Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Banlieues : des médiateurs de bus prennent parti pour les voyous

Tout a commencé par une bagarre qui a éclaté entre des jeunes filles. Selon les policiers venus mettre fin à la rixe, «c’est au moment de l’interpellation que les agents de police ont été pris à partie, trois de nos collègues sont blessés ». Il y avait 2 jeunes agents de médiation de la société Veolia Transports.

"Les deux médiateurs se sont opposés physiquement à l’interpellation des belligérants et ont insulté les fonctionnaires".

L’un des médiateurs fait partie des six personnes placées en garde à vue. Il se pourrait que le deuxième fasse l’objet d’une procédure similaire. Des collègues des deux médiateurs contestent cette version.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Dans la novlangue, un médiateur est un voyou qui a officiellement la fonction de porte-parole…
    Alors, rien d’étonnant…

  2. A l’école, le médiateur, c’est le grand frère.
    Le problème, c’est que nous avons confirmation de deux choses :
    – ces banlieues sont tenues par des “services d’ordre” non officiels, qu’ils relèvent de systèmes mafieux, ou de milices privées, et quand la vraie police intervient, cela crée des tensions, des incidents…
    – quand la police saisit de la drogue, des sommes d’argent…les représailles sont immédiates.Les bus sont attaqués, brûlent (valeur d’un bus, comparée aux sommes saisies ?).
    Et qui souffre dans cette situation ? Les gens modestes, qui doivent prendre les transports pour se déplacer.J’ai vu à la télévision, dans une émission de Guillaume Durand, un chauffeur de bus de Tremblay en France, qui appelait au calme, et, surtout, disait qu’il fallait s’occuper des enfants et les éduquer, dès la maternelle.Il parlait d’or, mais sera-t-il écouté ?

  3. Le médiateur est le voyou qui a reçu l’onction ripoublicaine du système.
    Quant à ce que décrit Lama12 c’est OK 5/5.
    Je redemande quand l’Etat reprend-il les affaires en mains. Je sais que Monsieur Lambert sait comment. Pas besoin de journalistes, de politiciens et de voyou patenté. Non. Une volonté déterminée, des moyens en place, le personnel entrainé et discipliné, la mise en oeuvre du plan d’action coûte que coûte ==> le succès à reproduire dans TOUS les cas.
    Je rebaisse la tête et regarde la terre de mon champ qui attend.
    J’attends.

  4. Ah, les subtilités de la ponctuation française…
    “Il y avait deux jeunes agents de médiation de la société Veolia Transports” ?
    Ou bien : “Il y avait deux jeunes, agents de médiation de la société Veolia Transports” ?
    C’est marrant comme une virgule peut changer le sens d’une phrase…

  5. à Robert Marchenoir : c’est vrai que souvent une virgule peut changer les choses, mais là, franchement, je ne vois pas.

  6. Des médiateurs dans les bus ? on est vraiment dans un pays de fous. Où allons nous à ce rythme. C’est plus que désespéré

  7. A supposer que les médiateurs sont utiles, les prendre parmi la population étrangère ennemie, c’est comme intégrer la Cinquième Colonne dans l’armée. (Au fait c’est exactement ce qui se passe actuellement).

  8. Il y a aussi des “agents de médiation” dans certains trains de banlieue.
    Parfois, on se demande s’il n’y a pas plus de passagers “agents” (de contrôle, de police, de sécurité, de médiation) que de passagers “usagers”. C’est éventuellement rassurant (mais quel coût pour quelle efficacité?).

  9. A Marie :
    Dans la première phrase, “jeune” est un adjectif, relatif à “agents de médiation”. C’étaient des agents de médiation. Ils étaient jeunes.
    Dans le seconde phrase, “jeune” est un nom. “Un jeune”, dans la novlangue de 2010, ce n’est pas le contraire d’un vieux : c’est un Maghrébin ou un Noir, en général peu respectueux de la loi et des Français de souche, en général jeune (mais il y a des “jeunes” de trente ans).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!