Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Benoît Hamon : faites ce que je dis, pas ce que je fais

Extrait du débat entre les 5 candidats invités par TF1 hier soir avec Benoît Hamon :

"On doit mettre plus de moyens sur les personnes en manque d'autonomie, par l'augmentation". "Je souhaite que soit inscrit dans la loi le droit à l'euthanasie, le droit à mourir dans la dignité. Que les personnes puissent choisir librement le moment où ils quittent la vie".

"Je souhaite qu'au collège, on puisse avoir un objectif de mixité sociale. Dans certains collèges, il est impossible de faire de la mixité sociale". Il propose un "dialogue avec le public et le privé pour penser la mixité sociale".

Ses enfants sont scolarisés à Issy-Les-Moulineaux et non à Trappes où il est élu…

Partager cet article

20 commentaires

  1. un rigolo de plus et sectaire de surcroit. Qui on attaque: l’Eglise catholique, les muzz ce sont de gentils français. Ces gens-là comme hamon vivent dans une bulle.

  2. Ce que je sais c est qu il habite dans le 14e dans le triangle d or du 14e l un des quartiers les plus chics et plus village du 14e

  3. Visiblement il à déjà commence à fumer le cannabis qu’il veut voir en vente libre.

  4. TF 1
    L’homme d’Etat
    et le jeune homme
    On a vu un homme tanné par 30 ans d’expériences et d’épreuves, pondéré, gardant toujours son calme. En face, un jeune homme nerveux, disert mais utilisant souvent des éléments de langage vides de tout contenu réel. Quand Emmanuel Macron devait écouter l’un des quatre autres candidats, son sourcil gauche se crispait et donnait à son visage une expression désagréable. Irritable, immature, il n’est décidément pas l’homme de la situation.
    Tous ceux qui seraient fiers d’avoir un président de la République nommé François Fillon
    doivent rester mobilisés jusqu’au 23 avril. Se mobiliser, c’est parler et argumenter énergiquement mais calmement avec son entourage. La France ne doit pas être confiée à un amateur, qui serait vite pris en main par des forces hostiles au pays.

  5. “Droit de mourir, mixité sociale…” il ne pense qu’à ça ?
    Epatant pour relever un pays !
    Croit-il que les pauvres contribuables ne pensent qu’à leur offrir une place au soleil ?

  6. Mais pourquoi allez vous encore voter?

  7. “le droit à l’euthanasie” est une demande pressente du milieu médical pour la vente d’organes. C’est un business très lucratif. De même celui des avortés. Chaque partie du corps a un prix. L’être humain, comme une vache, est devenu une marchandise comme une autre. Un bébé s’achète sans se préoccuper de la mère. C’est un changement de civilisation qui s’opère puisque totalement contraire à la civilisation chrétienne occidentale des siècles passés.

  8. Le milliardaire américain David Rockefeller, doyen de la famille, est décédé hier à l’âge de 101 ans dans sa maison à Pocantico Hills. Il était justement pour le changement d’organes afin de vivre le plus longtemps possible. Bien entendu pour les plus fortunés. Certains devaient donc être sacrifiés. C’est en 1954 qu’il avait fondé le groupe de Bilderberg avec le prince Bernhard des Pays-Bas. Ce dernier était un ancien officier nazi SS travaillant pour le compte du département d’espionnage NW7 opérant à l’intérieur du géant de l’industrie chimique I.G. Farben qui utilisait le camp de concentration d’Auschwitz comme réserve d’esclaves pour ses usines sur place !
    Le 1er président de la commission européenne, Walter Hallstein (1901-1982), n’était-il pas lui aussi un ancien nazi ? Pourtant Il est un des pères fondateurs de l’Europe, avec Hitler et les grands cartels chimiques allemands ! C’est ainsi qu’Hallstein, devenu secrétaire d’état aux Affaires Étrangères, co-signa le traité de Rome le 25 mars 1957 avec Adenauer.
    http://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg
    Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain (tué très bizarrement dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines), dans un message public diffusé en 1976, nous en avait dévoilé un peu plus sur le Nouvel Ordre Mondial des Rockefeller “Leur but est de créer un gouvernement mondial unique, combinant le Super capitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle…”
    En France, les hommes politiques participants au groupe Bilderberg se retrouvent aussi bien à gauche qu’à droite. Ils sont évidemment pour l’Union Européenne. La mort d’un de leurs leaders, n’est-il pas le signe du déclin de cette idéologie morbide ? Ce qui risque de se traduite par un vote des Français en avril, pour un retour à la démocratie française, abandonnant ainsi la dictature bruxelloise.

