Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Barroso s’inquiète des patriotes

Interrogé dans Ouest-France, le président de la commission de l'UE déclare :

"on observe un certain repli nationaliste. Pour l'Europe, c'est un danger. Car, si nous avons construit cet espace européen qui a des problèmes, mais reste un grand modèle, c'est en grande partie grâce à l'intégration européenne. Dépassons les égoïsmes nationaux. Les politiciens nationaux doivent résister à la tentation de remettre en cause la méthode communautaire. […]

Le traité a été fait pour renforcer l'Europe, pas pour l'affaiblir. Et quand je vois l'évolution des mouvements xénophobes et populistes, cela m'inquiète. Je fais appel aux gouvernements pour qu'ils défendent, certes, leurs intérêts nationaux, c'est ce qu'on attend d'eux, mais qu'ils le fassent dans un esprit européen. Sans démagogie."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. inquietes toi baroso, ancien maoiste,convertit au mondialisme neo-con!
    inquietes toi, car c est un mouvement de fond qui monte!
    inquietes toi, en attendant que la sainte Russie vienne nous delivrer…

  2. Il ferait bien mieux de considérer son Portugal natal qui va plonger avec l’Espagne… et ne pas cracher dans la soupe.

  3. J’ai du mal à voir ce que cela peut donner de “défendre les intérêts nationaux dans un esprit européen”… Cela me dépasse…C’est sans doute ce qui s’est passé avec le “non” au traité de Lisbonne transformé en “oui”…
    C’est cela ! c’est comme au rugby ! On transforme les essais !

  4. “sans démagogie”.
    C’est un spécialiste qui nous parle!

  5. Ex-Maoiste ? Donc un spécialiste des vessies prises pour des lanternes! Merci de l’information, j’ignorais. Dans ce cas, évidemment, tous les désespoirs sont possibles!

  6. “Les politiciens nationaux doivent résister à la tentation de remettre en cause la méthode communautaire.”
    Faudrait tout de même pas qu’on aille penser qu’on peut remettre en cause…
    Nigel Farage va encore s’amuser.

  7. Ah, si le grand patron dit que réclamer au moins le respect des procédures, et arrêter l’érosion de la capacité de décision, c’est de la xénophobie…
    Généreux Barroso, malgré son fort maigre salaire, il consent à donner… des conseils

  8. Voyons, pourquoi déplacer “l’égoïsme national” en égoïsme européen ?
    Passons donc tout de suite à la dictature mondiale, M.Barroso ! On piétine, là !

  9. “Dépassons les égoïsmes nationaux.” bien sûr puisque les mots national, nation, natif(?) seront bientôt(si ce n’est déjà le cas…) mis dans les gros mots de ces chers européanisant!
    On m’a appris il y quelques années que l’Europe n’était pas l’Union européenne et que cette dernière n’était pas une nation mais bien une entité supranationale aux nations la constituant! M’aurait-on menti?!
    Une entraide économique à la base. Et aujourd’hui? Des doctrines, que dis-je, UNE doctrine à suivre! celle de la gestion du viticulteur du Languedoc par un tchèque, le tout appuyé par de grands politiciens n’ayant pas plus le temps d’assister aux assemblées que de s’occuper de leurs électeurs!!
    tout simplement triste!

  10. Ces gens ne retiennent aucune leçon: lorsqu’on bricole dans/sur le dos du peuple, celui-ci se venge.

  11. Là où je suis d’accord avec ce monsieur, c’est qu’effectivement les mouvements nationalistes sont dangereux pour l’Europe telle qu’il la voit. En effet il est dangereux pour ce système diabolique que la population dans plusieurs états se rebelle contre le diktat de la commission. Je suis toujours impressionné par le culot des européistes dans leurs déclarations. Après nous avoir imposé un traité dans lequel notre souveraineté se dilue il ose encore dire que les états peuvent garantir leurs intérêts nationaux. Où est la cohérence ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services