Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Bangladesh : des missions catholiques sous protection

Lu sur le site de l'AED :

"Les tensions persistantes au Bangladesh sont de plus en plus inquiétantes. « Dans
le diocèse de Dinajpur, au nord-ouest du pays, des catholiques ont été
attaqués à plusieurs reprises par des groupes musulmans
», confirme
Véronique Vogel, responsable des projets de l’AED en Asie. Selon
l’évêque de Dinajpur, Mgr Sebastian Tudu, une mission dans la localité
de Bulakipur est placée sous la protection d’une trentaine de policiers.

« Ce qui est très grave, c’est que
dans les trois villages qui ont subi des attaques, il n’y a plus
d’hommes à la maison. Beaucoup de femmes et d’enfants souffrent et
vivent dans la terreur
», écrit l’évêque.

À ce sujet, Véronique Vogel poursuit : « Cela fait des mois que
des groupes militants du Bangladesh affichent une forte affluence de
nouvelles recrues. C’est une évolution extrêmement inquiétante. Il y a
quelques mois, ce sont les bouddhistes qui avaient été attaqués,
maintenant, c’est au tour des chrétiens. Ces attaques sont motivées par
des mobiles religieux, mais aussi politiques.
»

Pour expliquer les raisons à l’origine des tensions, Véronique Vogel explique : « Les
terrains par exemple sont une ressource très rare au Bangladesh.
Certains groupes font alors parfois pression sur les gens simples pour
s’approprier leurs terres
. Si ces propriétaires appartiennent en plus à
une autre communauté religieuse, l’affaire dégénère rapidement en
conflit politico-religieux. Le Bangladesh est une véritable poudrière,
un pays très pauvre avec d’énormes problèmes sociaux.
»

Début juin, le séminaire catholique de
Dinajpur a été assailli par des musulmans
. Ils ont pénétré dans le
bâtiment, l’ont dévasté et ont attaqué les 25 séminaristes sur place. Le
diocèse a porté plainte. Les candidats au sacerdoce ont été
provisoirement hébergés à un autre endroit. La raison de cette attaque
réside probablement dans une dispute entre des familles musulmanes et
chrétiennes d’un village voisin. Il semblerait qu’un groupe de musulmans
se soit ensuite rendu au séminaire."

Partager cet article

1 commentaire

  1. Le Bangladesh c’est 90% de muzzs probablement .Et comme d’habitude les agresseurs contre les bouddhistes et chrétiens sont les muzzs .
    Il paraitqu’en Inde depuis quelques années les hindouistes attaquent aussi les minuscules minorités chrétiennes . On se demande pourquoi ….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services