Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Belgique : le nombre d’euthanasies en forte hausse

Comme pour l'avortement, la légalisation de la mise à mort des personnes considérées comme inutiles provoque l'accroissement du nombre de demandes. Les personnes âgées ou malades se sentent, sous la pression de leur entourage, obligées de demander leur assassinat. Par conséquent, il est normal que le dernier rapport de la Commission fédérale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie (CFCEE) en Belgique témoigne d’une forte augmentation du nombre d’euthanasies pratiquées entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017. Passant de 2028 en 2016, à 2309 en 2017, soit une hausse de 13 %. Jacqueline Herremans, présidente de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité et membre de la CFCEE, a le toupet de commenter ainsi :

« L’euthanasie est clairement entrée dans les mœurs. Parmi les hypothèses expliquant cette augmentation, l’effet générationnel est évident : la loi, votée en 2002, est désormais mieux connue par les générations les plus concernées. Aujourd’hui, l’information est mieux diffusée. »

Le groupe le plus important est celui des patients âgés de plus de 80 ans : 38,4 %. Le rapport note que deux euthanasies de mineurs.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Irrécupérable… Euthanasie, LGBT, islamisation : ils sont les premiers en tout

  2. Comme pour l’avortement, la pression de l’entourage peut facilement devenir insurmontable.
    Mais qui veut bien accepter de le reconnaître?
    Et qui prendra des mesures pour protéger les plus vulnérables?

  3. L’essayer, c’est l’adopter :
    Si ceux qui promeuvent l’euthanasie devaient l’essayer, il n’y aurait plus de problème !
    Meltoisan

  4. à croire que personne ne connaissait le “bouillon de 11h”, ni quelques autres moyens radicaux
    ce sont les assurances vieillesse qui vont être contentes

  5. A prendre en compte : la souffrance physique et psychologique des malades, leur abandon non seulement des familles mais du corps médical, le manque d’encadrement social et médical, l’indifférence et le malaise de la société qui répugne à se pencher sur la la maladie et la souffrance.
    Il faut s’attendre à être confronté dans 10/15 ans à une explosion des maladies type scléroses, SLA, maladie de Charcot, … dues à notre environnement et mode de vie qui nous laisseront désarmés et impuissants

  6. Vivement que ça arrive ici: les vieux votent Macron, d’autant plus qu’ils sont plus âgés!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]