Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Baisse des retraites pour les familles nombreuses

 

Partager cet article

7 commentaires

  1. Il fallait s’y attendre.
    Il y a fort à parier que ceci se fera sans la moindre résistance des familles nombreuses qui, désolé de l’affirmer, dans leur grande majorité se laissent toujours tondre sans réagir.
    Et pourtant, sur quoi repose le régime de répartition actuel ?
    Sur deux piliers fondamentaux:
    – Un nombre suffisant de cotisants avec une durée de travail et un niveau de cotisation suffisant (La crise actuelle n’aide pas ).
    – Les familles nombreuses qui au prix de grands sacrifices enfantent les futurs cotisants qui seront chargés de payer les retraites de la génération précédente qui elle, dans son écrasante majorité, aura élevé un cochon d’inde.
    Le régime des retraites se porte mal ?
    Pas de souci, pour régler le problème on va saigner les familles nombreuses en leur supprimant leur ” avantage”. ( Je voudrais qu’on me démontre où est l’avantage )
    C’est vrai quoi ! cette bande de nantis qui plus est majoritairement Catho ( L’ immigration représente un problème agravant), ça les fera peut-être réfléchir avant de pondre un enfant qui va de plus polluer la planète ! ( Pensée du sieur Attali )
    Voilà où nous sommes tombés…
    Dans un avenir très proche on constatera que seul les gens riches se paieront le luxe d’un enfant et, peut-être encore pour un temps, les cathos….s’ils acceptent enfin de se révolter, ce dont je doute fortement car ça n’est vraiment pas dans leur “culture”….
    Les carottes sont cuites.

  2. Je ne me lassserai pas de répéter que cette majoration de la retraite des cadres, n’est plus servie qu’à 80 % (d’où les 24 % dont parle le journaliste – avant la réforme Balladur de 1993, c’était 30 %).
    J’espère que le bon sens l’emportera, et que ce vol des cadres retraités, ou futurs retraités, en restera là.

  3. C’est vrai qu’il faudrait vraiment se révolter (avant d’être complètement “exterminés”) mais individuellement, que peut-on faire ? Il faudrait un rassemblement massif de tous les catholiques et cela ne s’est encore jamais vu malheureusement…

  4. @ Fleur de Lys :
    C’est pourquoi je dis que les carottes sont cuites.
    Nos ennemis eux savent se rassembler massivement, pénétrer les réseaux médiatiques et d’influence pour lutter.
    Chez nous, on ne mobilise qu’une infime minorité, et il ne faut pas compter sur la plupart des évêques et prêtres en France pour sonner le rassemblement !

  5. Ce qui reste de la politique familiale en France est devenue stupide, inefficace et démagogique : son seul but étant d’aider les mères à rester au travail, forcement on aide plus spécifiquement les familles nombreuses.
    Le plus stupide est d’avoir étendu les aides au deuxième puis au premier enfant. Or les démographes disent qu’il n’y a jamais eu aussi peu de femmes sans enfant en France, d’où le taux de natalité moins mauvais qu’ailleurs. Mais comme elles s’arrêtent à deux qui est devenu le modèle familial imposé, on atteint pas le taux de renouvellement des génération. Ca ne sert donc à rien de vouloir aider les femmes à avoir les enfants que de toute façon elles auront.
    Ce qui compte pour augmenter le taux natalité c’est uniquement le nombre de familles nombreuses qui lui a chuté. Dans une optique démographique ce sont elles qu’il faudrait aider en priorité. CQFD…
    Mais ce n’est pas l’objectif de nos politiciens actuels qui n’ont que des visée démagogiques : il vaut mieux contenter le plus grand nombre !

  6. C’est vrai que les carottes sont un peu cuites.
    En attendant , il est possible de faire le jeu du système.
    Les mères de familles nombreuses diplomées et plus ou moins cadres, ont financièrement tout interêt à travailler , à plein temps surtout, et à faire garder leur enfants par une assistante maternelle.
    Economiquement ça coute un maximum à l’état, qui n’a pas prévu le dispositif pour les familles nombreuses (ça se saurait) mais qui est bien obligé de suivre , en payant les charges de l’assistante maternelle , vous donnant des allocations que vous ‘navez pas sinon, et vous ouvre un crédit d’impot proportionnel à la partie qui vous reste à charge.
    Il ne pas hésiter à payer généreusement l’assistante maternelle, c’est bien pour elle, et vous en récupererez une bonne partie en fin d’année. Pensez que vous pouvez déclarer et salarier une de vos amies sans emploi, c’est tout bénéfice pour tous le monde.
    A partir de 3 enfants gardés vous commencez à être gagnant financièrement. Avec 4,5 ou 6 enfants de moins de 8 ans chez la même assistante maternelle, vous êtes exonérés des charges pour TOUS du moment que l’un d’entre eux à moins de 6 ans.
    Je ne rentre pas du ici dans les considérations affectives qui sont certes plus importantes.
    Mais la paupérisation des familles nombreuses est une vraie réalité, et , l’Evangile n’exige pas de nous que nous fassions tondre tout le temps.

  7. Les “carottes ne seront cuites” que lorsque tout le monde tiendra ce langage défaitiste. Nous avons des AFC, nous avons les UDAF, nous avons l’UNAF et nous avons les élections en 2012. Les familles représentent beaucoup de monde et Internet étant notre dernière fenêtre de liberté, il faut transmettre ce message à tour de bras et écrire à nos députés qui se mioquent de tout …sauf de leur réélection.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]