’adresse aux musulmans.
    Il nous reste néanmoins à faire comme Paul, annoncer le Dieu des chrétiens !

  19. Je suis un peu fatiguée !
    Ce n’est pas par “A Allah” qu’il faut remplacer “au dieu inconnu”, mais par “au Dieu unique” ! CQFD

  20. Un peu comme Mr Jourdain qui parlait en prose sans le savoir, les Musulmans adorent ainsi le Dieu des Chrétiens?
    Moi ,en tout cas, je n’adore pas le Dieu des Musulmans car celui-ci n’a pas jugé bon de leur envoyer son Fils pour les sauver. Cette seule idée qu’il ait pu avoir une progéniture, qui plus est avec une femelle d’homme les hérisse. Et le fait que nous “mangions” son Corps est pour eux une abomination.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!