Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Barack Obama méprise la Marche pour la vie

Alors que plus de 200 000 personnes ont marché aujourd'hui pour la vie dans la capitale américaine, le président américain Barack Obama a affirmé :

"Je reste déterminé à protéger la liberté des femmes de choisir […] [Ce 36ème anniversaire de la légalisation de l'avortement] nous rappelle que cette décision non seulement protège la santé des femmes et la liberté de reproduction, mais symbolise un principe plus large: que le gouvernement n'a pas à se mêler des affaires de famille les plus intimes".

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Donc si un enfant est maltraité , l’état n’a pas à se mêler des affaires de famille les plus intimes ?

  2. Au lieu de pérorer sur la “liberté des femmes”, ce petit monsieur ferait mieux de s’occuper de ça :
    http://www.challenges.fr/actualites/monde/20090120.CHA0198/la_societe_generale_predit_une_annee_effroyable.html
    La Société Générale prédit une année “effroyable”
    Dans une étude diffusée à ses grands clients, la banque évoque une “dépression” aux Etats-Unis et un risque de “chaos” en Chine, un pays qui pourrait “imploser”.
    * La note de la Société Générale
    “LE moment est venu de se désengager. Réduction de notre exposition aux actions et préparation à la débâcle. Une dépression semble probable aux Etats-Unis, tandis que l’implosion de la Chine en 2009 pourrait être terrible.” C’est ainsi que commence une note d’une dizaine de pages diffusée le 15 janvier auprès des grands clients institutionnels de la Société Générale.

  3. “la liberté de reproduction”, comme cela est charmant… on croirait qu’on parle d’un vulgaire cheptel bovin…

  4. En toute humilité, je me pose une question:
    comment peut-on dire croire en Dieu, poser sa main sur la Bible, et ne pas faire ce que Dieu nous demande, notamment de respecter la vie, si chère à Ses yeux ?
    Puisque nous serons jugés sur nos actes, nous prenons conscience alors l’importance que peut avoir notre vote devant les urnes, et les conséquences de celui-ci.
    Prions pour la conversion des âmes.

  5. La réaction d’Obama était évidente et déjà à prévoir.
    C’est un président “pro-avortement”.
    Malheureusement.
    Ce qui ne laisse rien présager de bon pour les USA.

  6. Et que pensent leur deux enfants de cela ?
    Papa, dans ton âme et conscience, aurais-tu laisser maman nous avortés si elle l’avait souhaité et brandi son droit de le faire en ignorant ta présence et ta conscience ?
    Papa, Dieu…aurait-il été d’accord que tu n’intervienne pas pour sauver ce qu’Il crée?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services