  9. Dans de nombreuses ambassades, des propositions étaient faites de dons d’organes, en échange d’un visa pour la France. Grâce à l’euthanasie, elles n’auront plus lieu d’être. De plus, les autorités françaises comptent assouplir la procédure d’obtention du visa Schengen au profit des ressortissants algériens. Les services consulaires français seront contraints de ne pas dépasser un plafond de 10% de demandes rejetées. Cela tombe bien ! Leur président étant sur le point de mourir, l’anarchie risque de régner dans peu de temps en Algérie. Nombreux seront les Algériens à vouloir coloniser la France.

  10. Fillon Hamon Macron Melanchon Ducon Jamais

  11. Selon DeathList.net, Rockefeller devait mourir cette année !
    Qui d’autres ? la reine d’Angleterre, Bush, Carter. Mais aussi Benoit XVI ! Cela serait le grand ménage !

  12. J’ai bien entendu suivi le spectacle politicien sur TF1 (interrompu par de la publicité, comme un vulgaire feuilleton) et j’ai entendu des énormités, des provocations, des menaces ! Monsieur Macron a menacé de poursuites en diffamation Marine Le Pen qui, sans le nommer, évoquait la carrière politique classique des énarques dont certains passent par la Banque. Monsieur Mélanchon était pitoyable et mal maquillé avec du rose aux lèvres, il n’a convaincu que ses partisans communistes et vieux retraités associatifs et s’en est pris à un peu tout le monde. Marine Le Pen s’est énervée (il-y-avait de quoi), elle était la seule à être interrompue par les journalistes qui la trouvaient “hors sujet”. Elle a proposé aux Français de faire comme s’il s’agissait d’un référendum pour ou contre l’Europe et ses directives en l’élisant et ainsi de rendre à la nation ses frontières, sa monnaie, son industrie, propos de bon sens mais qui ont vite été disputés. Monsieur Macron avait des propos vides de bonimenteur, ni de gauche ni de droite et son collègue socialiste Hamon a énoncé un programme typiquement anti-catholique avec le placement dans la Constitution de l’avortement et de l’euthanasie ! Monsieur Fillon ? Reécoutez l’enregistrement, il parle des curés qui seraient les seuls à devenir vieux en bonne santé ! Les délits et les abus qu’il aurait commis ? Il parle de “ses erreurs” ! Un peu gonflé ! Voici ceux qui prétendent aux prébendes républicaines et ne seront pas à plaindre, élus ou non élus car ils poursuivront une carrière à nos frais sans se soucier de la vraie France.

  13. L’exemple de Rockefeller est très bien choisi car je crois qu’il en était à sa 7ieme transplantation de coeur. Sa première greffe de coeur a eu lieu en 1976 après un accident de voiture. « A chaque fois que j’obtiens un nouveau cœur, c’est comme si le souffle de la vie se répandait partout en moi. Je me sens vivant et plein d’énergie, » disait-il aux journalistes. Il a également subi deux greffes de rein en 1988 et en 2004.
    Bien entendu, à chaque fois, il faut trouver ces “pièces détachées” et on se bouscule au portillon pour les avoir. Lui, grâce à son argent, il a utilisé 9 donneurs avant de décéder à 101 ans. Comment les trouver si on ne développait pas l’euthanasie ? Il y a les prisonniers, comme en Chine ou au Kosovo. Mais ils ne sont pas si nombreux. Il faut donc en sacrifier quelques uns car une greffe ne marche que si le donneur vient tout juste de mourir.

  14. Petit oubli de John, la famille Rockefeller, via la Chase Bank et la Standard Oil Company, ainsi que JP Morgan via la Banque Morgan, étaient les principaux soutiens financiers du troisième Reich nazi en Allemagne. En fait, Standard Oil était le principal actionnaire d’ IG Farben qui était elle aussi, avec la famille Rockefeller, le plus important actionnaire de la Standard Oil.
    Bref, l’Union Européenne, la Trilatérale, le groupe Bilderberg…. se trouvent liés d’une manière ou d’une autre à l’Allemagne nazi. Ce qui est drôle, c’est de voir que les Macron, Fillon et autres, aiment à traiter de nazi le FN ! Et ils sont mains dans la main avec l’extrême droite israélienne !
    Pourquoi donc les journalistes ne dénoncent-ils pas cette incohérence ?

