Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Benoît XVI devrait publier un Motu Proprio aujourd’hui

De Jean-Marie Guénois :

"Le Saint-Siège devrait publier un Motu Proprio (décret signé de
Benoît XVI) portant modification de la réglementation canonique pour
l'élection du pape. Ce texte ouvrira la possibilité pour les cardinaux
d'avancer la convocation du conclave si une majorité se dessinait en ce
sens vendredi 1er mars
. En ce premier jour de la vacance du siège
apostolique - Benoît XVI quittant sa fonction le 28 février à 20
heures -, les cardinaux présents à Rome se réuniront en «congrégation
générale». Leur premier travail consistera à voter la date d'entrée en
conclave. En effet, sans la modification apportée par le Pape dans ce
décret, ils devraient attendre entre quinze et vingt jours, à partir de
la vacance du siège.

Il
est probable que ce décret leur donnera le droit de raccourcir ce
délai, à dix jours par exemple, mais ils devront voter à la majorité
simple pour le décider. Ce qui indique que l'on ne saura pas avant le
vendredi 1er mars la date du début du conclave. C'est-à-dire l'entrée
des 116 cardinaux dits «électeurs», donc actuellement âgés de moins de
80 ans, dans la chapelle Sixtine où ils seront enfermés à clé pour élire
le successeur de Benoît XVI.

Certains cardinaux, italiens
notamment, sont pour une accélération du processus car elle permettrait
de voir le nouveau pape élu avant la semaine sainte, la dernière de
mars, cette année. D'autres, dont le cardinal André Vingt-Trois, mais il
n'est pas le seul, pensent qu'il importe au contraire de prendre le
temps de réfléchir car l'enjeu le mérite."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Excellente nouvelle, que beaucoup réclament depuis plusieurs jours. Espérons qu’elle va se concrétiser.

  2. Prendre le temps mais comme c’est l’Esprit Saint qui décide pourquoi pas tout de suite?

  3. Que Mgr 23 de Paris demande un délai ne présage rien de bon pour ce délai : il est du clan épiscopal progressiste européen qui va tout faire pour empêcher la poursuite de l’oeuvre de restauration entreprise par Benoit XVI.
    Un épiscope parisien qui laisse l’IBP de G. de TANOUARN dans un ex entrepot du Sentier, ne respectant pas en cela le Motu Proprio, alors que tant de petites églises parisiennes servent très peu ne peut que souhaiter du délai et du délétère.

  4. @ Exilé
    Bien vu !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services