Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Belle augmentation pour le président délégué du Haut Conseil de la famille

L'arrêté du 16 décembre 2009 fixait le montant de l'indemnité forfaitaire mensuelle allouée au président
délégué du Haut Conseil de la famille à 4 000 €.

Un arrêté du 5 septembre de cette année porte le montant de l'indemnité forfaitaire mensuelle allouée au président du Haut
Conseil de la famille à 6 000 €, pour une durée de 8 mois.

Partager cet article

12 commentaires

  1. « Haut conseil de la DESTRUCTION de la famille » !
    Après la Seconde Guerre Mondiale, il y avait des hauts fonctionnaires préposés à la « reconstruction » des villes dévastées (surtout par les Américains); maintenant – sans que leurs titres le laisse entendre – certain sont responsables de la déconstruction de la société et des familles!

  2. Pour mieux acheter sa collaboration à la destruction programmée de la seule véritable famille : papa + maman + les enfants ? Corruption socialiste !

  3. Et cela sert à quoi ce « haut conseil de la famille « ???? Y’a plus de famille ! C’est qui le président qui préside cet organisme fantôme ? Encore un « copain » qu’on a casé grassement…

  4. A qui faut-il s’adresser pour postuler à cette fonction fort intéressante ?

  5. Où dois-je m’adresser pour passer le non-examen de président délégué du Haut Conseil de la famille ?

  6. Les fossoyeurs ne sont pas menacés par la crise ….

  7. Et dans le même temps le Gouvernement réduit ou supprime les allocations familiales.
    Juste minable.

  8. Et tout cela pour se la couler plus que douce sur le dos des français !
    On appelle cela un parasite, un suceur de sève, un paresseux !
    Bref, un inutile !

  9. C’est sûr que Judas méritait bien ces 30 deniers au vu de ce que devient la famille sous ce régime.

  10. Qui ça ? c’est 6000 pour l’année ?

  11. Mensuelle!

  12. Ben c’est normal de 4000 à 6000 € soit 2000 € de plus ce doit être calculé sur le taux d’inflation,ou de croissance, cela ne fait que 33 % et quelque de plus, le taux de croissance ne sera que de 1,5 %, ah bon. Donc il y en a un qui ne sait pas se servir d’un calculette. De plus, après huit mois, il prend sa retraite à taux plein. Il y a quand même des coups de pieds au cul qui se perdent !

Publier une réponse