Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Benoît Duquesne, RIP

Le journaliste de télévision Benoît Duquesne est mort à l'âge de 56 ans, d'une crise cardiaque. Il a été retrouvé sans vie par un collègue dans sa péniche de l'île Saint-Denis, en banlieue parisienne.

On se souvient qu'en novembre 2012 il avait interrogé, dans son émission Complément d'enquête, Frigide Barjot sur la loi Taubira dans la mairie du XIXe arrondissement et le maire a voulu le censurer :

Partager cet article

7 commentaires

  1. Ça explique pourquoi on parle peu de la mort de Duquesne dans les médias, ordinairement corporatistes et plus “solidaires” quand l’un d’eux, par exemple, est pris en otage à l’étranger

  2. Un journaliste vrai, un vrai journaliste…les paroles et les images parlent d’elles-même pour un bel hommage posthume. Condoléances sincères à sa famille.

  3. Comme on dit chez nous, y’a pas de raison que le Bon Dieu ne rappelle à lui que des ordures.

  4. Est-il vraiment mort tout seul? On peut se poser la question en tout cas!!!

  5. Ce pêtit maire, évidemment élu, ne devrait pas l’être. C’est avec ces petits bonshommes qu’ont fait les dictateurs les plus atroces Greg

  6. Merci de parler, enfin, positivement de Frigide !

  7. Pourquoi dire «…où les femmes se font violer…» ? Le terme exact est : «…où les femmes sont violées…»

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique