Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI, un “modèle dans la foi” selon des Luthériens

Lu dans La Vie :

"Les protestants sont-ils en train d'évoluer dans leur conception de
la papauté?
Certains d'entre eux en tout cas, animés par le désir de
l'unité des chrétiens, donnent des signes marquants d'ouverture sur
cette question. […] le 18 avril dernier, l'évêque luthérien allemand Ulrich Fischer a déclaré : "L'idée de la reconnaissance d'une
primauté d'honneur pour le pape a toujours été envisagée avec dédain,
mais pour le débat œcuménique en cours, il s'agit néanmoins d'une
proposition productive, qui a été faite il y a environ 15 ans par le
pape Jean-Paul II, et qui a assez injustement suscité peu de réactions
positives dans les milieux protestants
". […]

De son côté le pape actuel, Benoît XVI, est salué par les
luthériens
. Après la visite qu'il a rendue à la communauté évangélique
luthérienne de Rome, le pasteur Jens-Martin Kruse a signé dans
L’Osservatore Romano du 23 avril un éditorial où il a présenté le pape
comme un "modèle dans la foi", y compris pour les protestants."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il faut prendre tout ces affirmations luthériennes avec une infinie délicatesse.
    En effet, comme la sainte Eglise l’a toujours cru et n’a eu cesse de l’affirmer, « le pontife romain ne jouit pas seulement d’une primauté d’honneur, mais d’une primauté de juridiction». La primauté d’honneur, les protestants ne l’ont jamais vraiment niée; il n’y a donc rien de nouveau. En revanche, la primauté de juridiction, cela est clairement repoussé par les luthériens. Il n’y a donc pas d’évolution, comme le dit l’article de La Vie.

  2. Et je suis sûr que les attaques contre l’Eglise va unir les chrétiens autour de Rome. A chaque crise, l’Eglise est resortie plus forte.

  3. Présidence “d’honneur”pourle chef de l’Eglise? Un président comparable à nos présidents de la 4eme république,inaugurateurs de chrysanthèmes?
    C’est très aimable de leur part,mais Un chef qui ne commande pas,c’est quoi?

  4. Les déclarations en question proviennent d’ églises libérales qui se disent luthériennes mais qui sont infidèles à la Formule de Concorde.
    Les Luthériens confessionnels n’ont pas changé d’avis sur la question de l’autorité du Souverain pontife qui n’a aucun fondement biblique.
    [Aucun fondement biblique ? Lisez les dialogues entre Jésus et Pierre. MJ]

  5. un exemple dans la foi et dans la vie

Publier une réponse