Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Aymeric Chauprade, un agent russe ?

C'est l'une des questions posées par Claude Askolovitch au député FN au Parlement européen. Parmi les autres sujets, la chute du Mur de Berlin, l'affaire Juncker, le rôle de la France, l'islam en France… :

Partager cet article

27 commentaires

  1. Je ne pourrait jamais rester calme face à de pareils monuments de mauvaise foi:
    “Êtes-vous un agent russe?”
    “(…) les français de souche comme vous et moi (…)”
    Respect à Aymeric Chauprade pour rester imperturbable!

  2. Est ce que l’on dit que vous êtes un agent Américain si vous aimez les USA. Un agent Chinois si vous aimez la Chine. Non , alors la question posée à sens unique montre la parfaite mauvaise foi de ce journaliste, de son manque total d’esprit critique et son absence d’objectivité.
    Bravo à M CHAUPRADE.

  3. Et Claude Askolovitch, de quel pays est-il un agent ?

  4. Et aucun respect pour le journaleux qui fait les questions et les réponses, subterfuge bien connu de ce genre de désinformateur…

  5. Askolovitch est lui ,agent du pays des têtes à claques ! insupportable ,prétentieux, mêlant selon les paroles d’Audiard …”le loukoum et la cigue” …posant des questions et apportant des réponses en simultané ,monopolisant le temps de parole faisant du soit-disant dialogue un monologue : ce “journaleux” est le type même de l’héritier de la Pravda !!!

  6. Aymeric Chauprade est d’une lucidité remarquable. Notre député FN est une référence en géostratégie, qui laisse le piteux Askolovitch mille lieux sous terre.

  7. inconditionnel d’Aymeric CHAUPRADE, auparavant injustement traité lorsqu’il enseignait à l’ex-Ecole-de-Guerre (devenue collège Interarmées de Défense) par le minable Hervé MORIN et le journaleux Jean Guisnel….je le félicite pour son calme en face de tous ces journaleux qui ne valent RIEN !
    Un peu de crainte quand même pour Aymeric CHAUPRADE, le FN ayant la mauvaise habitude de maltraiter ses “POINTURES”….voir les précédents avec Bruno MEGRET, Karl LANG…etc, il y a un problème dans cette famille….

  8. Je n’en sais rien mais ….. en 2014 il vaut mieux être un agent de Poutine qu’un agent du mondialisme athée et de la FM euthanasienne et avorteuse comme le sont Sarkozy et Hollande !

  9. Je soutiens Aymeric Chauprade sur le choix de s’attaquer au mahométisme !

  10. Claude Askolovitch (journaliste de beIN SPORTS), agent du très démocratique Qatar ?

  11. Désolant de voir une personne aussi remarquable qu’Aymeric Chauprade se laisser entraîner à parler de République Française et de “valeurs” de cette république en lieu et place de la France…
    On avait noté depuis longtemps cette dérive chez Marine Le Pen, mais je ne pensais pas que Monsieur Chauprade s’abaisserait à cette torsion du langage…

  12. @ Theo: Aymeric Chauprade est effectivement une pointure, qui conseille Marine Le Pen depuis plusieurs années déjà.
    Sur vos craintes, si Mégret en était une aussi, c’est a contrario lui-même qui avait choisi, en 1998, de mettre Jean-Marie Le Pen en minorité au Conseil National du Front et qui l’a ensuite quitté en tentant de former le FN-MR puis le MNR.
    Quant à Carl Lang, je ne vois en revanche pas en quoi il aurait été une pointure. Et là encore, c’est lui a claqué la porte…
    Pour ma part, j’essayerai de convier Aymeric Chauprade dans notre région lorsqu’il sera un peu disponible, et je sais que nous nous régalerons tous de l’entendre.

  13. Chapeau à Aymeric CHAUPRADE pour avoir supporté avec tant de calme et d’à propos les énormités et les manipulations de ce journaliste répugnant.
    Mais je me demande à quoi sert pour des patriotes, ou tout simplement des gens ne partageant ps la vision médiatique de participer à ce genre d’émissions dont on sait pertinemment que les journalistes, intervieweurs, et parfois même les cadreurs font tout pour descendre l’interviewé, ne respectent aucune règles de courtoisie, où les jeux sont pipés d’avance … ?

