20 réflexions au sujet de « Béatrice Bourges invitée des Grandes Gueules »

  1. ohlala

    il ne faut pas y aller sans conviction!
    je l’ai attendu et écouté!
    elle aurait pu répondre!
    je suis contre la contraception chimique, mais tolère la régulation des naissances!
    je suis contre l’avortement, surtout qu’on on l’utilise comme contraception!
    ras le bol de la langue de bois!

  2. Robert Marchenoir

    Désolé d’être hors-sujet, je voulais juste dire que l’auteur du logo lacrymogène (billet précédent) a beaucoup de talent.
    (J’avoue ne pas avoir compris la politique de fermeture des commentaires sur certains billets : la discussion sur ces sujets est-elle jugée non souhaitable ?)
    [La très forte augmentation du nombre de lecteurs sur votre site entraîne aussi une augmentation du nombre de commentaires…ce qui est difficile à gérer pour vos bloggers qui sont bénévoles, qui travaillent et sont chargés de famille…
    PC]

  3. Pierre

    Je n’ai pas compris le pourquoi de ses circonvulsions autour de ces quelques questions basiques ? Dans ses contorsions pour ne pas répondre, tous les auditeurs ont compris qu’elle était contre ces quelques points (avortement, pilule, etc.), donc le fait d’y répondre franchement aurait éclairci le débat et permis d’avancer.
    Au lieu de cela, on termine l’émission sans comprendre ce qu’est le printemps français :-/
    Plus personne en France ne peut-il dire qu’il est contre l’avortement, c’est autant tabou que ça ? Et si tel est le cas, il faudra bien que quelqu’un se lance pour le briser, le tabou, non ?

  4. Joe

    Merci Béatrice, vous êtes vraiment super courageuse, j’admire!!
    @Pierre: au contraire, moi j’aurai fait exactement pareil (ou moins bien) car ce n’est absolument pas le sujet, et au final elle en sort gagnante: son interlocutrice l’a qualifiée de “catholique intégriste” alors qu’on voit tous très bien que ce n’est pas le cas: la meuf en face s’est carrément discréditée pour tout le reste de l’émission et n’a même plus osé ouvrir le bec!! ça lui servira de leçon! 🙂

  5. leon

    mon soutien à Béatrice Bourges. Courageuse face à la haine. Merci pour la leçon de prudence aussi. Ils voulaient vous emmener dans des discussions stériles. Vous avez résisté alors ils ne vous ont pas laissé parler…

  6. Manu

    Bon ça y est, j’ai tout visionné. Franchement elle s’en est très bien sortie, malgré la déloyauté complète de ses contradicteurs.
    Trop fort, le syndicaliste, qui vous dit, droit dans ses bottes, que certains ont le droit de manifester et pas d’autres … Celle-là il faudrait en faire des pancartes avec son nom dessus et le faire savoir au peuple !

  7. H. P.

    Un tel “débat” n’est pas objectif dans ce sens qu’il ne permet pas à l’invité(e) de présenter calmement, clairement et simplement son mouvement.
    Cela ressemble plutôt à un tribunal populaire d’inquisition, digne des époques révolutionnaires et des régimes totalitaires sans aller jusqu’à la sentence.
    Ce type d’émission vise plus à faire tomber l’invité(e) dans “le mauvais trou” pour le déjuger devant l’opinion qu’on influence, qu’on transforme, qu’on modélise ainsi par la même occasion.
    Il y a deux bernés dans l’affaire l’invité(e) et l’auditeur naïf ; les opposants, eux, sont ainsi confortés par le fait que des gens “formés pour çà” ont fait tout le “sale boulot”.

Laisser un commentaire