"Benoît XVI était pour moi un grand père de la foi"

RLe cardinal Albert Malcolm Ranjith est né en 1947, ordonné
prêtre en 1975 par Paul VI, nommé secrétaire adjoint de la
Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples en 2001 par Jean-Paul II, nonce apostolique au Timor Oriental en 2004, puis, en décembre 2005,
Benoît XVI le nomme secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin et
la Discipline des Sacrements. Il a été créé cardinal par Benoît XVI
lors du consistoire de novembre 2010. Il est actuellement archevêque de Colombo. Le cardinal Ranjith
parle dix langues : le cingalais, le tamoul, l'anglais, l'italien,
l'allemand, le français, l'espagnol, l'hébreu, le grec et le latin. Au
cours de son ministère, il a su montrer ses talents diplomatiques,
notamment dans la défense des minorités chrétiennes persécutées.

Il répond à Radio Vatican.

10 réflexions au sujet de « "Benoît XVI était pour moi un grand père de la foi" »

  1. C.B.

    Direct matin, il y a quatre jours, lui trouvait bien des qualités qui en feraient un bon candidat (de leur point de vue) pour le conclave
    http://www.directmatin.fr/monde/2013-02-12/et-si-le-cardinal-ranjith-etait-le-prochain-pape-381495
    Mais prudemment le (la? je n’ai pas trouvé d’indication d’auteur) journaliste conclut:
    “L’histoire des élections pontificales révèle néanmoins que les pronostics sont généralement vains. “Qui entre pape au conclave, en sort cardinal” dit l’adage.”

  2. Guillaume

    Si seulement le cardinal Ranjith pouvait être élever sur le trône de Pierre ! Il est relativement jeune, polyglotte, “conservateur”, issu de l’hémisphère sud, de l’un des pays les plus pauvres du monde, a une expérience curiale doublée d’une expérience pastorale (comme évêque de diocèse)… et il respire la bonté.
    Mais l’Esprit-Saint sait mieux que nous de qui l’Eglise a besoin. Puissent seulement les cardinaux être dociles à ses injonctions. Le temps est à la prière, plus que tout.

  3. Jean Ferrand

    Le cardinal Malcom Ranjith est mon favori depuis longtemps pour le poste suprême de l’Eglise. Et j’ai exprimé ce point de vue sur plusieurs forums. Ce cardinal possède toutes les qualités requises. De plus il est bien placé pour voir converger vers lui le consensus général. C’est le pape qu’il nous faut.

Laisser un commentaire