Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Bagarre dans une église bordelaise

Bagarre dans une église bordelaise

Valeurs Actuelles relate pas moins de six agressions, parfois ultra-violentes, en deux jours à Bordeaux. Parmi lesquelles une bagarre à l’église :

Quai Richelieu, 6h15. La vitrine touristique bordelaise, dont les façades hausmaniennes font la réputation, est encore entachée de sang. Un homme de 24 ans se fait ouvrir le crâne, avec un tesson de bouteille, tandis que son ami, de 31 ans, est roué de coups, dans des circonstances encore obscures. La police interpelle rapidement deux individus de 20 et 23 ans, porteurs d’un couteau à cran d’arrêt et d’une bombe lacrymogène. Réveil encore anxiogène, ce dimanche, quand les bordelais apprennent, sur les réseaux sociaux, la fantasque agression survenue dans une église. La première du genre, la sixième et dernière du week-end, décidément banal.

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, refuse d’armer la police municipale, ni d’étendre la vidéosurveillance. Les sauvages peuvent continuer à s’en donner à coeur-joie.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Je rappelle l’objectif d’Alain Juppé : l’ « identité heureuse ». Mais elle ne semble profiter qu’à une catégorie de personnes.

  2. C’est un maire ou un charlot, encore une pas tèque

  3. les agressions au couteau deviennent quotidienne et les zélites politiques ou journaleux ne s’en offusquent pas !

Publier une réponse