Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

BAC 2006 : les sujets de philosophie

Parmi les sujets de ce matin, une mention spéciale pour l’un des sujets de la série ES :

"Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?"

Mais la vérité n’est-elle pas une condition du bonheur ?…

Vous avez 4 heures.

D’autres sujets ici.

Michel Janva

Partager cet article

8 commentaires

  1. Vous donnez la conclusion du sujet sans avoir à passer par tous les “raisonnements” intermediaires que le pauvre terminale d’ES devra rédiger. Personnellement, ce matin j’ai traité ce sujet : “Peut-on juger objectivement la valeur d’une culture ?”, la difficulté etant de ne pas tomber dans un relativisme simple a defendre…

  2. Que signifie objectivement ?…

  3. Tiens, encore de la “philo-télé”…
    décidement …

  4. Autre dissertation donnée ce lundi matin en ES (série économique et sociale) : “Une culture peut-elle être porteuse de valeurs universelles ?”

  5. Peut-on laisser une question sans réponse ?
    Objectivité : qualité de ce qui est objectif, absence de parti pris.
    En philosophie : rationalité, qualité propre à certains énoncés scientifiques.

  6. Peut-on être objectif ?…

  7. Je ne pense pas qu’un humain puisse être objectif.
    Et heureusement !! Il faudrait pour cela une personne dénuée de tout sentiment, toute conviction, toute croyance, toute foi, tout désir, toute imagination même (c’est souvent souvent notre imagination qui nous rend très subjectif dans nos propos) …
    En allant plus loin on peut même dire que l’on ne peut être objectif que si l’on est capable de ne pas donner son avis mais simplement de dire La Vérité … Pourvu qu’aucun homme n’y parvienne (du moins je le pense : c’est subjectif !)
    Il ne reste plus qu’à faire 10 pages pour pouvoir (re-)passer notre baccalauréat, beaucoup plus pour un doctorat … et environ 100 pour faire un best-seller de philosophie de mauvaise qualité (il y en a plein en librairie).
    JB

  8. Pas d’accord avec vous. La Vérité n’est pas vraiment confortable, aussi n’est-elle pas un gage de bonheur.
    Bon, on peut aussi disserter trois heures sur ce qu’est le bonheur… Pour ma part, je ne me dis pas “heureux” d’être dans le Vrai. Ce serait une insulte au sentiment de la Vérité, bien plus haut que les considération du “bonheur”. Tant pis pour les “Bienheureux” !
    🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services