Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Baisse des impôts : les mensonges de Chirac

Les Contribuables associés font remarquer qu’en matière d’impôt, le président de la République a doublement menti lors de son allocution du 14 juillet. Répondant à une question sur les baisses de l’impôt sur le revenu réalisées pendant son quinquennat, il a déclaré :

"J’avais dit : on fera 30% ; on en a fait 17%."

Les deux chiffres sont faux : le 27 février 2002, à Saint-Cyr-sur-Loire, le président avait promis de baisser les impôts d’un tiers en 5 ans, ce qui fait évidemment 33,3% et non 30% ; et la réalisation sera de 11,6% et non de 17%.

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. C’est vrai qu’avec ce Monsieur, nous ne sommes plus à un mensonge près.
    On pourrait presque en faire une anthologie et les publier dans la Pléiade : “Jacques Chirac, Mensonges, reniements, perles et calembredaines”.
    Bon, après, faudrait les vendre, et là, c’est autre chose…

  2. En 1995, Jacques Chirac a été élu président de la République sur le thème de la fracture sociale. Il déclarait vouloir la réduire.
    L’une des premières mesures de son premier mandat présidentiel a été d’augmenter le taux moyen de TVA (impôt payé par tous, y compris les plus démunis à la différence de l’impôt sur le revenu payé par environ la moitié des Français [ceux qui ont les revenus les plus importants])en le faisant passer de 18,6% à 20,6% : augmentation d’un peu plus de 10%.
    La baisse des impôts sur le revenu, pour les plus riches, et l’augmentation de la TVA pour tous (mais qui pèse davantage sur les revenus des moins riches) : cela conduit à accroître la fracture sociale.

  3. L’impôt sur le revenu comme l’ISF sont des impôts démagogiques.

  4. Oui mais avec ces impots c’est une emigration de capitaux et de grandes familles Francaises qui fuient à l’étranger et qui du coup… ne paieront plus d’impots.
    Le remède est pire que le mal…

  5. Loin de moi l’idée de défendre notre pantin national, mais … 30% … 1/3 … ne pinailleriez vous pas quelque peu ?
    []Comme “opposition”, peut etre y-a-t-il plus constructif que de jouer sur des chiffres, qui de toute facon sont inévaluable.
    On pourrait corréler ca à la baisse du chômage (qui à dit “ouh la vaste blague” ?!)
    Si il y a moins de chomeur, il n’y a pas pour autant d’actif, mais c’est tout simplement que les chômeurs d’hier sont les retraités d’aujourd’hui 😉
    les chiffres … les chiffres …
    Vince

  6. Chirac ? mentir ? Noooooooooon, ça ne lui ressemble pas pourtant…

  7. @Carthage
    Non Monsieur l’impôt sur le revenu (« IR ») ne frappe pas les français plus riches… J’ai travaillé quelques années avec des gestionnaires de patrimoine de la place de Genève qui gérent les comptes de multitudes de francais fortunés… Sachez que ces “banquiers suisses” vont jusqu’a organiser de l’évasion fiscale (on appelle cela de «l’optimisation fiscale ») de leurs clients via le montage sui-generis de société offshore a Jersey, ou aux Bermudes, en toute légalité… Non l’IR accable principalement salariés du privé qui sont fliqués de tous cotés, n’ont le droit a aucune prestation sociale car « trop riches », et ont juste le droit de fermer leur gu**** et payer ! En plus ces classes moyennes n’ont pas la cuture du lobbying… Les classes moyennes sont les vaches à lait du racket d’Etat !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services