Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

AZF : Valeurs actuelles persiste

Le rapport final des experts dans l’enquête sur l’explosion du 21 septembre 2001 a été rendu public cette semaine. La thèse qu’il présente ne convainc toujours pas Valeurs actuelles, qui mène depuis des années une contre-enquête fondée sur l’hypothèse des deux explosions qu’on semble bien entendre dans cet enregistrement audio.

VA soupçonne qu’une première explosion, sur le site de la Société Nationale des Poudres et Explosifs, aurait entraîné celle, meurtrière, sur le site de Total.

Dans un éditorial (version papier), Gérard Gachet, avoue trouver "étrange" que son journal se trouve "si seul pour continuer l’enquête" sur la catastrophe, "à une époque où l’on met volontiers en avant le ‘journalisme d’investigation’ ".

Sans même juger du bien-fondé de la thèse du magazine, on a envie d’aller plus loin que Gérard Gachet : non seulement la majorité de la presse n’enquête pas avec beaucoup d’ardeur, mais elle dresse un mur de silence autour des démonstrations de Valeurs actuelles. Alors qu’elle les reprendrait sans doute goulûment si elles venaient du premier Karl Zéro venu…

Henri Védas

Partager cet article

11 commentaires

  1. Le Figaro a egalement fait un article recent sur la disparition de nombreux objets sur le site après l explosion, (jusqu a ouvrage de 1 tonne !) alors que l acces etait reservé. De meme des pieces a conviction qui se retrouvent échangées par d autres.
    Je suis vraiment pas un parano, mais la j avoue qu il y a un truc qui m’échappe…
    Max le fou

  2. Depuis le début, tout porte à croire qu’il s’agit d’un attentat islamique car trop de détails ont été apporté: ce musulman qui a été retrouvé mort dans les décombres, vétus d’une double couche de sous vêtements (comme le préconise l’islam avant de rejoindre les vierges dans le paradis du père momo), ce même musulman qui avait agressé un routier qui arborait un drapeau US dans sa cabine, la double détonnation, l’empressement des enquêteur qui ont casiment d’office écarté (officiellement) la piste terroriste, l’en^quête qui a trainé des années et qui rapportait à chaque fois “on est sur à 99% que c’est un accident” (et les 1% alors?)etc…
    C’est un attentat dissimulé, comme tant d’autre, afin de ne pas effrayé le bon peuple français sur la réalité de l’islam totalitaire en france. Et un jour, quand tout le monde aura “presque oublié le 11/09 et Toulouse, cela ressortira dans une émission du genre “faites entrer l’accsuer” et on dira enfin la vérité au peuple…mais ce dernier s’en fouttra car les années auront passé…

  3. Le lendemain de l’explosion, le journal local (j’habitais la région de Tlse) affichait pleine page le portrait d’un travailleur (immigré) mort ds l’explosion & son message d’adieu — devrais-je dire de rdv au paradis d’Allah– avec tt le rituel & ses complicités (2 potes se sont fait porter pâle 1/2 hre avant le boum). Dès 13h, le procureur en charge de l’enquête affirmait qu’il était certain que ce n’était pas un attentat islamiste. Rapide & efficace!!!

  4. Ne soyons pas parano mais les archives du Midi Libre (journal qui développa la thèse de l’attentat) sont indisponibles ces jours-ci…

  5. Mille mercis pour ce document très éloquent…Voilà du bon blog.

  6. “Je ne veux pas entendre parler d’un attentat”, Jacques Chirac, 21 septembre 2001.
    Il est clair que la vérité sur AZF, à savoir un attentat islamiste, éclatera un jour… Mais combien de temps faudra-t-il ?

  7. “2 potes se sont fait porter pâle 1/2 hre avant le boum” – laetitiademahlreich
    Mes potes, ce sont ceux qui restent avec moi en première ligne. Ceux qui se tirent 1/2 heure avant le patacaisse, j’appelle ça… euh… au fait, ça ne vous rappelle pas le “suicide collectif” du temple solaire ? Mais que fait l’UNADFI ?

  8. Oups ! J’ai oublié de signer le commentaire précédent.

  9. Il existe un excellent dossier sur les ammonitrates, mis en ligne par la Société Française de Chimie, qui jouit d’une reputation excellente (j’ai d’ailleurs utilisé ce site pour réviser un concours auxquel je suis arrivé premier) : allez sur le site de la SFC, cliqez sur “dossier” puis “nitrate d’ammonium” : c’est assez long mais passionant (enfin, si on aime la chimie)et très clair : le nitrate d’ammonium n’explose pas tout seul (en résume).

  10. Non seulement nitrate d’ammonium n’explose pas tout seul, mais en déverser ne serait-ce que quelques grammes rameute tout le monde à 1 km à la ronde : c’est une horreur tellement ça pue !

  11. Non, l’ammonitrate ne sent iren, c’est les produits chlorés pour piscine qui sentent mauvais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services