  14. Bonne question. Aymeric Chauprade est à l’évidence un agent d’influence russe, si les mots ont un sens, à l’instar d’innombrables personnalités occidentales sous le règne soviétique. C’est exactement le même processus.
    Hier, elles étaient suscitées par le KGB, et aujourd’hui… aussi. Seul le nom a changé.
    Comment appelle-t-on quelqu’un qui ose se rendre en Crimée après le coup d’Etat militaire russe, à l’invitation des autorités d’occupation, en tant que pseudo-observateur du faux référendum sur la sécession, alors que les circonstances mêmes de son organisation montraient que le vote ne pouvait pas être libre ?
    Comment appelle-t-on quelqu’un qui, non content de se mettre au service d’un tyran étranger, est trop paresseux, même, pour faire semblant d’accomplir consciencieusement sa fonction revendiquée d’observateur international, et prétend rendre compte de l’honnêteté du scrutin, au micro d’une radio de propagande du Kremlin, assis à la terrasse d’un café, en plein après-midi, alors que le vote n’est pas encore terminé ?
    Observateur international de scrutin, ce n’est pas une fonction honorifique à mettre sur un CV, comme le semble le penser le “géopoliticien” Chauprade : c’est un vrai travail, rigoureux, minutieux, qui ne consiste pas à jouer les touristes quelques heures dans les bureaux de vote, puis à faire le guignol à la radio. C’est une fonction qui obéit à une méthodologie.
    En l’occurrence, se porter garant de la liberté et de l’honnêteté d’un scrutin sans avoir assisté au dépouillement, c’est évidemment se moquer du monde. Cela prouve que l’équipe “d’observateurs internationaux” recrutée par Poutine était aussi frauduleuse que son référendum, et que ses assurances d’après lesquelles l’armée russe n’avait pas envahi la Crimée. Assurances qu’il a lui-même démenties par la suite, à l’instar d’un vulgaire Jean-Pierre Jouyet.
    Autre agent d’influence russe, dont on a beaucoup moins parlé, le député européen Front national Jean-Luc Schaffhauser, qui a, lui, accepté de servir de marionnette au Kremlin en tant qu’ “observateur international” d’un scrutin encore moins libre et moins représentatif que celui de Crimée, si c’est possible : celui du Donbass, condamné par l’ONU et mené en violation des accords de Minsk, ce qui montre le crédit qu’il faut accorder à la parole de Poutine.
    Le député mariniste s’est retrouvé au sein d’un équipe européenne hétéroclite composée aussi bien de communistes grecs que du représentant d’un parti belge “national-bolchevique” — c’est son nom. Avis à ceux qui votent pour le Front national en croyant voter pour un parti de droite.
    Jean-Luc Schaffauser a ainsi eu pour collègue de “travail” le député autrichien Ewald Stadler, qui s’est fait filmer dans un bureau de vote en train d’affirmer qu’il n’y avait aucun soldat dans les bureaux de vote. Manque de chance, au moment même où il disait cela, on voyait un soldat derrière lui. Tandis que les journalistes ont photographié différents soldats armés de fusils-mitrailleurs à l’intérieur des bureaux de vote :
    http://anton-shekhovtsov.blogspot.com.tr/2014/11/helping-international-observers-see.html#more
    On voit sur ces photos que le vote n’est pas secret (les bulletins sont mis dans l’urne sans enveloppe). Sur la seconde vidéo, on voit un soldat cagoulé vérifier que les électeurs ont voté pour la bonne personne avant de mettre leur bulletin dans l’urne.
    Je précise aussi ce minuscule détail : il n’y avait pas de listes électorales. Mieux, on pouvait voter par Internet. Une Ukrainienne a fait le test : elle a répondu au questionnaire d’inscription en déclarant qu’elle était une vache, et qu’elle ne pouvait pas se déplacer pour voter parce qu’elle était attachée à son piquet. Elle a dûment reçu son code d’identification pour voter à distance.
    Chauprade et Schaffauser ont prétendu qu’ils accomplissaient leur mission “à titre personnel”, mais ce cache-sexe ne trompe personne : Marine le Pen proclame, dans la presse russe, sa “loyauté” à Poutine, et reconnaît avoir sollicité un prêt auprès de banques russes. Jean-Marie le Pen se rend à Moscou pour déclarer que Poutine a “accepté la volonté démocratique de la Crimée de rejoindre la Russie”, et répercute mot pour mot les mensonges de la propagande moscovite en prétendant que “la Crimée a toujours été russe”.
    Il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour se rendre compte que la Crimée n’a pratiquement jamais été russe au cours de son histoire, à l’exception d’une parenthèse de 171 ans ou 204 ans, selon la façon dont on compte. Pendant des millénaires, la Crimée a été tout, sauf russe. Elle a été tatare ou byzantine plus longtemps qu’elle n’a été russe. Au regard de l’histoire, les Turcs ont davantage de légitimité à revendiquer la Crimée que les Russes. Si l’on appliquait les principes poutiniens, la Grèce pourrait parfaitement annexer la Crimée.
    Le plus choquant : c’est un parti qui se prétend patriote qui fait allégeance à une puissance étrangère officiellement en conflit avec la France.
    L’histoire se répète en farce : le parti communiste “français”, lui aussi, se prétendait patriote. Mais il avait, au moins, la décence de garder secrets les ordres qu’il allait chercher à Moscou et les valises de billets transmises par le KGB.
    Dans notre époque de déboutonnage généralisé et de pornographie réelle aussi bien que métaphorique, même cette décence-là est absente : bah oui, on dit une chose et on fait le contraire, et alors ?
    Le Front national ressemble de plus en plus au parti communiste reconstitué.