  15. Dans cette campagne électorale inédite qui clôt la déchéance du quinquennat Hollande une chose semble acquise, l’euthanasie du parti socialiste.
    Quant à Benoît Hamon il est un parfait exemple de la gauche française pétard comme est représentée la gauche française caviar…
    Mais, mon Dieu… Quelle déchéance.

  16. Quentin, l’Union Européenne utilise encore les groupes nazis en Ukraine et cela ne gène pas les médias alignés ! Ni des juifs comme BH Levy qui est allé les encourager à Kiev et se faire applaudir par ces neo-nazis !
    https://nos-medias.fr/video/ukraine-l-oligarchie-utilise-le-gangsterisme-neonazi
    L’Union Européenne avec l’Otan, ceux qui parlent toujours de paix, ont complètement disloqué la Libye, la Syrie, l’Ukraine et j’en passe….

  17. François Fillon est clairement le seul des candidats à savoir que des taux trop élevés d’impôt sur le revenu détruisent les incitations productives des individus (incitations à travailler, à entreprendre, à épargner et à investir) et incitent même à l’exil quand ce n’est pas à la fraude.
    A ce sujet, Emmanuel Macron est dénué de toute crédibilité. Son programme, ambigu et flou, est loin de permettre la rupture dont la France a tellement besoin. Ses déclarations d’intentions et ses projets de réformettes censés plaire à droite ou à gauche manifestent la faiblesse de ses convictions. N’oublions pas qu’il a été l’un des principaux inspirateurs de la politique économique de François Hollande. Il est d’ailleurs caractéristique qu’il obtienne de manière croissante le ralliement de personnalités importantes de la gauche qui voient certainement en lui le moyen de prolonger la politique de François Hollande.

  18. Le candidat Macron, l’un des porte-parole préférés de l’oligarchie qui se présente néanmoins comme« antisystème, brisant les routines de la classe politique française » , affiche sans complexe un domaine où surtout rien de doit changer en France. C’est la politique d’immigration. Si d’aventure il se trouvait élu en mai prochain non seulement il compte ouvrir grand la vanne des frontières pour les « migrants » mais il renforcerait l’exercice de la discrimination positive (déclaration du 8 mars) c’est à dire celle des passe-droits accordés aux membres de certaines catégories de la population afin de leur permettre d’échapper aux critères du droit commun de la République. Comme le dit Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit constitutionnel, « L’adjectif positif est destiné à gommer le caractère négatif de la différenciation puisque toute discrimination est en l’espèce évidemment positive pour son bénéficiaire mais négative pour celui qu’elle exclut. Une discrimination en faveur des femmes ou des Noirs se fait au détriment des hommes ou des Blancs. Et dès lors que l’on prétend ériger la lutte contre toutes les discriminations en politique publique, il est incohérent de prétendre parallèlement les encourager en faveur de certaines catégories et donc au dépens des autres » (Le Figaro du 16 mars).

  19. Hamon a exercé des fonctions de Professeur d’Université sans en avoir les qualifications: il n’aurait pas dû avoir le droit de se présenter.

  20. Le candidat Macron, l’un des porte-parole préférés de l’oligarchie qui se présente néanmoins comme« antisystème, brisant les routines de la classe politique française » , affiche sans complexe un domaine où surtout rien de doit changer en France. C’est la politique d’immigration. Si d’aventure il se trouvait élu en mai prochain non seulement il compte ouvrir grand la vanne des frontières pour les « migrants » mais il renforcerait l’exercice de la discrimination positive (déclaration du 8 mars) c’est à dire celle des passe-droits accordés aux membres de certaines catégories de la population afin de leur permettre d’échapper aux critères du droit commun de la République. Comme le dit Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit constitutionnel, « L’adjectif positif est destiné à gommer le caractère négatif de la différenciation puisque toute discrimination est en l’espèce évidemment positive pour son bénéficiaire mais négative pour celui qu’elle exclut. Une discrimination en faveur des femmes ou des Noirs se fait au détriment des hommes ou des Blancs. Et dès lors que l’on prétend ériger la lutte contre toutes les discriminations en politique publique, il est incohérent de prétendre parallèlement les encourager en faveur de certaines catégories et donc au dépens des autres » (Le Figaro du 16 mars).

Publier une réponse