Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Belgique : 50 euthanasies par an pour raisons psychiatriques

Media_xll_7576031

Lu ici :

"Tant en 2013 qu'en 2014, une cinquantaine de personnes ont été euthanasiées en Belgique pour des raisons psychiatriques, indique vendredi le professeur Wim Distelmans, président la commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, dans la magazine Humo. "Ce n'est pas une quantité négligeable", estime-t-il.[…]

Entre 50 et 60 patients ont été euthanasiés tant en 2013 qu'en 2014. "Cela représente 2 à 3% des 1.924 personnes qui ont été euthanasiées l'année dernière. En général, ce ne sont pas des personnes très âgées. Mais elles ne se sentent pas bien dans ce monde", indique le professeur."[…]

On rappellera que le professeur Wim Distelmans est à la fois juge et partie, puisque fervent promoteur de l'euthanasie, il est également président de la commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. La France suicidaire emboîte désormais le pas à la Belgique.

Partager cet article

11 commentaires

  1. On n’est pas très loin de la “solution finale” dans l’intérêt du peuple.

  2. Cet homme m’a toujours fait peur.

  3. Notre respectable capo, chef de SService ne nous dit pas qui a déterminé leur “mal-être”.

  4. Le national-socialisme est vraiment de retour.
    Mais il n’y a pas beaucoup de Mgr Van-Gallen pour le contrecarrer.

  5. Et à la prochaine conférence des F.M. à Carhaix: L’euthanasie C’EST NOUS

  6. @SSigismondSS
    Tout à fait d’accord. Il suffit de regarder son visage (surtout la moitié gauche – à droite sur les photos – qui traduit le moi intime), il est sinistre, expression d’une âme sinistrée ; c’est celui de l'”ange” de la mort.

  7. On est de retour à l’état “Nazi”

  8. Un certain Adolf Hitler et ses hordes ne faisait pas autre chose.
    La pauvre Belgique est vraiment un pays minable.
    La France socialiste aussi.

  9. On appréciera la contradiction. D’un côté les partisans de l’euthanasie font état du respect du “libre choix” de la personne souhaitant se faire euthanasier et de l’autre cette possibilité est étendue à des malades psychiatriques qui, par définition, ne sont pour raisons de santé pas capables de prendre des décisions lucides. Je rejoint le commentaire de tonton Jean. Le rapprochement avec la politique d’euthanasie des nazis T4 dénoncée par l’évêque de Munster Clement Auguste Von Galen est manifeste. Mais pour comprendre ce contexte il ne faut pas se limiter à la comparaison nazie. L’Euthanasie en effet, ne fut pas seulement prônée historiquement par les nationaux-socialistes, mais aussi par certains socialistes internationalistes. Ainsi l’humoriste Georges Bernard Shaw, membre de la Fabian sociéty anglaise, proche du parti travailliste avait au début des années 30 tenu des conférences publiques où il discutait de la nécessité de convaincre les “improductifs” (rentiers, oisifs, inaptes au travail etc) de la nécéssité de se laisser euthanasier pour leur bien et pour celui de la société. Il avait même réfléchi à la façon de donner une mort “douce” et “humaine” et pensé au gaz. (10 ans plus tard les nazis n’y avaient pas seulement pensés, mais l’avaient réalisé, ça devait être le Zyklon B!). De même les Social-Démocraties scandinaves comme la Suède ont pratiquées la stérilisation des malades mentaux jusque dans les années 1970.
    Comme on le voit, le socialisme dans ces différentes variantes a toujours mis en danger la vie et la dignité humaines. Et le problème ne sera résolu que lorsque les idées socialistes seront pareillement ostracisées que les idées nazies!

  10. Une cinquantaine de personne euthanasiées ” ce n’est pas une quantité négligeable” dit-il. Il y a donc une quantité négligeable. Par exemple 10, mais alors comment va-t-on “négliger” ces dix-là? Nous sommes en plein nazisme!

  11. En Allemagne les nazis ont été obligés de cesser l’euthanasie de masse commencée dans les hôpitaux psychiatriques à l’aide de camions truqués sous prétexte de transferts. Les évêques ont très vivement réagi,obligeant la “Bête” à se calmer. Les catholiques ont été persécutés, certains prêtres déportés Soyons dignes d’eux.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]