Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Belle croissance pour la Communauté Saint-Martin

Belle croissance pour la Communauté Saint-Martin

Les 28 et 29 juin seront célébrées en la Basilique d’Evron (Mayenne) 20 ordinations sacerdotales et diaconales pour la Communauté Saint-Martin.

Le 28 juin à 15h30, Son excellence Mgr Emmanuel Delmas (évêque d’Angers) ordonnera 11 diacres.

Le samedi 29 juin à 10h, son excellence Mgr Thierry Scherrer (évêque de Laval) ordonnera 9 prêtres.

La CSM comptera ainsi 135 prêtres et diacres envoyés dans 23 diocèses : ils assureront la charge de 35 secteurs paroissiaux, 4 internats et 2 sanctuaires (Lourdes et Montligeon).

Actuellement plus de 100 séminaristes suivent leur formation en la Maison Mère d’Evron. Don Paul explique :

« Nous sommes choisis, consacrés et envoyés avec la conscience d’être des hommes aimés et pardonnés pour devenir des pasteurs à la manière de Jésus blessé, mort et ressuscité. Notre mission est de témoigner de la force de la résurrection dans les blessures de ce monde. »

En septembre 2019, à l‘appel de Mgr Lalanne, la Communauté Saint-Martin s’implantera dans un nouveau diocèse, celui de Pontoise, afin de soutenir les missions d’évangélisation dans toutes les paroisses de Sarcelles.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Deo gratias

  2. Je rends grâces à Dieu pour la Communauté St Martin ! C’est grâce à ces jeunes nouveaux prêtres et diacres que l’Eglise de France va pouvoir se relever ! Après tous les dégâts commis par les progressistes pendant plus de 50 ans maintenant, ils ont du pain sur la planche ! Pour remonter la pente, la route sera longue, mais qu’elle est belle !

  3. Irish : Oui, à un détail près : nous pouvons avoir tous les meilleurs et saints prêtres du monde, s’ils restent sous la férule d’une hiérarchie apostate et décadente, et qu’ils doivent malgré tout obéir, on peut hélas craindre que le “renouveau” n’aille pas bien loin…
    A cela s’ajoute la difficulté presque insurmontable à ressusciter une foi que l’on peut presque considérer comme morte dans des pans entiers de la population. Je suis pessimiste mais en général l’Histoire ne repasse pas les plats. Certes la foi peut soulever des montagnes, mais à vue purement humaine cela semble quand même bien compromis…
    Enfin, relever le catholicisme en France oui mais pour en faire quoi ? Si ce n’est pas pour refonder dessus un Etat restauré dans toutes ses prérogatives et sa pleine souveraineté, ainsi que la mystique politique de la France traditionnelle, alors cela ne sert à rien ! Une religion cantonnée à la sphère privée est totalement inopérante ! Or pour cela, il faut reprendre au préalable le contrôle du politique, ET de la hiérarchie catholique, du moins celle des évêques de France, que cela plaise à Rome ou pas… Nous n’y sommes pas encore…La route sera longue, en effet…Et pour peu que tout cela fasse encore partie du monde réel et du domaine du possible, ce qui n’est pas garantie dans la mesure où plus le temps passe et plus tout cela s’éloigne ; les enjeux d’hier étant remplacés par d’autres enjeux d’aujourd’hui puis de demain…

  4. Très juste. Dom Gérard du Barroux le déclarait lui même. Il faudra des générations et plys avant que la France se relève de 1789 et de la suite. Elle est profondément et durablement blessée. Ne ns berçons pas de douces illusions. ” la Vigne est ravagée” et la prise unanime de conscience n’est pas là. L’effobdrement de l’Empire Romain peut ns donner une faible image de ce que ns vivons. C’est ainsi.
    Mieux vaut regarder en face la réalité et espérer seulement ds le secours de Dieu qui viendra à la mesure de notre Foi in actu. Ne ns raccronchons pas â ce qui fut et qui n’edt plus désormais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services