Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

Bakir Izetbegovic, le musulman « modéré » pro-Turc

B Bakir Izetbegovic, qualifié par toute la presse de musulman "modéré", est arrivé en tête des suffrages pour le poste de représentant musulman à la présidence collégiale de Bosnie-Herzégovine, dimanche dernier. La présidence collégiale bosnienne se compose de trois représentants, un Musulman, un Serbe et un Croate.

Mercredi, évoquant la Turquie comme "un grand frère puissant et sage", Bakir Izetbegovica a souhaité que ce pays poursuive son influence dans les Balkans.

Partager cet article

3 commentaires

  1. « Un musulman, un Serbe et un Croate ».
    Vous avez voulu dire un bosniaque, un serbe et un croate ou un musulman, un chrétien et un Xxxxx non ?

  2. Ce Monsieur est le fils du défunt Alija Izetbegovic, premier président de la Bosnie-Herzégovine indépendante, lui aussi « grand modéré » dans la presse occidentale, en réalité véritable islamiste, auteur de la Déclaration islamique dans les années 70, soutenu par la Turquie et l’Iran au moment de la guerre d’ex-Yougoslavie (il fut aussi aidé par les États-Unis, la CEE et le lobby pro-croate du Vatican… mais ça, on oublie de le rappeler).

  3. Est ce qu’on peut supposer que ses ancêtres sont devenus musulmans par la force…ou par la collaboration avec l’ennemi, les autres étant morts martyrs? Si la réponse est oui (précaution d’usage même si les Balkans ne sont pas devenus ottomans et musulmans par hasard et génération spontanée
    En attendant et même si l’on ne peut prédire le futur, l’on peut relire l’Histoire des Balkans, avant qu’elle ne devienne interdite.

Publier une réponse