Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Balades dans le «Paris arabe historique»

L’Institut du Monde Arabe a inauguré un "parcours", rive gauche à Paris, destiné à "suivre les traces d’une présence arabe active à Paris", "de la Mosquée de Paris au Collège de France et à la Sorbonne, en passant par l’Eglise – de rite melkite – Saint Julien Le Pauvre, plusieurs librairies et imprimeries arabes, pour finir… à l’Institut du monde arabe."

Le Ministre du Tourisme, présent à l’inauguration, estime que

« les touristes arabes de Paris qu’ils viennent du Proche-Orient ou d’Afrique du Nord seront certainement très intéressés de voir la trace de la présence intellectuelle et spirituelle de leurs ancêtres ».

RFI ne manque pas de calomnier l’Occident chrétien à cette occasion :

[L]a Sorbonne, premier Collège (à l’origine, « maison d’étudiants ») fondé dans le quartier de l’Université en 1257 est un nom qui éveille tout un passé de gloire intellectuelle : or, ce théâtre des « disputes » philosophiques qui firent de Paris la capitale intellectuelle de l’Europe n’est pas sans lien avec le monde arabe. Dès le Moyen-Age, au XIe siècle, des religieux et des érudits du monde arabe (Avicenne, au XIe siècle, puis Averroès -Ibn Rushd- au XIIIe siècle) ont contribué à sortir l’Occident de l’obscurantisme dans lequel il était plongé, en l’ouvrant aux philosophes grecs et aux traductions d’Aristote.

C’est vraiment à se demander, alors, pourquoi la Sorbonne a été bâtie chez nous et pas chez eux. Peut-être, par exemple, parce que le fameux Averroès fut interdit chez lui pour hétérodoxie.

Suspecté d’hérésie, il n’aura pas de postérité en terre d’Islam. L’œuvre d’Averroès sera sauvée par les traducteurs juifs. Elle passera par les Juifs de Catalogne et d’Occitanie dans la scholastique latine.

Henri Védas

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il est nécessaire de SOULIGNER qu’arabes et musulmans ne sont pas synonymes; c’est la tendance actuelle quiu veut qu’on les confonde.
    Le monde arabe n’est pas uni; le monde musulman l’est à peine plus.
    PAr exemple, allez dire à un libanais qu’il n’est pas arabe car pas musulman. Le monde arabe existait avant l’Islam.
    Mais vous savez tout ça.

  2. Il faudrait peut-être aussi après avoir parlé des musulmans et des juifs…, des moines copistes ! Car c’est quand même grâce à eux et aux intellectuels catholiques en général et non aux juifs ou aux musulmans que l’héritage intellectuel gréco-romain nous a été transmis et que l’Occident a été ce qu’il a été. C’est encore à Byzance que les intellectuels de l’antiquitié se sont réfugiés suite à la conquête arabe et c’est en Italie qu’ils finirent après la conquête turque du XIVe s. au XVe qui vit la chute de Constantinople dans les conditions que l’on sait…, musulmans qui réduisaient l’empire byzantin au file des années à la pointe de l’épée. Voilà un pavé dans la mare de l’historiquement correct. C’est malheureux parce qu’on assiste à un fantastique travail de manipulation intellectuelle et de subversion-propagande pour déraciner encore un peu plus les pauvres occidentaux et les français en particuliers de leur héritage chrétien et de leur patrimoine intellectuel. Je prie Dieu que ce reniement soit éphémère, qu’il se termine par un retour à nos traditions de foi et d’honneur. Que si nous devons être jugés, que cela soit rapidement. Que la France apostate Seigneur passe en jugement devant votre face !

  3. AAAAHHHHH!!!! Je m’étrangle!!! St Albert le Grand et son disciple St Thomas d’Aquin, venez au secours de notre ignardise….
    Et vous tous les grands maitres du Moyen Age, siècle le plus lumineux de notre pauvre histoire occidentale….
    Et vous Socrate, Platon Aristote, qui surement êtes aussi au Ciel, venez tancer de votre parole de feu les imbéciles qui nous baratinent…

  4. ingomer a réagi plus vite que moi, mon commentaire concerne le post et pas sa réaction, bien sur.

  5. @ Raymond Cesar : ne dites surtout pas à un libanais qu’il est arabe…
    Le monde arabe originel se limite… à l’arabie. Le reste n’est que le fruit d’envahissement. Envahissement des peuples sémites, berbères, kabyles, égyptiens, Phéniciens, kurdes, etc.
    Quant aux ‘pires’ islamistes, les iraniens, ils n’ont rien d’arabes. Ils sont même très racistes vis-à-vis des arabes. Ce sont des Perses.
    Ces nuances ont leur importance.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services