Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Benoit XVI : le révélateur du pays libre catholique

Lu sur le blog de Bernard Antony :

" Loin de désespérer les catholiques sincères et au-delà, tous les hommes épris de vérité et de liberté, la déferlante contre Benoît XVI constitue l’occasion d’une triple prise de conscience libératrice, politique, médiatique et religieuse. On peut y discerner en effet trois phénomènes convergents :

Celui d’un énorme terrorisme médiatique issu de ce que l’on peut appeler les lobbies ou mieux encore les états confédérés de la haine contre la morale judéo-chrétienne du Décalogue (…)

Celui d’un alignement politique de la fausse droite à l’extrême gauche dans l’exécration de l’autorité morale du pape, de son devoir et de son droit de rappeler dans la charité pour les personnes et les peuples – libre à eux de l’écouter – dans le respect du Décalogue, les chemins de la liberté et des choix entre le bien et le mal, le vrai et le faux (…)

Celui d’un triste état de déliquescence du pays légal catholique où sauf exception de quelques évêques et journalistes courageux, le pape, de fait, est trahi. Soit qu’il soit désavoué plus ou moins doucereusement avec les mots d’une fétide tiédeur dans un hypocrite soutien de pure forme, soit qu’on ne se prive point de l’expression de l’acrimonie, du fiel et de la haine dans des publications telles que La Vie ex-catholique, rachetée par le capitalisme de gauche (…)

Mais en revanche, s’éveille et réagit de plus en plus ce que l’on peut appeler le pays libre catholique qui désormais a pris conscience de la désinformation et de la haine de la nomenklatura politico-médiatique hostile à son Eglise, à son pape et à sa foi. Sous le bombardement, Benoît XVI accomplit ainsi une grande œuvre de restauration et de libération spirituelle et culturelle. "

Philippe Carhon 

Partager cet article

4 commentaires

  1. Analyse lucide.
    Plus inquiétante est cette utilisation de l’image laissée par Jean Paul II, pour nuire à celle de Benoit XVI, comme s’il y avait un avant et un après de l’Eglise romaine, avec une petite couche anodine, un zeste d'”Hitler Jungen” à la fin, pour corser le contraste, la fameuse reductio ad hitlerum de plus en plus à la mode.
    Ils sont abjects, avec leur capote dressée au vent comme un panache blanc; c’est leur bataille d’Ivry à eux. On ne les a pas entendus pourtant quand Jean Paul II en 2000 a embrassé le Coran bien vert sous l’oeil hilare des Recteurs de l’Université El Haczar du Caire, au nom de la tolérance et de la liberté religieuse.
    Ils ne parleront de “reductio ad Islamum” que quand le danger sera passé, si Dieu veut qu’il passe un jour, quand Redeker et autres Salman Rushdie pourront se promener enfin sans gardes du corps, sans le poids d’une fatwa sur le crâne.

  2. Tout ce que ce dit ce monsieur cité est vrai. Je suis maintenant convaincu de tout cœur que ce Pape est un envoyé de Dieu et que l’Esprit-Saint parle par lui. Si Dieu me vient en aide, je ne capitulerais jamais dans cette conviction.

  3. De toutes manières, avec les “gros medias”, c’est très simple : quand ils disent du bien de quelqu’un ou de quelque chose, c’est que c’est de la pourriture. A l’inverse, quand ils critiquent quelqu’un ou quelque chose, on peut être sûr que c’est certainement très bon ! Croyez-moi, ça marche à tous les coups ! En 2005, quand j’ai entendu les hurlements de haine des medias à l’élection de Benoît XVI, je me suis dit “Oh là, il va sûrement être très bien” – la suite m’a amplement donné raison. Amitiés.

  4. Il est une façon trés aisée d’être en phase avec le “vrai” dans notre pays :penser exactement le contraire de ce que les média veulent nous faire croire et ce dans tous les domaines :spirituel,artistique ,sportif,littéraire etc…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services