Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Beaucoup de femmes pratiquent l’avortement lorsqu’elles découvrent être enceinte d’une fille

Cela se passe dans de nombreux pays où l'avortement est légal comme en Chine et le chiffre épouvantable de 100 millions de filles éliminées est avancé :

Actu_31213_BandeauFiche2013"Dans de nombreux pays, la naissance d'une fille est souvent considérée comme un poids. Beaucoup de femmes pratiquent l’avortement lorsqu’elles découvrent être enceinte d’une fille. En Chine notamment, la préférence culturelle pour les garçons est profondément ancrée et l’infanticide des filles est une pratique courante.

La campagne réalisée par Grey Group Hong-Kong et l’ONG Joy of Life est centrée autour d’une exposition de photographies. L’objectif étant de faire prendre conscience aux populations des conséquences de cette pratique. L’exposition intitulée « First Photo Last Photo » présente des échographies de fœtus de sexe féminin.

L’avortement sélectif est illégal à Hong-Kong mais selon l’agence et l’ONG « beaucoup réussissent à contourner la loi, créant ainsi une situation dans laquelle une échographie d'une petite fille à naître devient sa condamnation à mort ».

Des images exposées dans « First Photo Last Photo » apparaissent également dans certains magazines, sur internet, sur des abribus et sur des panneaux d’affichage dans toute la ville, à proximité des cliniques d’avortement."

Cet autre article montre que cette pratique serait courante au Canada au sein de la communauté d'origine indienne :

"Les Ontariennes qui sont nées au pays ont accouché d'environ 105 garçons pour chaque groupe de 100 filles de 1993 à 2012, ce qui est cohérent avec la moyenne dans le reste du monde. Mais chez les immigrantes indiennes ayant au moins deux enfants, ce rapport passe à 138 garçons pour 100 filles. Si elles avaient déjà trois enfants, elles ont donné naissance à 166 garçons pour 100 filles. Ce rapport grimpe à 326 garçons pour 100 filles chez les mères d'origine indienne de deux filles qui ont subi un avortement à leur troisième grossesse. Et il augmente encore à 409 garçons pour 100 filles si la femme s'est fait avorter plus d'une fois.

L'auteur principal de l'étude, Marcelo Urquia, de l'hôpital St. Michael's à Toronto, rappelle qu'il est illégal au Canada d'utiliser des technologies telles que la fécondation in vitro pour sélectionner le sexe du foetus. Or, l'échographie pratiquée à 14 semaines de grossesse peut révéler le sexe du bébé et, à ce point, la femme peut encore interrompre la grossesse si elle le souhaite."

Ainsi, a souligné M. Urquia, puisque les avortements sont légaux et couverts par l'assurance maladie du gouvernement, les familles ayant une préférence pour les garçons peuvent utiliser cette procédure pour arriver à leurs fins."

Et en France ?

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il n’y aurait donc pas assez de mères lesbiennes ! Puisqu’elles préfèrent les garçons aux filles….
    Dans quelques années il est à parier que c’est l’inverse qui se produira. Car la société actuelle fabrique de plus en plus de désaxés. Et comme on est dans le mensonge avec le faux slogan “mon corps m’appartient”, comme ce sont les femmes qui portent les enfants, devenues de plus en plus lesbiennes, elles rejetteront tout être affublé d’un pénis.

  2. L’islam a du souci à se faire, car la polygamie va être remplacée par la polyandrie
    qui n’est prévue dans le Coran

  3. Au final, le féminisme tue plus les femmes.

  4. La fille et le garçon : les deux moitiés de l’humanité.
    Bien étrange de voir prétendre faire partie de celle-ci en voulant en éliminer la moitié.

  5. c’est bien triste car si DIEU et « mère nature » ont mis sur terre autant de femmes c’est qu’il y a une bonne raison , a savoir la survie de notre espèce
    et d’ailleurs n’est ce donc pas le Aragon chéri des gauchistes qui disait “la femme est l’avenir de l’homme” ?

  6. Pourtant la télévision a montré en Chine des villages entiers d’hommes seuls, absolument désespérés à partir de 25 ans, âge limite pour trouver une épouse.
    La nature fait bien les choses mais quand les hommes la trafiquent, c’est le malheur assuré.
    Je suis persuadé que la “fin du monde” ne viendra pas du cosmos mais bien de l’humanité.

  7. Allez Jean Theis
    Notre époque est formidable grâce à la marchandisation des enfants ! Daesh mais aussi les pays occidentaux mettent des prix sur les mineurs. On peut même les échanger s’ils ne conviennent pas :
    http://www.france5.fr/emission/etats-unis-enfants-jetables/diffusion-du-12-04-2016-20h45
    Si vous en voulez un, vous faites le choix sur ce genre de sites :
    http://www.adoptuskids.org/
    Il suffit d’indiquer le sexe, l’âge, la couleur de peau pour voir leur frimousse.
    A se demander pourquoi les femmes font encore des enfants. 9 mois de grossesse, cela les empêche de faire leur carrière professionnelle. Alors qu’il suffit d’en choisir un sur catalogue. Qui sera de plus jetable…. C’est çà le nouvel humanisme qui remplacera définitivement cette civilisation chrétienne si bornée !

  8. Il existe une autre technique plus simple pour choisir le sexe de l’enfant.
    Elle restera secrète.

  9. Cela devrait inciter nos féministes à militer contre la détection du sexe de l’enfant à naitre.

  10. Bientôt il n’y aura plus de femmes, donc il suffira que les hommes deviennent tous homosexuels et tout sera pour le mieux…
    Sauf pour les pédophiles bien entendu !

  11. Et pourquoi ne pas faire un grand monument a l’O. N. U. en souvenir de touts ses enfants avorté ,on en fait bien pour les morts des guerres avec gerbes et couronnes pleurs et bougies.DIEU Veille.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services