  15. @ Theo
    Dans mon souvenir, et dites-moi si ma mémoire m’égare, ce fut M. MEGRET qui choisit de partir et foncer un autre parti : il aurait pu rester au FN. Il aurait mieux fait au vu du succès qui fut le sien.
    Faire de M. LANG une intelligence comparable à M. CHAUPRADE revient à vouloir faire d’un masseur-kinesithérapeute (métier très utile et parfaitement honorable) l’équivalent d’un universitaire spécialisé dans les relations internationales.
    A ma connaissance, M. LANG n’a pas publié qq livre que ce soit, ni aucun article de recherche ou de réflexion universitaire, y compris dans son domaine professionnel.
    Trop de malveillance rend la critique inopérante et certains réflexes d’aigreur finissant par devenir ridicules.
    @ Marie
    Madame, vous voudriez qu’un élu français dise qu’il est pour la monarchie ? Je suis monarchiste de coeur, mais je n’oublie pas que ce régime, qui a laissé la France et ses élites aux mains des athées des Lumières, a fini dans le drame en livrant notre peuple aux malheurs les plus grands. Il n’y a pas de ”système politique catholique” en soi, et la république veut dire aussi : la res publica, le bien commun. A nous d’y mettre ou remettre les vraies valeurs européennes chrétiennes.

  16. Chauprade est impeccable, sauf sur la fin ou il tombe dans le glouglouba républicain assimilationniste. sinon, entendre ce journaliste se prétendre “Francais de Souche” m’a fait à moitié hurler de colère.

  17. Je n’avais jamais entendu parlé de ce soi-disant “journaliste” dénommé Claude Askolovitch: grosse ficelle de propagande: si vous aimez Poutine, vous êtes agent russe.
    C’est plus que nul, malveillant et insultant. Malheureusement dans la grande tradition du “journalisme” que nous servent les médias français depuis 50 ans.

  18. à Stéphane
    Les mêmes phrases m’ont fait sursauter aussi:
    “les français de souche comme vous et moi”
    => ça mérite le Shekel d’or 2014
    “Êtes-vous un agent russe?”
    => ça mérite le Chacal d’or 2014

  19. J’aime Dieu et ma patrie: je dois être un agent Russe alors!

  20. Bonne interview de Chauprade.
    Dommage qu’il soit devenu sioniste par anti-islamisme.

  21. Nous, on sait de qui Askolovitch est l’agent : l’état d’Israël !

  22. Bravo!Bravo Aymeric Chauperade!

  23. Chauprade! Je ne regrette pas d’avoir voté pour lui aux européennes.

  24. Aymeric CHAUPRADE ne ferait-il pas un bon Président de la République? Il en a la stature, non ?

  25. Aymeric Chauprade soutient pourtant sans réserve l’intervention américaine en Irak. Celle-ci arme pourtant des islamistes et ne fait que protéger les Américains situés là-bas. Leur Turquie alliée ne fait d’ailleurs rien pour lutter contre EI. J’aurais plutôt tendance à dire que Chauprade est un agent américain. Nos médias sont tellement “la voix de son maître” américain que même des soutiens des américains peuvent être traités d’agents russes pour ces soumis.

  26. “Des Français de souche comme vous et moi”, bien sûr, Claude Askolovitch est un Français de souche catholique, c’est évident. Mais de qui se moque-t-on?
    Chauprade fait une bonne interview ici, mais je regrette d’avoir voté pour lui aux Européennes. A peine élu, il retourne sa veste, crache sur ceux dont il avait sollicité l’aide (Soral pour ne pas le nommer), devient brusquement pro-Israël et anti-musulman. Ne nous laissons pas prendre au piège: il ne faut pas reculer face à l’islam, mais ce n’est pas une raison pour s’en prendre aux musulmans de tout ce qui ne va pas. Prions pour eux et pour leur conversion: si l’islam s’étend, c’est que le catholicisme se cache trop et que la nature a horreur du vide.

  27. Chauprade sioniste, Chauprade agent russe, Chauprade agent américain, etc……
    Peut-être a t il fait le simple choix d’être un agent de la France et des Français, non aligné, voyant l’intérêt de la France au travers d’un regard français, sans vouloir la livrer à l’empire américain, l’empire russe ou l’empire eurofou de Bruxelles ?
    Tantôt favorable à tel aspect de la politique américaine, tantôt à tel autre de la Russie, ou d’Israël ou de tel ou tel pays arabe, dans la mesure où cela sert la France. Car c’est en élu SOUVERAINISTE du peuple français qu’il siège à Bruxelles, et non comme marionnette de tel ou tel lobby étranger.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services